Témoignage 35 - Annick

Bonjour,


Je voudrais vous remercier pour le temps précieux que vous consacrez à partager toutes vos "âmesventures" avec nous.

 

Cela fait des années, pour ne pas dire depuis que je suis toute petite, que je suis une sorte de bisounours qui ne comprenait pas les distorsions humaines, là malin plaisir à faire du mal, à blesser et à ne pas expliquer pourquoi. J'ai cherché des années durant à embellir mes relations et à souffrir en silence du mal que je ressentais d'offrir des fleurs et de ramasser les pots.

 

Alors, j'ai fini par comprendre que si l'on se défend pas, on est sans cesse attaqué. J'ai aboli mon statut de victime et j'ai cherché, cherché avec tant d'assiduité pour enfin comprendre ce qui cloche chez l'humain.

J'ai d'abord été guidée par tous les enseignements amour et lumière, cela me correspondait tellement. Et puis, à force de livres, de conférences et d'expériences je me sentais toujours sur la fausse piste, comme si quelque chose clochait. Je ressentais terriblement l'égo exacerbé des pseudos gourous qui monnaient à prix de fous un aléatoire savoir.

 

Lorsque je conseille, aide ou soigne quelqu'un, il m'est impossible de le monnayer car cet élan d'aide vient de mon cœur. Tous mes amis me disent que si je ne fais pas payer mes soins, je prends le karma des gens ou je crée un déséquilibre dans la balance donner recevoir.Est-ce une tare d'être justement récompensée par le sourire d'une personne à qui l'on a fait du bien ??

Bref, j'ai été guidée par l'enseignement d'une dame qui m'a beaucoup apaisée et dont les enseignements sont à mes yeux formidables, je parle d'Isabelle Padovani. Et j'ai quand même continué ma quête de savoir. Je suis tellement motivée et déterminée à trouver cette connaissance. Celle là même qui ne serait limpide, indiscutable, comme une évidence. Alors j'ai regardé toutes les vidéos de Siriliel, qui m'a appris que j'étais une vibration 11, Angélique.

J'ai beaucoup appris de lui, de Sylvain Didelot aussi. Mais il y avait un manque, je ne savais lequel, mais j'avais le sentiment que ce n'était pas complet.

 

Par une étonnante synchronicité, j'ai vu en janvier une de vos vidéos sur les dialogues avec l'ange, la 41 je crois. Ce fut l'électrochoc. J'hallucinais ! Ma guidance me disait qu'il fallait que je les regarde tous, alors j'ai tout téléchargé et tout photocopié.

 

Depuis février, je lis tous vos dialogues, j'ai mal à penser que ce monde n'est pas comme je voulais qu'il soit, amour et paix. Au plus j'ai mal, au plus je lis, au plus je sais, hélas, que c'est ainsi. Ayant tout lu, même les dialogues avec l'alien, je suis aujourd'hui une autre personne.

Comme si pour être une vraie guerrière de Lumiere, il fallait que je fasse la paix d'abord avec mes parts d'ombres et les peurs. J'avais occulté la laideur et me croyais une porteuse de Lumiere mais j'avais des œillères.

 

Grâce à ce travail formidable que vous faites, sachez que des personnes comme moi, se sentent aujourd'hui plus fortes, plus en phase avec la réalité.  Et même si un écart s'est creusé avec toutes mes amies new âge, qui ne comprennent pas ma quête de savoir puisque "l'on a tout en soi et qu'il faut lâcher prise", je sais que je trouverai un moyen par mon métier de danseuse chorégraphe entre autres, d'éveiller peu à peu des âmes avec la connaissance et le travail sur nos ombres.

 

Je me réjouis d'avoir reçu vos enseignements et vous remercie sincèrement car je sais que ce n'est pas facile du tout pour vous.

 

Voilà, j'ai terminé. Bonne continuation à vous.

 

Annick

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Vyninho (vendredi, 24 juin 2016)

    Bravo !!!
    bonne continuation sur le chemin des LEO SDA !!!

  • #2

    Marc Piel (dimanche, 04 septembre 2016 19:54)

    Bonjour Annick,
    merci pour ton témoignage.
    Est-il possible de voir tes œuvres artistiques, danse et/ou chorégraphie?
    J'ai dansé pendant 15 ans en Cie, une belle aventure qui m'a beaucoup appris, notamment dans la relation, l'esprit du collectif, apprendre à me connecter pour lâcher le plus possible le mental, suivre mon intuition, trouver l'inspiration . . . Quelle belle école!
    Un des pièges auquel il est difficile d'échapper, c'est le déploiement de l'égo.
    BonSoleil.
    M