Témoignage 11 - Stéphane

Chers Sand & Jenaël,

Je ne peux résister à vous écrire après le début de la lecture du dialogue 43, pour vous offrir mes émotions jusqu'aux larmes, car je perçois toute la beauté, la pureté de votre chemin sacrificiel.

Je me sens proche de vous dans une fraternité d'âmes en quête du Graal. Vous avez raison. La prédation est sagace et agace les centres neuromoteurs et émotionnels du chercheur.

Certes, je n'ai pas encore atteint votre niveau de perception ; pourtant, je commence à comprendre pourquoi j'ai souvent traversé l'enfer et suis le sujet, et pas la victime, d'un certain lynchage ou rejet parfois !

 

Même si ce n'est pas conscient, je crois désormais que certain décrypte, comme dans Matrix, les bugs et les lignes de codes de la Matrice (ce passage du film est resté ancré en moi !).

 

Certains comprennent, avec intuition, qu'il y a des choses qui clochent, qui sonnent faux dans cette réalité.

Prenant mon expérience personnelle, le prédateur a tenté de m'écarter de la voie en me jetant dans l'impasse de l'agoraphobie avec ses angoisses terrifiantes, durant 20 ans, afin de me rendre docile par la médication et l'isolement psychique. Cependant, j'en suis revenu grandi de cet enfer - l' enfer me ment ! -  Renaissance du Phénix.

 

Aujourd'hui, je suis souvent isolé, sur le plan physique, affectif, mental, car mes choix ne cadrent pas avec les codes du corpus social. Toujours hors des sentiers battus. C'est plus fort que moi, mais à l'image de cette publicité pour le loto, je roule seul sur une voie pendant que la majorité circule sur l'autre....

Par ailleurs, au sujet de ma relation avec B., avec patience et respect, nous avons rouvert la voie de l'amitié. Échec du prédateur.

En outre, des synchronicités hallucinantes se sont mises en place et, après à peine 6 mois passés en Gironde, je retourne en Savoie malgré des obstacles de la prédation : pas d'argent et de garant, rejet et abandon total de mes parents qui m'ont jugé égoïste, sans coeur, devant mon choix de  liberté du chercheur.

Surtout mon père qui n'accepte pas ma décision de mettre de la distance entre nous. Pour lui, je suis un extraterrestre 👽, le mauvais fils, l'ingrat !

Pourtant, dès que j'ai lancé ma quête vers cet or riant, j'ai reçu une aide de mon Ange qui m'a ému jusqu'aux larmes. Pour exemple, je téléphone à un ancien propriétaire et il avait, comme par un heureux hasard, deux studios à me proposer, sans me demander de garant puisqu'il m'accorde toute sa confiance.

L'argent pour financer mon départ m'a été prêté par un vieil ami avec lequel j'ai renoué en retournant dans ma région natale, cet été. Aucun hasard.


B. viendra me rejoindre d'ici deux ou trois mois. Elle est en quête d'un appartement. Je pars prochainement avec mes deux chattes et quelques affaires qui tiendront dans ma petite voiture (j'ai toujours voyagé léger, toujours prêt à lever le camp !).

Je suis désolé pour la longueur de ce message, mais il m'a semblé essentiel de partager cette expérience avec vous, de soutenir vos actions et celles du LEO SDA.

Il vrai que, parfois, à travers vous, je me juge excessif et j'ai des doutes - cure d'iode et régime cétogène -, mais malgré la cabale de la prédation, je garde le cap !

 

Ce dialogue 43 a renforcé ma foi, mon choix cétogène (parfois je m’accorde un fruit et des cuillers de purée d’arachide bio m’aident dans les instants de doutes ! J’ai affronté seul la céto-adaptation avec les mêmes symptômes que Jenaël, mais j’ai la chance d’avoir un organisme qui s’est maintenant très bien adapté !) et sa cure d’iode.
 

Les symptômes de la céto-adaption étaient, comme pour vous, une résistance du mental devant l’inacceptable d’alors : se nourrir d’animaux que j’aime !
C’est une volonté de bousculer tous les conditionnements, de sortir des geôles psychiques de la Matrice ! Suivre le changement ! Je suis très ému en vous écrivant, très ému pour vous, pour tous les chercheurs qui repoussent leurs limitations physiques et mentales ; une voie vers la liberté d’Être ! Le paradoxe actuel est que j’aime encore plus le règne animal, car je mesure son sacrifice pour notre évolution ! Je reçois, avec gratitude, cette offrande !

 

Je sais combien la voie est difficile quand on choisit une route, loin des schémas de la Matrice…

 

Merci, de tout cœur, chers Sand & Jenaël et l’équipe du LEO

 

Stéphane

Écrire commentaire

Commentaires : 0