Question 27 - Qu'en est-il des lettres du Christ ?

Commentaire laissé sur la question 15

 

Bonjour,


Merci pour votre recherche passionnante !
Qu'en est-il des Lettres du Christ dont vous dites dans un de vos dialogues qu'elles sont les vraies lettres que connaissaient les Cathares ?

 

Minathéa


Réponse de l'équipe LEO :

 

Bonjour Minathéa,

 

Il s'agit avant tout de ne pas confondre le personnage de Jésus de la légende de l'église romaine, avec le véritable Christ qui est une conscience de 6-7ème dimension. Nous relevons toujours et encore que cette confusion reste profondément encrée dans la psyché des gens qui nous lisent.

 

En leur époque, les Cathares avaient connaissance des enseignements christiques à travers des écrits transmis par un individu probablement du nom de Yeshua le galicien et non pas Jésus le galiléen. À l'époque, cette confusion a été intentionnellement instituée par l'église romaine.

 

Ce "Yeshua" (comme Joseph d'Arimathie) était très vraisemblablement un descendant des survivants atlantes qui lors de la fin de cette civilisation, a rejoint le peuple Gaulois de Gaule (la France antique) et a légué son enseignement aux peuples celtes, cathares occupant les Pyrénées, puis aux gallois ayant édifié les mégalithes de Stonehenge.

 

Alors le véritable chemin de Saint Jacques de Compostelle, ne reprendrait-il pas le trajet de la migration des survivants atlantes jusqu'en Gaule ?

 

C'est probablement aussi de ce genre de mémoires/souvenirs que sont tirés : "Les Lettres du Christ", les ouvrages de Claire Heartsong (Anna, la grand-mère de Jésus et Anna, La voix des Madeleines), les mémoires akashiques de Daniel Meurois et biens d'autres récits concernant Jésus le Christ.

 

Cette confusion entretenue par les prédateurs personnels de ces auteurs, est suggérée par une puissante manipulation psychique provenant de la prédation transdimensionnelle SDS au travers des religions et de la légende de Jésus.

 

Il est donc important de comprendre que les vérités historiques sont toujours plus ou moins tronquées, mais l'enseignement sous-jacent reste la seule chose que nous pouvons considérer comme "acceptable".

 

Bonne quête !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0