Témoignage 12 - Nathalie

Bonsoir Sand et Jenaël !

 

Tout d'abord, un grand merci pour vos écrits partagés, riches d'enseignements et permettant d'effectuer des recoupements. Et quelle belle initiative que ce réseau Leo pour lequel je vous propose d'emblée mon aide, par exemple pour traduire en anglais quand cela sera nécessaire.

 

Depuis un peu plus d'un an que je vous "suis", je ne cesse de m'étonner des connexions et corrélations entre vos expériences et les miennes. Vous avez la chance d'avancer en binôme-partenariat pour le meilleur, et pouvoir ainsi mieux défricher et éclairer les zones d'ombres.

 

Pour ma part, bien que les signes et synchronicités soient nombreuses au quotidien (je fais et vois des liens partout, ce qui m' a souvent été reproché et m'a longtemps conduit au doute et à la confusion par rapport à mes ressentis, aussi freinée dans l'avancement et la recherche de compréhension), j'ai encore des difficultés à saisir le sens profond, à savoir quoi en faire, comment m'en servir...

 

En tout cas, maintenant une chose est sûre : je perçois mieux une divine inspiration et je capte assez bien quand les infos perçues ont une importance, il y a comme un "tilt" interne, puis une frénésie, et les idées s'enchaînent, me poussent à des recherches qui débouchent sur d'autres et d'autres, en cascade avec une foultitude d'éléments, c’en est grisant, et bien que j'ai des petits calepins pour noter, je ne suis pas souvent assez rapide, et il m'arrive de demander à ce que le rythme soit ralenti, le temps d'intégrer :-)

 

J'ai "perdu" tant de choses depuis environ 2006 (séparation difficile lors d'un Noël - reverse de Léon ;-) lequel revient souvent dans ma vie; décès de ma chienne à Noël il y a 3 ans, disparition de mon chat Léo à Noël il y a 2 ans, en même temps que voiture accidentée. Depuis je suis à pied faute de moyens financiers pour réinvestir. 

 

Vol de téléphone portable puis écroulement du mur pignon de maison à Noël 2014. Guérie en 2009, sans médecine par moi-même d'une double hernie discale m'ayant clouée au lit pendant 6 mois après 3 jours - 3 nuits de douleurs et pleurs.

 

Vécu une brève mais intense histoire d'amour de 3 mois en 2011 (magique, pleine de synchronicités, où j'ai "palpé-expérimenté" l'Amour Inconditionnel envers cet ami d'adolescence retrouvé après 17 ans, à qui j'ai donné RDV dans 15 - 20 ans.

 

Ouvert en grand mon cœur à la Vie, et reçu l'aide - à ma demande de soutien dans l'épreuve - d'anges pour surmonter la séparation après cet éveil fabuleux, par le biais notamment d'odeurs délicieuses pendant 2 mois pour apaiser le déchirement intérieur, et d'une pluie de piécettes et plumes quotidiennes sur ma route.

 

Pratiqué pendant 3 ans une thérapie individuelle puis de groupe, visant à résoudre les conflits émotionnels intérieurs (thérapie que je poursuis plus ou moins de mon côté), senti pendant un voyage chamanique de guérison dans un cairn la gratitude de mes 2 grands-mères décédées (dont je porte les 2 prénoms en plus du mien : Madeleine Marie) avec lesquelles j'ai pleuré de tristesse, joie et soulagement.

 

Eu de bizarres phénomènes électriques-eau et autres, "subi" 5 - 6 attaques nocturnes décroissantes en intensité et la dernière avec un début de force, ayant réussi à matérialiser une arme de défense qui a littéralement "dissout" le corps noir devant moi. Arme surprenante : je n'ai créé qu'une... fourchette en plastique blanc !

 

Eu par 2 fois (vendredi de l'Ascension 2012 et 2013) apparitions de stigmates sous les voûtes plantaires, reçu Yeshua-Christ en vision intérieure au cours d'une confrontation-intimidation avec mon compagnon actuel, fait des rêves merveilleux de signification et j'en passe et en oublie...

 

Tout ça pour dire, que depuis quelques années j'ai profondément changée, que je continue et qu'aujourd'hui (enfin depuis 2-3ans peut-être), je suis au bord de faire le saut, de quitter ma zone de confort et surtout "mon travail" et le maigre salaire obtenu pour... je ne sais encore précisément, mais je sens que "ça urge" comme on dit, mon âme m'y pousse chaque jour un peu plus.

 

J'ai hâte de vous lire et utiliser vos outils (et pourquoi pas un jour vous rencontrer, ce serait avec joie, quand je partirai sur les routes, visiter celles et ceux -rencontrés virtuellement et en réel pour certains- dans différents coin de France, avec lesquels les connexions de coeurs se sont faites), continuer à me reconnecter et fusionner j'espère avec mon Soi Supérieur (j'ai déjà eu la chance de vivre une espèce de communication télépathique ainsi qu'une "danse intérieure" en spirale merveilleuse).

 

Holala, j'ai été piplette!! J'espère que vous comprendrez un peu. Ah oui, aussi 2 fois j'ai eu - j'ai encore - une énorme nostalgie pour ce monde, cette Terre que je sais que je quitterai, certitude de ma dernière incarnation, j'en ai pleuré de désespoir pour cette si belle planète que j'aime, mais réussi peu après à sentir que ce n'était que pour un meilleur, enfin, enfin le Retour à la Maison, espéré, attendu depuis de si nombreuses incarnations...

 

Au plaisir de vous lire, peut-être par mail, sinon dans les Dialogues et sur le réseau.

 

Je vous souhaite à tous 2 et au reste de l'équipe un beau voyage, plein de richesses, de découvertes et de merveilleux partages. Soyez bénis pour l'aide et le support que vous offrez.

 

De tout coeur avec vous,

 

Nathalie

 

 

P.S : J'habite actuellement en Essonne mais envisage de rejoindre ma fille sur Poitiers (où j'ai eu un profond déclic au niveau du plexus il y a 3 semaines, figée, devant le tombeau de Sainte Radegonde que je découvrais, comme des pleurs fébriles dans la poitrine, et l'espace-temps modifié pendant qqs secondes; et là encore une synchronicité : la veille je photographie une empreinte de pieds dans le trottoir, avec les miens à côté et le lendemain dans l'église, je lis que le Christ lui est apparu dans sa cellule et a laissé son empreinte sur la dalle...)

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0