Question 41 - Equilibre SDA, SDS ?

Merci à vous pour ces enseignements qui à mon avis sont une mine de trésors pour augmenter nos connaissances sur divers sujets. Je suis en recherche de vérité depuis déjà plusieurs années. Je me suis rendu compte qu'il y a des enseignements/détours qui nous retardent vers notre but. Ce but qui est, pour moi et pour plusieurs autres personnes, de sortir de ce tourbillon matriciel qui nous garde prisonnier/esclave sur cette planète.

 

Je suis un auditeur/lecteur des vidéos/PDFs qui sont disponibles sur internet. Je ne pouvais m'arrêter de reculer et répéter les mêmes parties afin de bien comprendre ce que je lisais/entendais. Je dégustais ces informations, que je savoure encore aujourd'hui.


Je me souviens très clairement que la première fois ou j’ai entendu un dialogue, d’une durée d’une heure maximum, en prenant mon petit-déjeuner, il a fallu plus de trois heures pour arriver à la fin. Ce fût tout un cadeau pour moi et je considère que vous faites de l’excellent travail.

J'en suis rendu au dialogue #44 que je réécoute, tellement il y a d'informations qui me permettent d'approfondir des connaissances qui me donne le goût d'en savoir davantage.


Ces connaissances que vous nous offrez, nous permettent d'aller vers le haut et nous encourage à aider les personnes qui ont moins de connaissances. Partager ces connaissances en mode SDA procure une joie intense. On ne peut aller vers le haut égoïstement sans aider ceux qui en ont besoin plus bas (moins au courant de ces connaissances).


Je me pose quelques questions en terminant, c’est bien de vouloir être/devenir SDA. Mais ne devons-nous pas, le temps de notre passage sur la planète en 3D, garder un équilibre entre nos parties SDA et SDS ?


Je sais et je comprends bien que d’être au service d’autrui (SDA) est important, mais que veux dire : être au service de soi (SDS) ? Peut-on dire que nous nourrir, nous loger, nous instruire, s’occuper de nos tâches personnelles entrent dans le mode SDS ? Est-il possible d’être uniquement SDA en 3D ?


Je me dis que pour être uniquement en mode SDA, ce le sera que si je ne suis qu’esprit (entité), sans être accablé par le physique et la matière terrestre.

Comme le proverbe le dit : "Charité bien ordonnée commence par soi-même".


En ce qui me concerne, pour le moment,  j’en suis à y mettre un cinquante pourcent SDS/SDA.

Eric D.


Réponse de l'équipe LEO :

 

Ce sont des questions importantes, car le sens des notions SDS et SDA est complexe et profond et n'est souvent pas compris complètement.

 

Premièrement la lecture ou relecture de la définition peut aider.

De plus, lors de notre première grande rencontre LEO filmée, Jenaël explique clairement le lien SDS-SDA en cette 3ème densité d'existence, ainsi que dans les vidéos de la rencontre LEO à Viry.

 

Sinon, ton ressenti est exact : à partir du moment où on est incarné sur Terre, nous sommes obligatoirement porteurs de cette énergie au Service de Soi, puisque c'est elle qui nous fait expérimenter les multiples "trébuchages" de cette existence terrestre. Ces "trébuchages-tremplins" contribuent à l'accroissement de notre conscience, et si le choix d'un cheminement SDA est sincère, alors leur valeur expérimentale en est démultipliée.

 

Cette énergie prédatrice intérieure ou extérieure n'est en aucun cas à rejeter bien loin de nous "dans la lumière" comme le préconisent nombres de cultes New Age, mais plutôt à traverser et accueillir par un intime face à face avec elle, tout en s'informant sur ses modes d'attaques, ses ruses pour survivre et son identité spatio-temporelle.

 

Et c'est seulement en accroissant ainsi la Connaissance vécue que notre épigénétique se modifiera et laissera notre partie SDA retrouver sa pleine expression jusqu'à présent inhibée par de nombreux facteurs (alimentation, ondes, programmations psychiques, etc...).

Parallèlement, puisque l'Univers est régit par la loi de l'équilibre, l'énergie SDS perdra de plus en plus son impact destructeur et reprendra sa juste place en nous.

 

Alors que nous le voulions ou pas, nous sommes tous en tant qu'humains, au Service de Soi car nous évoluons dans un monde SDS. Notre société, nos conditionnements et notre mode de vie ne nous permettent pas encore de faire autrement.

 

Le seul moyen de parvenir en orientation SDA est d'apprendre à déceler tous nos programmes d'incarnation SDS. Ce qui demande une perpétuelle observation de nos comportements.

 

C'est d'ailleurs pour cette raison que nous employons souvent les mots : cheminement, orientation ou conscience SDA..., car ce n'est qu'en conscientisant nos limitations SDS et en nous libérant un à un de nos schémas de peur, de contrôle, de possession, de pouvoir sur autrui, de jalousie, etc... qui ne sont que les pensées de notre prédateur personnel, que nous nous orientons progressivement vers un cheminement SDA.

 

L'investissement de celui qui s'engage résolument dans ce cheminement est pour parvenir progressivement à se déprogrammer de tous les conditionnements inconscients qui façonnent sa vie. Mais le plus difficile reste de voir où sont nos conditionnements, jusqu'où nous mènent nos croyances, car souvent nous ne savons pas que nous ne faisons que "croire" tant nos actions sont machinales, répétitives, normalisées...

 

Donc, il faut bien comprendre qu'il est impossible de parvenir à une conscience SDA sans passer par des expériences SDS, car c'est grâce à la compréhension de celles-ci que nous parvenons à déceler nos programmes limitants. Nous ne pouvons négliger nos parties SDS puisque ce sont elles qui nous enseignent.

 

Il nous faut apprendre à nous déprogrammer de cette vision "amour et lumière" qui cherche précisément à nous maintenir sous l'emprise du système entropique. Celui-ci perdra véritablement son influence lorsque nous l'aurons intégré par nos expérimentations en état véritablement réveillé et non pas dans un état de veille.

 

Emmener notre partie prédatrice sur ce chemin d'évolution SDA est LA composante essentielle d'une véritable transformation vers le Service d'Autrui !

 

L'évolution vers une réalité SDA consiste alors à englober entièrement cette autre partie de nous qui est celle d'un passé ou encore d'un futur SDS. Et cette interaction SDA-SDS en recherche d'équilibre, continue en 4ème, 5ème et 6ème densité.

Il ne s'agit donc pas de trouver un juste milieu entre nos deux parties SDS et SDA, mais il est question d'aller au-delà pour nous défaire de nos illusions.

 

La véritable énergie SDA ne sera effective sur Terre que lorsque l'humanité aura basculé sur des plans de 4ème dimension.

 

Être au "Service de Soi - SDS" consiste à être à son service, faire les choses pour son bien, par intérêt.

Être au "Service d'Autrui - SDA", ne consiste plus à faire des actions dans l'objectif d'attendre un retour, d'être récompensé.

 

Le véritable "Service d'Autrui - SDA" est l'altruisme à l'état pur, chose que l'humain doit apprendre à développer. Par conséquent, il n'y a pas de 50/50 mais plutôt de tendre au maximum vers le SDA.

 

En tout cas le travail des individus qui choisissent cette orientation est de s'y préparer par la recherche et par l'application de la Connaissance qui nous est offerte par les mondes supraconscients. Il ne sera donc possible d'être au "Service d'Autrui - SDA" qu'après la transition dans un nouveau futur.

 

Bonne quête !

Écrire commentaire

Commentaires : 0