Témoignage 64 - Olivier Christienne

Commentaire laissé suite à l'article : "le besoin de gagner sa vie, de Diane Leblanc"

 

Bonjour,


Je suis surpris de constater que l'auteur est thérapeute. Il est vrai que l'attirance vers ce type de métier est favorisée en ce moment. Quoi de plus naturel devant le constat du mal être planétaire.


J'ai pris comme référence par rapport à l'argent, le positionnement de James Redfield dans la prophétie des Andes. Pour l'instant l'argent afflue dans le réseau SDS (énergie-agroalimentaire-pharmacie-armement et communication) et nous sommes tous co-responsables à quelques exceptions prés dans notre monde occidental.


Cette circulation de l'argent peut être déviée si nous l'attirons individuellement à nous en créant des nouveaux métiers éthiques.


Gagner sa vie - de bonne façon - en faisant quelque chose qui nous plait. Par cette triade encore très SDS je vous le concède, peut être glisserons nous progressivement vers le SDA dans lequel l'argent sera tellement bien répartie qu'il en perdra sa raison d'être. Ce sera l'âge d'or... En attendant je pense que créer un réseau autour de cette idée "fais un travail qui te plait en pensant à notre terre mère" nous met déjà du pain sur la planche....

Une référence de livre : de Bernard Montaud , Bénies soit la crise.


Pour info, Bernard avec sa femme Patricia ont vécu avec Gitta Mallaz (les premiers dialogues avec l'ange) jusqu'à ce que celle ci change de plan.

 

Olivier Christienne

Écrire commentaire

Commentaires : 0