Apprenti-sage de mon masculin - 4 nov. 2017 - Yakout

Pas de full fight à l'horizon ce week-end mais pas mal de compréhensions et de pièces de puzzles qui se rapprochent les unes des autres.

Mon prédateur m'a montré oh combien le changement lui fait peur, cet inconnu que représente notre départ de Paris, notre déménagement, l'effraie ! Après une bonne explication, une saine communication s'est mise en place doucement mais sûrement entre Fred et moi.

Fred accède à mes visions et textes chaque semaine. Il me fait des retours sur des textes ou vidéos qu'il captent sur internet (il m'aide sur mes mémoires actuelles, sur la pédophilie et le satanisme notamment, miroir qu'il m'a renvoyé en pleine tête un jour qu'il portait la petite sur ses genoux, un exemple parmi d'autres). Il ne s'offusque plus des mémoires-miroirs qu'il me renvoie et participe à sa manière à cette rencontre avec d'autres alter via mes visions. Notre petite famille carbure au cétogène, Lugol etc...

 

Pour reprendre sur notre "déménagement" (cf "Je prends mes responsabilités en main"), je me suis entendue dire à Fred que j'avais peur de déménager. Pourtant c'est urgent que nous bougions !! Je vais vous décrire notre chez nous Parisien actuel :

 

2 pièces sur 2 niveaux. Un escalier qui démarre face à une grande porte-fenêtre du bas, sans rembarde (pas très sécurisé pour la petite qui n'a pas 2 ans !!). La peinture qui s'effrite, toute la moquette qui se décolle dans la chambre, le ballon d'eau chaude qui fuit et l'évier du bas aussi (fuite énergétique féminine et masculine, mon mari s'occupe de réparer le ballon comme il peut et moi je vide une bassine sous l'évier régulièrement). Notre petit frigo d'étudiant fabrique des glaçons que je casse et enlève une fois par semaine (mémoires liées à l'émotionnel congelé nous concernant), un petit morceau de mur est infesté de moisissures dans la chambre (des programmes obsolètes, moisis ??)...

 

Bref, mon prédateur a peur de la nouveauté ?? Du changement dans un lieu où tout serait à neuf et super lumineux, ça lui fait peur ?? Notre état intérieur changeant, l'extérieur se met en place sans forcer. Pourquoi Mr zoiseau (Byrd) m'a fait peur ?? (cf Il arrive avec un nouvel avenir, quelque chose d'inconnu, de flippant pour mon prédateur). 

 

D'ailleurs, j'en ai eu tellement peur que j'ai failli me faire dessus !! Que signifie la diarrhée symboliquement :

 

[...] La diarrhée se manifeste par un déplacement si rapide de la nourriture de l'estomac à l'intestin qu'elle n'a pas le temps d'être entièrement assimilée. Cet état est souvent causé par la peur ou le désir d'éviter ou de fuir une situation ou une réalité tout à fait désagréable ou nouvelle pour moi. 

[...]

Ce n'est pas la nourriture mais bien mes pensées qui ne conviennent plus. Si je véhicule constamment l'idée du rejet ou des sentiments de rejet (la peur de se sentir rejeté ou le désir de rejeter les autres) ou une situation où je me sens pris, il y a de grandes chances pour que j'aie la diarrhée. Si je n'écoute pas la vie et ses signaux (comme certaines personnes vivent), la diarrhée spontanée peut se manifester aussi. J'accepte de prendre le temps de voir, de sentir et d'écouter mon cœur pour voir ce qui se passe dans ma vie. Ainsi, j'intègre et j'assimile les situations de mon existence. Lorsque je ralentis vraiment, je réalise à quel point je passais tout droit (tout comme les aliments) et ne prenais pas le temps de voir les bontés et les beautés de la vie. Mon corps m'avertit que je dois faire confiance à la vie, que je suis supporté, que personne ne m'abandonne. [...]

Jacques Martel, Le grand dictionnaire des malaises et maladies

 

Ce "Zoiseau" représente un miroir qui hypnotise les gens pour leur vendre ou les faire adhérer à quelque chose (sans qu'il y ait consentement éclairé de leur part). Il a une sorte de pouvoir que j'ai sur d'autres plans, comme une sorte de gourou, baignant dans l'occultisme donc (c'est ça qui m'a fait peur).

 

Lorsque nous avons commencé à trier nos affaires, je suis tombée sur la doublure d'une veste en cuir qui comportait pleins de têtes de mort et d'os entrecroisés (symbole des skulls and bones). J'ai aussi retrouvé une grande gabardine noire comme dans le film Matrix et je me suis rappelé comment une de mes sœurs me surnommait il y a quelques années : "Ja vol herr General" avec ou sans veste d'ailleurs.

Bref, de nouvelles mémoires sur lesquelles enquêter en perspective (bien que mon côté nazi ait déjà commencé à émerger).

 

Petite anecdote sur ma réalité du moment : on habite pas loin du "Vel d'Hiv" de l'époque nazie. Après quelques recherches sur l'histoire de notre quartier : les SS, Gestapo et Luftwaffe, Wehrmacht avaient leurs bureaux perpendiculairement à notre rue qui porte une consonance fortement allemande !! 5 ans pour comprendre cela : ce que je vis extérieurement, je le vibre intérieurement !! Et là, tout d'un coup, ça va changer !

 

Comme vous l'aurez compris, nous avons quand même décidé de faire du tri chez nous alors que nous n'avons pas encore de réponse définitive de "Zoiseau" au moment où j'écris ces lignes.

Nous avons donc donné des sacs et des sacs de vêtements (libération de pas mal de costumes que l'âme ne porte plus, dont nos 2 gabardines noires celle de Fred et la mienne). Des vieux meubles de couleur noire vont nous quitter, des trucs électriques périmés, une multitude de DVD et de CD trop MK à nos goûts, des cadres et photos d'ancêtres de Fred (ciao l'ancienne génétique masculine), un jeu "Abalone" avec des boules noires et blanches qui se jouent sur une sorte d'échiquier à trou (dualité par excellence, direction poubelle, trop cooool), un grand sac en plastique avec comme inscription "Liking, ne cherche plus découvre" (petit clin d'œil à ma flippe du Linky d'EDF !!...

Bref, du nouveau, du Neuf nous attend !!! Fred a même jeter un vieil aquarium (moins d'émotionnel ???, là, je ne sais pas, je donne ma langue aux Lions).

 

Autre anecdote : sans le faire exprès, je brûle le petit index de ma fille pour qu'elle comprenne que les bougies ça brûlent. Résultat, elle a eu une petite cloque sur le bout de l'index, le doigt par excellence de l'ego qui brûle ! 

Je suis tombée par hasard, même si le hasard n'existe pas sur le pdf de Jacques Martel :

1ère version :

http://www.vies-passees.com/upload/Martel_Jacques_-_Le_grand_dictionnaire_des_malaises_et_des_maladie%20-%201e%20edition.pdf

 

ou la dernière version plus complète :

https://www.digizen-shiatsu.fr/bt/wp-content/uploads/2016/11/Le-Grand-Dictionnaire-des-Malaises-et-des-Maladies-Www.lfaculte.Com_.pdf

 

Ces derniers jours, notre fille qui a son lit sur la droite du notre, me renvoyait encore à des mémoires d'abandon, de sœur siamoise. Après avoir intégré cette douleur que ce fut pour nous d'être siamoises, nées sans l'amour de notre mère (mon père dans une autre vie) et de ressentir que les forces vitales de ma sœur (ma fille) la quittaient, aujourd'hui il y a eu du changement. Elle ne me colle plus la tête pour s'endormir, elle me tient une main, il y a des progrès !!

Mes règles sont revenues comme par magie 4 mois après la fin de l'allaitement (1 an et demi d'allaitement), j'y croyais plus !!

 

Autre aventure de ce début de semaine :

Durant une sortie au parc, je me suis vue énervée de voir la petite se laissait faire par une autre enfant qui lui prenait son jouet en plastique. Cet énervement montait très fort en moi de la voir sans défense par rapport à une gamine dont je sentais de la méchanceté émaner d'elle (merci à ces 2 miroirs). Je finis par lui annoncer notre départ du parc tellement que c'était insupportable pour moi. En début de soirée je me replonge dans mes émotions du parc et une vision arrive :

Visions de singes dans des cages servant à des fins "thérapeutiques" dans un labo pharmaceutique. Ils ont des branchements sur le crâne et sont régulièrement électrocutés. Ils ont tous de la haine et de la colère pour les humains (chacun d'eux souffraient de violences physiques). Ils souffraient également lorsque les traumatismes étaient dirigés vers un autre singe. Ils hurlaient leur colère à l'homme à travers leur barreaux. Ils éprouvaient une très grande peine lorsqu'il voyait l'un d'entre eux, le ventre ouvert à qui l'on retirait leur bébé. Ils pleuraient de tristesse, de colère, mêlée à beaucoup de frustration de ne rien pouvoir faire.

Ils hurleront une colère tellement violente à la petite fille (moi) qui les enlacera tous dans ses petits bras.

 

Une nuit plus tard, une autre vision arrive et qui fera suite à une montée ENORME de colère en moi dirigée contre ma fille :

Vision d'un très grand homme blanc d'origine britannique avec une femme indienne, allongés dans leur lit. Ils ont des rapports sexuels difficiles pour la femme indienne qui ne ressent rien. Cet homme l'oblige à lui tenir son sexe durant le sommeil, tout en lui enserrant la main sur son petit cou (sa chose). L'indienne a beaucoup de difficulté à vivre avec cet homme qui est d'une grande violence physique également durant la journée. Elle finira par se décider à l'empoisonner avec une sorte de poudre rouge.

Cet homme je vais le retrouver avec une telle violence en lui qui l'aveuglera totalement sur sa propre violence faite sur autrui. Il se présentera devant la petite fille en ayant un aspect de dragon immense, un Musgir, et redeviendra très vite un humain. Il insultera constamment cette femme indienne qui l'a tué, souhaitera l'a retrouver pour se venger et l'a tuer à son tour. Il me dira qu'il l'a sorti de sa fange, de son ruisseau...

Après une discussion avec la petite fille, il pardonnera complètement le geste d'empoisonnement de cette femme indienne (qu'il comprendra !) puis se pardonnera (avec beaucoup de difficultés et un long dialogue) d'avoir été ainsi avec elle. Il accueillera Christ avec beaucoup d'émotion.

Dans cette vie, cet homme c'est moi, elle est ma fille.

 

* * *

 

Sans rapport aucun, un autre lien sympa, celui-là concernant une technique de nettoyage des fruits et légumes à moindre coût :

http://www.wikistrike.com/2017/10/comment-enlever-toute-trace-de-pesticides-de-vos-fruits.html

 

 

Aujourd'hui, nous avons une réponse pour la Voie Courbe (Courbevoie) : le propriétaire accepte notre dossier (basé sur les seuls revenus de Fred) ! Déménagement prévu avant la fin de cette année !

Là-bas nous serons entourés de ruelles qui rappelle l'Italie. Fred porte des mémoires génétiques siciliennes... J'espère que je ne vais pas mettre 5 ans pour capter le message extérieur !!

 

A bientôt 

Yakout ET Fred (inscrite au cénacle - dépt 75)

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Marc Piel (jeudi, 23 novembre 2017 23:19)

    Bonjour les Léos,

    merci Yakout pour tes témoignages et informations.
    Je souhaite juste poser une remarque sur le lien à propos de l'assainissement de pesticides.
    J'avais lu un témoignage de Barbara Ann Brennan qui préconisait de verser un bouchon d'eau de javel dans un évier remplit d'eau et d'y laisser fruits ou légumes quelques minutes, affirmant que çà les débarrasse de toute la chimie qu'ils contiennent . . . ?

    Là il s'agit de bicarbonate de soude, non toxique, néanmoins, les questions qui me viennent, sont:
    _l'analyse leur apprend qu'il n'y a plu traces, sur et dans les fruits, des 2 pesticides utilisés, les retrouvent t'on dans l'eau?
    Quel procédé les "chasse" de l'intérieur des fruits?
    Où sont-ils passé?
    En quoi ce sont-ils transformés?
    Car il me semble que le piège avec ce genre "d'étude", c'est de rechercher les produits déjà identifiés, et si l'ajout de bicarbonate transforme la composition chimique des pesticides, alors peut-être est-ce la raison pour laquelle ils ne les retrouvent pas?

    Je n'ai aucune compétence dans ce domaine, je sens juste une information pas très claire.
    Peut-être une lectrice, un lecteur a les réponses?
    Joie de vous lire.
    M