Question 19 - Reiki et Lahochi

Bonjour à toute l'équipe,

 

Merci pour tous vos articles, je vous suis depuis le début, surtout les dialogues avec notre ange, le réseau Léo apporte beaucoup aussi en ouverture de conscience et en compréhension.

 

Je souhaite vous poser une question concernant le REIKI, j'en entends beaucoup parler autour de moi, et je ne sais qu'en penser, il y a quelques années une personne dans un magasin bio m'avait dit que ce n'était pas bon, même négatif.

 

A l'époque je n'étais pas assez éveillée pour poser les questions qui m'auraient éclairé... J'ai pris l'info et aujourd'hui cette affirmation est toujours là en moi et quand je prends connaissance que des personnes que je connais de loin ou de près le pratique, font des formations, vont faire des séances... je ne sais pas quel positionnement prendre.

 

Je suis sophrologue depuis 2 ans, après 20 années d'infirmière. Je guide des groupes en séance de sophrologie caycédienne, et souvent les membres du groupe me demandent mon avis sur tel ou tel sujet ou pratique.

 

Mon intention est toujours de répondre le plus juste possible d'où mes recherches constantes sur la vérité, la voie du juste.

 

Vos articles m'apportent beaucoup de clarté que je peux diffuser en confiance et sur ce sujet du Reiki, je suis dans le brouillard !!!

 

Merci pour vos réponses.

 

Bonne continuation à vous et heureuse journée.

 

Sylvie.

 

****

 

Re-bonjour à toute l'équipe,

 

Il y a quelques jours je vous ai fait parvenir une question concernant le reïki avec le nom de "Sylvie M.", en même temps, je souhaiterai votre avis sur la méthode énergétique LAHOCHI???

 

Je suis en pleine lecture de "Entretien avec l'Alien en pdf - Matilda O'Donnell MacElroy" vraiment très intéressant et intense, merci pour votre partage, cela m'apporte beaucoup de prises de conscience et de compréhension, comme les pièces d'un puzzle.

 

A un moment de la lecture il est abordé la vie de Lao Tseu et cette méthode LAHOCHI viendrait de ces principes.

 

J'ai besoin d'éclaircissements malgré tout et malgré l'élan positif que je perçois en moi.

 

Merci infiniment à vous pour le temps consacré à la réponse.

Je vous envoie de belles pensées positives d'enthousiasme et de paix profonde.

 

Sylvie.

 


Réponse de l'équipe LEO :

 

Le Reiki et la méthode Lahochi sont des techniques énergétiques parfois très puissantes qui effectivement, ont pour objectif d'entrainer des réajustements énergétiques destinés à élever la fréquence de résonance vibratoire des mondes de 3ème dimension SDS.

 

Étant l'expression de nos croyances humaines, nombre de ces thérapies énergétiques peuvent donc se révéler efficaces "sur une situation ou sur autrui". Ce qui sous entend que le résultat dépend des croyances du donneur et du receveur.

 

Cependant, réalisés par des pensées/consciences qui se raccrochent à une méthodologie ou une technologie de Service de Soi, ces soins demeurent très limités dans leurs effets puisque la plupart du temps est occulté l'influence des plans multidimensionnels de la prédation.

 

Il est donc important de se rappeler que tous ces enseignements proviennent des sphères "SDS (voir diag 44) que les milieux "amour et lumière" ont habilement détourné à leur avantage et restent fortement restreints quant à leurs "effets quantiques". Ils ne prennent donc pas en compte l'individu dans son ensemble, et évitent par conséquent d'alimenter une véritable autonomie. Encore une fois, ces pratiques ritualisées conduisent systématiquement l'utilisateur à des attitudes formatées par desquelles il cherche illusoirement la solution à "l'extérieur", dans un espace en fait prédéfini, destiné à piéger sa psyché et sa conscience.

 

De même, les conséquences de ces manipulations techno-énergétiques ne s'appliquent qu'en 3ème dimension SDS car ils dépendent de la motivation intime de l'opérateur. Si son mental est resté sous l'influence du prédateur personnel (par exemple pour gagner de l'argent au travers de son activité, à cause de la peur du manque, du besoin de reconnaissance...), ses soins n'auront aucune incidence sur son sujet et n'auront servi qu'à renforcer la structure énergétique SDS de celui-ci. Ils peuvent même jusqu'à devenir clairement destructeurs ou déstructurant pour l'opérateur et le soigné.

 

Il en est de même pour toutes les autres techniques tels que l'EFT, l'Ho'oponopono, la PMT, la méthode AORA, le Quantum Touch, l'EMF balancing, la kinésiologie, le yoga énergétique, la communication bienveillante, et bien d'autres méthodes de censure ou d'autocensure de la prédation qui sont proposées sur le marché New Age.

 

De toute manière, ces technologies, quelles quelles soient, n'ont plus aucun crédit pour les personnes qui cheminent résolument vers la 4ème dimension de conscience SDA. Elles auront simplement servi de tremplin à certains individus qui en avaient besoin pour leur cheminement et leurs expériences humaines.

 

Il ne s'agit donc pas de considérer ces techniques de soins comme quelque chose de négatif ou de positif, mais simplement comme participant intrinsèquement à l'expérience du processus transitionnel de prise de conscience, tout en sachant qu'elles n'en constituent que des étapes en notre 3ème dimension SDS.

 

Il faut bien le révéler maintenant, toutes ces techniques pour canaliser l'énergie, imposer les mains pour transmettre l'énergie "Amour/Lumière", ne relèvent la plupart du temps que de méthodes de substitutions à la Réalité/Vérité. Ceci uniquement pour éviter à l'individu de percevoir les manipulations transdimensionnelles SDS et de refouler l'influence de son propre prédateur

Car "envoyer" de l'énergie d'amour à celui qui n'en veut pas (tel que sur la psychopathie SDS), ne peut que renforcer cette énergie entropique et devenir encore plus dangereuse pour l'équilibre des forces planétaires.

 

Et de dire que ces méthodes permettent d'accéder et d'intégrer des énergies subtiles de guérison aux fréquences plus élevées ouvrant à la conscience multidimensionnelle, est une magistrale imposture !

De même, invoquer un quelconque maître ou pratiquer des prières pour demander un "sceau de protection" autour du guérisseur et du receveur, est un réflexe typiquement reptilien d'une conscience limitée, exprimant son impuissance face aux énergies prédatrices qui le manipulent.

 

Pour conclure, aucune technique ou méthode n'est capable ni même nécessaire pour réparer notre génétique. Nous devenons nous-mêmes nos propres vecteurs d'énergie, en nous ouvrant à un nouveau potentiel de futur relié à nos centres de pensée, en nous laissant imprégner par l'énergie informative (ou lumière pour ceux qui préfèrent) provenant des sphères créatrices de 6 et 7ème dimension.

 

Et l'unique manière d'y parvenir (et c'est là aussi que les Cassiopéens insistent), c'est de travailler à déceler notre émotionnel destructeur (celui du prédateur) et de nous attacher à cultiver nos émotions créatrices (celles du créateur).

 

Alors rappelons-nous, l'émotionnel destructeur ralenti la circulation de l'énergie et la densifie en 3eme dimension SDS.

Les émotions créatrices engendrent la circulation énergétique et stimulent le renouvellement, en ouvrant à de nouvelles réalités futures : la 4ème dimension au "Service d'Autrui".

 

Les Cassiopéens affirmaient :

 

Les émotions qui limitent sont une entrave au progrès. Les émotions sont également nécessaires pour faire des progrès en troisième densité. Elles sont naturelles. Lorsque vous commencez à séparer les émotions qui limitent, et qui sont fondées sur des préjugés, de celles qui ouvrent à des possibilités illimitées, cela veut dire que vous vous préparez à passer à la densité supérieure.

Laura Knight – L'Onde - Tome 6

 

 

Donc ni le Reiki, ni le Lahochi, ni aucune autre méthode ou technologie, n'ont cours pour celui qui chemine résolument au Service d'Autrui - SDA.

 

C'est dans cet état d'esprit que nous proposons avec passion nos partages et échanges sur le Réseau LEO car nous-mêmes avons expérimenté plusieurs de ces techniques et nous sommes aperçus que finalement, elles nous restreignaient dans une dimension de conscience limitée dans laquelle si nous persistions à nous y accrocher dans le but d'aider autrui, nous empêcherait de faire évoluer notre propre conscience.

 

Encore une fois, il s'agit de détecter ce qu'il se passe derrière le rideau plutôt que de rester focalisé sur l'apparence des choses. 

 

Bonne quête !

Écrire commentaire

Commentaires : 0