Question 3 - Encodeurs PMT

Bonsoir Sand & Jenaël

Merci pour les partages que j'apprécie d'écouter et réécouter.

J'aurais juste une question a vous soumettre par rapport au travail de Joel Ducatillon et ces encodeurs.

Pour vous, pensez-vous qu'il sont d'énergie christique ou énergie de la matrice ?

Les encodeurs IPR me parlent mais je reste dans le doute.

Dany

 

Réponse :

 

Avant toute chose, il s'agit de comprendre que dès que le doute s'immisce en notre esprit, notre intuition nous rend vigilant. Lorsque nous avons affaire à des énergies SDA, ce genre d'alerte ne se manifeste jamais. Il n'y a pas de doute !!!

 

Les questions à se poser alors doivent d'abord nous ramener à l'intérieur de nous :

 

- Qu'est-ce qui me pousse à utiliser une telle technologie énergétique ?

- Pourquoi suis-je attiré par ce praticien et sa méthode ?

- Pourquoi ai-je besoin d'un outil pour me libérer de mes problématiques ?

- Qu'est-ce que je recherche dans cette expérience ?

 

Sachant que le monde "Service de Soi - SDS" constitue une école d'enseignements, qu'est-ce que cette expérience pourrait m'enseigner ?

 

Une minutieuse introspection est nécessaire pour que des réponses émergent en notre conscience. Lorsque nous nous posons les bonnes questions, nous pouvons nous attendre à obtenir de bonnes réponses, ou du moins une approche.

 

Procédons maintenant par simple déduction : qui dit encodeur, dit technologie et qui dit technologie, dit forcément provenance "SDS", puisque l'unique technologie des "SDA" est issue de la capacité de mutation génétique de leur propre ADN et de la fréquence de résonance qui en découle. Les "SDA" n'ont donc aucune raison de proposer une quelconque technologie à celui qui chemine. Ils n'influencent jamais le libre arbitre des gens et encore moins le détournent.

 

Ces procédés, ne sont-ils pas un moyen de dévier l'individu de son cheminement intérieur en court-circuitant son libre arbitre et la possibilité de se remettre en question ?

 

Un autre indice : si ces technologies sont payantes, elles proviennent forcément du corpus "SDS", même si parfois elles peuvent être "prétendument offertes". (Les SDA sont toujours désintéressés d'une quelconque contrepartie financière).

 

Comme toutes méthodes artificielles de guérison Reiki, EMF, PMT, IPR..., il s'agit toutefois de techniques informatives provenant généralement des "SDS positifs" de 4ème dimension, qui permet de reprogrammer ou ré-informer la génétique humaine afin qu'elle devienne compatible avec certaines énergies spécifiques de 4ème dimension. Cependant, ce recalibrage énergétique n'intéresse que les SDS positifs de 4D pour une bonne raison.

 

Ces outils transdimensionnels offerts à l'humain par les SDS de 4D, par l'intermédiaire de certains Gris "positifs", sont en définitive un cadeau très intéressé qui parfois même peut se révéler empoisonné. Recevoir de tels soins, n'est pas néfaste en soi-même, mais peuvent le devenir dans certaines situations.

 

Ces pratiques ouvrent à ces SDS de 4D, la possibilité de revenir en voie SDA par une boucle de rétrocausalité ou un karma transdimensionnel, vécu par le solliciteur de cette pratique.

 

Elles sont donc transmises à des personnes cibles pour réajuster la fréquence vibratoire dans des séquences de leur génétique, afin que des consciences provenant d'un futur entropique puissent expérimenter des émotions humaines, sans avoir à s'incarner dans un cycle humain complet.

 

Parfois aussi, ces entités utilisent ce genre de technologies pour simplement nous soutirer notre énergie. Le praticien généralement inconscient de cela, est donc habituellement un canal des SDS positifs.

 

Il suffit d'observer si notre comportement est perturbé ou si dans notre état émotionnel se produit une modification sans raison, par exemple en devenant l'objet d'attaques transdimensionnelles, en tombant subitement malade, parfois même en étant victime d'un accident... Le prédateur de 4D passant par "le canal du thérapeute", agirait alors comme "aspirateur énergétique et psychique". Les symptômes seraient perte d'énergie, faiblesse psychologique parfois même physique.

 

Ces techniques ne sont en aucun cas à considérer comme substitut à l'expérimentation karmique, mais peuvent permettre à certaines entités prédatrices de s'orienter au Service à Autrui.

 

Il n'y a donc pas de "mal à recevoir" des technologies vibratoires de ce genre, mais il s'agit d'être conscient de ce qui se joue et se trame dans l'invisible. Car en acceptant de rester sous l'emprise d'un SDS de 4ème dimension, il y a un certain risque. Donner son pouvoir à autrui, n'est-il pas une façon de se déresponsabiliser ?

 

Cependant si votre prédateur attitré tente "à travers vous" de s'orienter en SDA, et que vous lui offrez cette possibilité d'une "rédemption", vous posez un acte SDA. Mais attention, il s'agit d'être très vigilant et préparé à ce genre de jeux transdimensionnels en toute connaissance de cause.

 

Pour votre gouverne, il s'agit donc de ne pas en faire une habitude en se laissant illusionner que lors de séances de ce genre, vos problématiques se résoudront enfin toutes seules, parce que ce n'est absolument pas le cas.

 

Mais n'oublions pas que les SDS peuvent devenir nos alliés, nos enseignants, lorsque nous savons reconnaître et accepter leur rôle dans l'équilibre de la Création.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    vyninho (mercredi, 09 mars 2016 20:42)

    Ca fais du bien d'entendre cela.
    merci pour cette connaissance. ..