Quel cuit-vapeur ?

 

Cuire à la vapeur représente un gain important de nutriments pour notre corps, et les textures et les saveurs sont bien préservées. Avec des paniers qui s'empilent, cela permet de préparer tout un repas. Puis contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce mode de cuisson nous permet de concocter une grande diversité de plats : légumes, viandes, poissons, œufs, terrines, flans, pains, gâteaux...

 

Il est important de choisir un cuit-vapeur de qualité (inox, fond épais, sections bien jointives...) tel que le celui-là, mais est-il vraiment nécessaire de craquer son porte-monnaie pour un Baumstal ou un Vitaliseur ?

 

Le Vitaliseur de Marion est un cuit-vapeur de très bonne qualité, harmonieux et certainement conçu avec plus d'éthique que les autres, mais le détail particulièrement bien pensé qui fait son succès est... le couvercle ! Il est en forme de dôme, ce qui a pour avantage de pouvoir faire cuire pains, terrines, gâteaux puisque la vapeur d'eau s'écoule sur les bords en non dans le plat de la préparation...

 

Cependant, nous venons de découvrir une astuce toute bête mais qui fonctionne parfaitement avec un cuit vapeur au couvercle plat : il suffit premièrement de trouver un plat en inox ou en verre qui rentre dans le panier (en prenant soin de laisser un espace pour que la vapeur puisse circuler autour).

 

 

Puis de trouver une assiette que l'on renverse par dessus pendant la cuisson et qui couvre jusqu'aux coins du plat. Si le couvercle du cuit-vapeur peut toujours s'emboîter par dessus, c'est parfait, vous avez gagné votre cuit-vapeur multi-fonctions !

 

 

Et si vous avez deux paniers, rien n'empêche de reproduire la même astuce pour les deux, ce qui vous donne la possibilité de cuire par exemple deux pains, ou un gâteau et un pain à la fois.

 

Et quelque chose qui n'existe par encore vendu avec le "kit cuit-vapeur", c'est le plat avec son couvercle pour l’après-cuisson. Et pour cela il vous suffit (si les dimensions conviennent) d'acheter une boîte (type tupperware) avec le contenant en verre (qui va très bien pour la cuisson à la vapeur) et couvercle en plastique. Cela servira pour ranger la terrine au frigo, ou l'emmener en pique-nique...

 

 

Voilà pour les astuces de vapeurs !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    MARIELLE (vendredi, 18 novembre 2016 14:23)

    Bonjour,

    Depuis que je l'utilise, je suis une inconditionnelle du cuit-vapeur Vitaliseur Demarion. Je ne peux résister à défendre ce produit et cela ne me donnera aucun bénéfice en retour (pas d'actions chez Demarion) si ce n'est le partage de mon expérience et de ma pleine satisfaction d'utilisatrice du Vitaliseur .
    Je reconnais que l'achat du Vitaliseur est cher. Prix public ordinaire 260€, en ce moment sur le site il est proposé à 208€ et si vous passez par moi, en tant que prescripteur, il vous coutera 195€.
    Le prix d'un produit est toujours relatif par rapport à la valeur qu'on lui porte, par rapport à sa qualité de fabrication et à sa durée de vie.
    Il faut savoir que le Vitaliseur Demarion dure toute une vie, il n'y a aucune pièce qui se détériore comme dans les "cocottes minutes" dont le joint s'use, les poignées peuvent casser etc...alors même au prix maxi de 260€, si vous le divisez sur un minimum de 20 années, cela vous coute 13€ par an et comme je souhaite que vous viviez davantage, il peut vous en couter moins de 6€ par an...c'est dérisoire!!!
    En comparaison, si je m'adresse à des fumeurs, avez-vous fait le calcul par an du coût des cigarettes? et les conséquences sont autrement meilleures pour la santé quand il s'agit de la cuisson saine des aliments.
    L'intérêt d'une cuisson vapeur est de conserver le maximum des vitamines et oligo-éléments des aliments cuits. Seule la cuisson à la vapeur douce soit à 95° préserve cela.(un auto-cuiseur atteind120°, détruisant toutes vitamines,dénaturant le gout et détériorant la structure de l'aliment)
    Le Vitaliseur Demarion conserve une vapeur à 95° grâce à son couvercle qui se soulève un peu sous la pression de la vapeur permettant à celle-ci de s'échapper.
    L'astuce proposée de remplacer le couvercle par une assiette renversée ne permet pas de conserver une vapeur douce, l'assiette est trop lourde pour se soulever donc la cuisson sera plus forte.
    De plus, comme vous avez bien observé l'utilité du couvercle en forme de dôme permettant à l'eau de la vapeur de ne pas retomber sur les aliments posés dans le tamis mais de s'écouler sur les côtés pour aller dans la cuve, l'autre avantage c'est qu'ainsi, les toxines libérées (si l'aliment n'est pas bio ou naturel sans pesticide) se déposent dans l'eau du fond de la cuve.
    J'ajoute qu'il est important d'utiliser qu'un panier unique et non deux posés l'un au dessus de l'autre, pour préserver la contamination des substances libérées par la vapeur du premier panier dans le second, imprégnant au passage les aliments du second panier avant que le résiduel des substances tombe dans le fond de la cuve.
    C'est pourquoi le Vitaliseur Demarion n'a qu'un panier mais dont la particularité réside dans les trous du tamis qui respectent la proportion du "nombre d'or", permettant de "vitaliser" (élever la fréquence vibratoire) aussi de l'aliment lors de sa cuisson.(j'ai effectué le test de comparaison vibratoire, à l'aide du pendule et d'un cadran d'unité bovis, entre un même aliment cuit au Vitaliseur et cuit dans un cuit vapeur classique)
    Une autre caractéristique du Vitaliseur Demarion est de pouvoir cuire par exemple en même temps un poisson avec des fruits sans que les odeurs se mélangent respectant chaque saveur.
    De plus les temps de cuisson étant différents selon les aliments, il suffit de commencer par cuire en premier ceux qui ont besoin de plus de temps pour finir par ceux qui cuisent rapidement. J'ai même cuit de la viande au Vitaliseur (poulet, dinde). Elle a une saveur plus goûtue et garde une texture tendre et moelleuse. Ce sont de nouvelles habitudes à prendre afin d'optimiser au mieux les qualités de cuisson vapeur du Vitaliseur Demarion :-)
    Je suis d'accord, pour le faire moi-même, d'utiliser des plats en verre (genre pyrex qui résistent à la haute température) du moment que posés dans le panier, il reste un champs libre tout autour pour l'écoulement de l'eau (sinon l'eau de la vapeur risque de couler dans le plat au lieu de tomber dans la cuve)
    J'espère que toutes mes précisions permettront aux lecteurs soucieux de leur alimentation, de choisir en connaissance le cuit-vapeur le plus adapté à la cuisson saine et savoureuse.

    Bon appétit!
    Marielle