Témoignage 19 - Yolande

Bonjour mes amis,

 

Eh bien je me sens totalement en accord avec votre vision de la vie, puisque en 2002 déjà j'ai intensément travaillé sur moi avec une merveilleuse psychothérapeute (oui, ça existe) d'inspiration jungienne ; il s'agissait en grande partie de travailler sur notre ombre, et je me suis rendue compte que la mienne était immense ; je me suis consolée en apprenant que la lumière était en proportion égale ; plus l'ombre est grande, plus la lumière est grande ; j'ai pu hurler et manifester la terreur sans fond qui m'habitait ; ayant eut une vie plutôt très sympathique j'étais la première surprise en découvrant cela ! Soit !

 

Depuis tout le temps écoulé, j'ai réussi non pas à éliminer mon ombre, mais à l'apprivoiser, du moins en partie... la lumière, elle peine à s'installer... et ma part prédateur continue à m'accabler avec, comme vous le dites de plus en plus de véhémence, par des douleurs physiques permanentes, des frissons qui me traversent, les yeux qui me brulent alors que je ne suis nullement allergiques et mes projets de vie bloqués depuis des lunes... C'est usant, super usant et parfois je regrette de ne pas être resté lambda inconscient... mais bon, ainsi est ma route... et je vous assure qu'en solitaire, il faut être très costaud !

Les manifestations de mon ange, elles sont discrètes... un peu trop discrètes, mais régulièrement je me souviens de sa présence et je m'y raccroche !

Depuis que j'existe, j'ai toujours refusé de m'engager dans un emploi... sentant diffusément qu'on allait me voler mon temps... j'ai réussi le luxe de n'en faire que selon mon inspiration et j’apprécie pleinement cette chance, bien sûr, je ne suis jamais devenue riche... tel n'était pas le but !

Lorsque l'on entreprend un sérieux travail sur soi, on paye quand même le prix fort, ainsi la solitude est mon lot quotidien, et même les mots n'ont pas le même sens pour moi que pour les autres... impossible de se comprendre vraiment, alors j'ai pris l'habitude de me taire...

J'espère des temps plus heureux... j'ai 64 ans et suis bien décidée à trouver la pierre philosophale, c'est ma seule passion aujourd'hui !

PS : Lors de la formation, une des élèves a par courrier annoncé qu'elle ne participerait pas au travail, car elle refusait de travailler sur son ombre,la lumière étant son seul centre d’intérêt ! Carricatural !

Voilà, ça me fait du bien de parler à des gens qui me comprendront, et je tenais aussi à vous montrer que des quidam anonymes et discrets travaillent dans leur coin et vos transcriptions peuvent leur faire beaucoup de bien !

 

Merci et bonne continuation.

 

Yolande

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0