Extrait n°1 du dialogue avec notre Ange n°28

 

 (PDF disponible en bas de page)

 

Abandonner le libre arbitre pour franchir la troisième porte

& Tourner le dos à la révolte

Publié le 8 janvier 2014

 

[...] QUESTION À NOTRE ANGE :

Jacqueline Bousquet, avant de décéder, avait dit dans l'une de ses conférences que : "si le monde dans lequel vous évoluez aujourd'hui ne vous convient plus... eh bien changez la cassette !"

Que cela signifie-t-il ? Peux-tu nous expliquer clairement ce qu'est la cassette et comment la changer ?

 

La métaphore de Jacqueline Bousquet reste pour la plupart des gens encore un mystère, car beaucoup n'arrivent pas à comprendre comment transposer l'image de la cassette dans leur quotidien et encore moins à trouver le bouton "arrêt" pour pouvoir l'éjecter.

 

L'explication qui va suivre risque donc d'en dérouter plus d'un. Je vais de ce fait, tâcher d'utiliser des mots simples pour traduire des concepts plus ou moins compliqués de physique quantique. Ils sont pour la plupart connus par les scientifiques, mais ne sont pas vraiment compris par le grand public. Je vais aussi emprunter la métaphore de la cassette, du film et des acteurs, afin que vous puissiez visualiser les principes que j'explique.

 

Supposez que votre vie, est un film provenant d'une cassette vidéo projetée à travers un projecteur sur un écran. Que contient donc la cassette ?

 

Elle comporte une bande qui contient toutes les séquences d'un film. Ces séquences sont des programmes (informations) que votre ADN recèle, puis projette tel un projecteur dans votre vie quotidienne. Les programmes (informations) que contient l'ADN, sont les "mémoires" engrammées par votre émotionnel lors de toutes vos incarnations (le karma).

 

Lorsque le film est projeté et pour que la projection du film prenne un sens, il faut nécessairement qu'il y ait un spectateur qui le regarde et en l'occurrence ce spectateur c'est vous, puisque c'est votre film. Donc, lorsque vous regardez le film, inévitablement l'ego entre en jeu, puisqu'il évalue la qualité du film et estime les acteurs dans leur rôle. C'est ainsi que les deux polarités de la dualité (bien/mal) liées à la structuration de la pensée de l'ego, prennent effet à travers le jugement, soit dans la qualité du film, soit dans le rôle des acteurs.

 

La réalité du film prend un sens uniquement lorsque l'observateur se prend au jeu du "JE", en s'identifiant à l'acteur principal. Dès qu'il y a une implication émotionnelle, il y a automatiquement identification. C'est-à-dire que pris par une émotion sous-jacente, vous entrez automatiquement dans un jeu égotique qui consiste à prendre parti pour l'un ou l'autre des acteurs du film.

 

Ainsi, happé par l'émotionnel, vous accordez de l'importance au rôle de l'acteur à qui vous vous identifiez. Par exemple, en vous identifiant au rôle du gentil, vous allez automatiquement "le soutenir émotionnellement" et lui accorder votre énergie à se défendre ou à lutter contre "son ennemi". C'est-à-dire que vous rentrez en réaction par rapport à la situation dans le film.

 

À ce stade-là, il y a création de trois pôles : le bien, le mal et VOUS. À ce palier de conscience, vous vous situez dans une dimension de dualité.

 

Transposons ce schéma dans votre vie actuelle. Le film devient votre quotidien, les acteurs deviennent les personnes de votre entourage, parents, enfants, voisins, amis, ennemis..., et vous, l'acteur principal.

 

Toutefois, il est nécessaire d'intégrer que votre ego modèle votre personnalité depuis votre plus tendre enfance.

 

Dans la vie courante, vous n'avez aucun moyen, aucune raison de vous identifier à "l'autre", puisque vous croyez que "l'autre" est différent et séparé de vous. Vous avez appris à le croire dès votre naissance. De ce fait, vous prenez cette séparation pour une réalité. Vous vous croyez séparé de l’autre, car vous vous identifiez à votre corps physique et à votre personnalité. La personne, prise par le filtre de l'ego dans une dimension duelle, est trompée effectivement par cette séparation. Ce qui revient à dire que l'ego ne croit qu'en la réalité de ce qu'il voit.

 

L'ego a pour unique rôle de permettre à l'individu d'oublier que CHAQUE ÊTRE INCARNÉ EST UNE EXTENSION DU MÊME CHAMP DE CONSCIENCE.

 

Pour la bonne compréhension du processus, prenons l'exemple du voisin qui entre en conflit avec vous pour une raison ou une autre. Lorsque celui-ci vous agresse, vous allez automatiquement soit vous excuser, soit trouver un prétexte pour lui attribuer la faute. Dans tous les cas, il s'agit d'une réaction de l’ego, liée à une croyance duelle.

 

Autre exemple, lorsque deux personnages dans votre environnement entrent en conflit, vous avez tendance à vouloir prendre parti pour la cause de l'un ou l'autre. Là encore, il s'agit d'une réaction de l’ego, liée à une croyance de dualité. Votre quotidien est parsemé d'exemples de ce genre.

 

Évidemment, vous allez me dire que votre réaction pour vous défendre est légitime. Assurément elle l'est, puisque vous êtes incarné dans un monde de dualité. Il ne s'agit pas de le réfuter car vous ne savez pas encore faire autrement.

 

Aussi longtemps que l'ego gouverne votre vie, ce genre d'événement risque de surgir à tout moment. N'est-ce pas le cas ?

 

Ainsi, pour comprendre ce que réellement veut dire "éjecter la cassette", vous devez parvenir à ne plus vous identifier à votre ego et arriver à détecter vos propres schémas de dualité. Pour vous y aider, posez-vous les questions suivantes dans chaque situation de votre quotidien :

 

- Est-ce que je réponds en réagissant à la croyance de mon ego ?

 

Dans ce cas-là, il est important de prendre conscience que vous réagissez effectivement à l'impulsion de l'ego, qui "veut ou ne veut pas" de cette situation. L'ego se croyant séparé de "l'autre", réfute sa propre responsabilité dans la situation.

Lorsqu'il y a rejet de l'ego, ce rejet est dû à l'ignorance d'avoir maintenu ce programme inscrit dans votre ADN. Donc inévitablement, vous allez revivre une situation similaire tôt ou tard. Ceci implique que vous allez continuer à regarder la même cassette et ainsi, vous prolongez irrémédiablement votre karma.

 

OU

 

- Est-ce que j'observe l'émotion qui monte en moi afin de la conscientiser ?

 

Dans ce cas-là, vous vous offrez la possibilité de vous extraire d'un schéma de pensée duel. Pourquoi ? Parce que l'autre en face de vous, ne joue que le rôle de votre propre miroir et existe uniquement parce que vous avez vibré cette situation inscrite dans votre ADN, afin de permettre à des émotions refoulées de faire surface. N'oubliez pas que vos émotions sont uniquement liées "au passé" au travers des expériences déjà vécues, donc au karma.

 

Ainsi, lorsque surgit une problématique ou un événement difficile, il ne s'agit pas de donner la priorité à la manière de les résoudre, mais de DÉTECTER ET COMPRENDRE LE MESSAGE SUBLIMINAL qui vous est adressé.

 

Il s'agit de ne plus accorder de l'importance aux choses telles que vous les voyez, mais comprendre pourquoi vous les voyez.

 

"Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point". Esaïe

 

C'est à ce moment que vous avez l'occasion de réaliser que vous n'êtes qu'un acteur qui joue dans votre propre film, grâce à l'ego, comme le font toutes les autres personnes de votre entourage. Ce n'est qu'en intégrant parfaitement ce principe, que vous parviendrez à vous désidentifier de ce monde de matière et de dualité dans lequel vous êtes incarnés.

 

Pouvez-vous alors concevoir, qu'il n'y a plus de raison d'accorder autant d'importance au fonctionnement duel de votre ego (le "je veux / je ne veux pas") ?

 

De ce fait, lorsqu'un événement contrariant surgit dans votre vie quotidienne, posez-vous plutôt les questions suivantes :

Pourquoi cette situation m'arrive-t-elle ? Qu'est-ce que j'ai à comprendre ?

 

Ce que la plupart des gens ne comprennent pas, c'est qu'à partir du moment où vous détectez et résolvez le message subliminal que votre univers vous adresse, la problématique se résout généralement d'elle-même ou du moins ne vous accable plus. Néanmoins, lorsque votre ego refuse de voir le message, il se met à lutter contre la cause de la problématique, ce qui l'amplifie automatiquement, puisque vous lui accordez toute votre énergie.

 

À partir du moment où votre ego s'efface au profit de la guidance de votre Soi supérieur, vous n'avez plus à résoudre ce genre de situations conflictuelles, puisque tout simplement, elles n'apparaissent plus jamais dans votre vie. Et là est le secret du bonheur !

 

Ainsi, LA TROISIÈME VOIE que vous cherchez, est simplement LA VOIE DE LA SAGESSE, LA VOIE DE LA NON-IMPLICATION.

 

Elle n'est pas une voie de résignation, de fuite ou de désintérêt. Il s'agit d'une voie qui mène à l'acceptation de ce qui EST, car CE QUI EST, VOUS EN ÊTES L'UNIQUE CRÉATEUR À TRAVERS VOTRE PROPRE CHAMP D'ÉNERGIE. NE L'OUBLIEZ JAMAIS.

 

Cela implique de vivre les événements avec détachement pour ne pas vous laisser emporter par vos émotions, puis inévitablement, vous laisser rattraper et engloutir par le jeu duel de l'illusion.

 

Il s'agit aussi d'ouvrir les yeux du discernement et clore ceux de l'illusion, afin de ne plus concéder de l'énergie à ce jeu, qui n'est qu'une projection/manifestation extérieure de votre dualité intérieure.

 

Télécharger
3 - Extrait n°1 Dialogue 28.pdf
Document Adobe Acrobat 101.1 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0