Témoignage 44 - Maryline

Bonjour,

 

J'avais envie de vous partager un de mes vécus assez récent.

J'ai vécu les 9 premiers mois (les gestations font généralement cette durée !) de l'année dernière sans revenus... je me suis retrouvée coupée de toutes mes sources de rentrées financières en même temps (merci mon âme !). Par contre mes charges fixes, elles, ne se sont pas effondrées. J'avais déjà pas mal œuvré sur ma peur du manque et j'ai vécu cela en conscience, me doutant des enjeux cachés d'une pareille expérience. Et, dans cette confiance en ce que mon âme me proposait, j'ai vécu au jour le jour, en assurant l'essentiel, sauf le règlement de mon loyer, qui, par chance (trop long de vous raconter les détails) était prélevé sur le compte bancaire de ma mère. Je lui remboursais tous les mois jusqu'alors, là, impossible...


A coups de 550 €/mois, la dette a grossi rapidement et cela me souciait beaucoup.
Ma mère était très âgée, en fin de vie et au bout, elle aussi, de ses économies. Je vous laisse penser à la culpabilité que cela soulevait chez moi, sans toutefois m'appesantir dessus, compte tenu du niveau de conscience qui accompagnait toute cette expérience.
Cette situation m'a permis de revisiter et de solutionner une "boucle" de ma précédente incarnation. Je m'explique : il y a une trentaine d'années, je me suis souvenue que j'avais été un jeune militaire qui s'était suicidé au pied du lit de mort de son père. Il se trouve que c'était le cousin germain et parrain de ma mère actuelle (il s'appelait Jean). Or, cet homme avait emprunté, et cela semblait récurrent chez lui, de l'argent à son père et ce serait pour cela qu'il n'aurait pas supporté son décès.
J'avais déjà compris que son âme et la mienne était la même...


Et, l'histoire de ce Jean, qui m'était sortie de la tête, m'est revenue comme un tsunami en pleine tête ! J'étais en train de vider le compte bancaire de ma mère, qui était en fin de vie ! L'histoire se répétait !!! Quand j'ai découvert cela, j'ai connu une vraie joie. J'avais fait la demande de ma retraite et j'ai emprunté 2500 € auprès d'amis. J'ai remboursé le compte de ma mère... qui est décédée 3 mois plus tard.

Eh! Oui, nous revivons sans cesse les mêmes choses tant que la situation n'est pas clarifiée... Parce que j'ai suivi aveuglément ce que mon âme me présentait, j'ai, probablement cassé à tout jamais ce karma et nettoyé cette mémoire.

Maryline

Écrire commentaire

Commentaires : 0