BULLE DE PERCEPTION (LA)

La bulle de perception se rapporte à ce que nous percevons avec nos 5 sens, et correspond au monde visible. Elle reflète/représente parfaitement nos croyances (conscientes et inconscientes) qui se manifestent dans notre environnement.

 

N'étant pas encore totalement constituée, la bulle de perception d'un bébé ou d'un petit enfant lui permet encore de voir les mondes invisibles. Une fois adulte, conditionné par les normes et les croyances de la société et de l'éducation, il se persuadera que ce monde invisible est un monde imaginaire et perdra au fur et à mesure qu'il grandit et se développe, ses facultés naturelles de percevoir la réalité tangible des autres mondes qui nous entourent.

 

Cette bulle correspond donc à notre représentation du monde, tel que nous avons appris à le percevoir et non pas tel qu'il est réellement. Au quotidien, dans "l'univers de notre dimension de conscience", nos perceptions sont justement limitées par cette coquille de 3ème dimension qui constitue notre matrice, notre propre enfermement. Tant qu'elle n'est pas fissurée, cette coquille dimensionnelle nous empêche de voir la réalité de ce monde telle qu'elle est, c'est à dire hyperdimensionnelle. Elle agit comme un miroir qui nous renvoie uniquement le reflet de nos propres conditionnements de 3ème dimension.

 

Cela implique alors que tant que les gens sont pris dans leurs croyances limitées de 3ème dimension, ils ne peuvent que percevoir et voir la 3ème dimension est restent dans l'illusion. Et c'est par exemple pour cette raison, que peu de gens relatent des expériences avec les Ombres noires, simplement parce qu'ils n'ont pas encore commencé à percer leur coquille dimensionnelle constituée par leur quotidien de 3ème dimension.

L'illusion est une distorsion de la réalité, et possède un pouvoir de fascination qui fait qu'il est facile d'y croire et de se laisser entraîner par la représentation qu'elle nous suggère.

 

Percer la coquille ne peut s'effectuer que par un accroissement de la "connaissance vécue" permettant à son tour, selon les enseignements de Don Juan Matus, une modification du point d'assemblage. Ce thème-là est dévéloppé dans La Connaissance pour guérir.

 

Par rapport à cette bulle, Carlos Castaneda dans "Histoires de pouvoir" relate :

 

« Les sorciers disent que nous sommes dans une bulle. C'est une bulle à l'intérieur de laquelle on nous met dès la naissance. Au début, la bulle est ouverte, puis elle commence à se fermer, jusqu'à ce que nous soyons scellés en elle. Cette bulle, c'est notre perception. Nous vivons à l'intérieur de la bulle pendant toute notre vie. Et tout ce dont nous sommes témoins sur ces parois rondes correspond à notre propre reflet. »

 

A ce sujet, voir "Dialogues avec notre Ange n°37

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0