Témoignage 17 - Hélène B

Bonjour,

Aujourd'hui me vient une réflexion à propos du temps.


Nous constatons que le mouvement du temps dans notre monde physique est toujours cyclique (la terre tourne sur elle-même et autour du soleil...) et cela se répète indéfiniment.
Pourquoi la conception du temps à l'échelle de l'histoire de l'humanité devient-elle "linéaire"?


Avec une conception linéaire du temps nous restons suspendus entre deux infinis et cette suspension dans cette immensité ne suscite-t-elle pas un sentiment d'absurdité et d'inutilité?


Est infini en matière de temps, ce qui n'a ni début ni fin, aussi la meilleure représentation de cette définition est le cercle. Le temps s'inscrit sur un grand cadran circulaire qui nous ramène automatiquement et inévitablement à son point de départ ; l'histoire de l'humanité s'inscrit sur un grand cadran dont la périodicité est de milliers d'années (5000 ans) d'après l'enseignement du Raja Yoga.


Le concept de roue, de cercle permet une compréhension de l'idée d'éternité.
Bien à vous


Au plaisir de vous lire
Hélène B.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0