Témoignage n°86 - Muriel

Ci-dessous un petit témoignage de Muriel, posté sur Facebook "Amis qui aiment le Réseau LEO". au sujet des vidéos "Découvrir les mondes subtils et stopper l'influence des forces hostiles", plus particulièrement concernant les musiques et ce qu'il peut y avoir en coulisse.

 

 

Je peux apporter un témoignage de ce que j'ai vécu il y a environ une 20taine d'années avec un cd de chants de la liturgie slavonne (slave ancien.... tiens ça me fait aussi penser à "slave" en anglais qui veut dire esclave-nom féminin - et asservi-adjectif - ouchhh révélateur !).

 

J'habitais à l'époque en région parisienne et je partais travailler à 20 mn de chez moi à Aulnay sous Bois, Est parisien. Et je me suis retrouvée environ 40-45 mn plus tard à presque Orly sud, Sud parisien.

 

Entre le point A (début du cd) et le point B (fin du cd) il y a un blanc, je ne sais pas ce qui s'est passé, rien de rien. Je me souviens avoir démarré la voiture et enclenché le cd dans le lecteur et "l'instant d'après" avoir levé les yeux vers le portique au dessus de la route qui indiquait Orly sud...

 

Pendant longtemps j'en ai ri tout en étant perplexe, je me disais que je m'étais laissée emporter par la beauté de ces chants à voix graves et des mélodies (ne comprenant pas le slavon, je me fichais de ce que ça disait tout en sachant que c'était des chants religieux).

Et puis il y a un peu plus d'un an et demi, j'ai commencé à lire la série de l'Onde de Laura Knight (je recommande à ce propos de lire vraiment les livres et pas seulement les résumés offerts sur certains sites. Certains chapitres peuvent sembler [ils l'ont été pour moi :-) ] rébarbatifs, mais j'ai compris que malgré les longueurs il y a toujours une raison explicative, informative de ce qui est fourré sous le tapis ou derrière le rideau comme elle dit souvent).

 

Donc je commence à apprendre ce que sont les abductions, la programmation mentale, tout ce qui nous hypnotise, nous "kidnappe" le plus souvent à notre insu quelques secondes, minutes, heures ? Toute une vie, tout plein de vies ?...

 

Et les poils des bras qui se dressent et les sueurs froides le long de la colonne vertébrale quand j'intègre que ce ne sont pas des délires de "conspirationnistes", mais une réalité que l'on a là devant le nez, qu'on se refuse à voir et entendre (lourde erreur... "la connaissance protège"), parce que je dois bien admettre que c'est très flippant. Et je fais le lien avec cette histoire que j'avais presque oubliée.

 

Que s'est-il passé durant ces 45 mn ? J'étais où ? Qui conduisait ? Je n'ai jamais pu me souvenir. J'avais déjà écouté ce cd, chez moi en vacant à diverses occupations, jamais en voiture. Et je ne l'ai plus jamais écouté depuis, mais j'en ai écouté d'autres de divers genres, même si aujourd'hui je préfère encore le silence le plus souvent, avec des périodes où j'ai "besoin" d'en écouter beaucoup et fort (on peut dire "nourrir mon prédateur"? :-) ).

Écrire commentaire

Commentaires : 0