JOURNAL DE BORD


 

Par des montages photos et vidéos à la fois joviaux et pratiques,
vous pourrez suivre pas à pas la progression du chantier de l'École LEO.

 

(Les articles apparaissent du plus récent au plus ancien)

 

 

 

 

7. L'ÉCOLEO - Les graines LEO prennent racine !

Avril - Mai

 

L’énergie du printemps est en mouvement ! La tribu Leo peut en témoigner avec l’emménagement à Albières de Yakout, Fred et Ysis Marie ainsi que les visites de nombreux autres Leo. Ensemble dans le travail de la terre, nos racines progressent de jardin en jardin. Solidement ancrée, la tribu peut alors s’élever jusqu’au toit de l’Ecoleo et ainsi se rapprocher toujours plus de l’essence-ciel !

 

0 commentaires

6. L'ÉCOLEO - Le groupe s'agrandit et l'aventure se poursuit !

Mars - Avril

 

De plus en plus nombreux, la tribu des LEO s'investit allègrement dans la construction de l'ÉCOLEO. Aussi éprouvantes que passionnantes, les tâches en commun consolident notre équipe. En jardinant, assemblant des pierres, s'imprégnant de la nature et partageant nos expériences, nous nous instruisons mutuellement.

 

0 commentaires

5. L'ÉCOLEO - Les mains dans la terre !

Février - Mars

 

Bien que la rénovation de la bâtisse de l’Estagnol soit un parfait terrain d’apprentissage du Service à Autrui, l’École des LEO ne se limite ni à un lieu, ni à un planning !

Nous nous laissons guider par les expériences qui se proposent spontanément. C’est dans cette dynamique que nous nous consacrons actuellement à la réhabilitation de ce jardin dans le village d’Albières !

 

0 commentaires

4. L'ÉCOLEO - Chacun apporte sa pierre à l’édifice !

Janvier 

 

Des mains s’activent, un mur en pierres sèches apparaît ! 

Des consciences se connectent, des documents administratifs et juridiques prennent forme ! 

Quand des LEO travaillent ensemble, la déprogrammation de l’ancien se décuplent, tandis que la création du nouveau émerge  !

 

0 commentaires

3. L'ÉCOLEO - Une porte s'ouvre !

Décembre

 

C'est en unissant nos cerveaux, nos muscles et nos intuitions – sans compter le soutien joyeux de la petite Gaby/Gabrielle – que nous parvenons à finir de démonter les anciens murs de Bim, déplacer le lavoir et ouvrir un nouveau passage !

 

0 commentaires

Le lavoir

Écrit pour l'ÉCOLEO par Margi et Damien

 

Un lavoir se trouvait dans la partie Bim et plus précisément dans un de ses trois compartiments. 

Durant l’automne son déplacement fut entrepris à l’aide d’un palan mais sa progression ne pouvait pas encore aller au-delà de la porte dont l’ouverture était trop étroite.

 

Lire la suite 1 commentaires

Introspection de l’âme-à-tiers

Écrit pour l'ÉCOLEO par Margi et Damien

 

Reminéralisation

 

Le minéral ou la première densité est logiquement ce que notre supra-conscience nous invite à travailler. Le mot d’ordre est de faire de la place et nous commençons dans la partie Bim, en cassant les cloisons intérieures épaisses faites de pierres. Cet ancien chenil et ses murs opaques se transforment peu à peu, pour devenir une véranda transparente.

 

Lire la suite 0 commentaires

2. L'ÉCOLEO - Tombons les murs !

Novembre et décembre

 

Yakout, Fred et Ysis Marie nous rejoignent pour la suite du grand nettoyage. Les balais s'activent ! Puis s'en suit le grand démontage. On trie, on récupère ce à quoi on peut donner une nouvelle vie, et on jette le reste. Passent entre nos mains les étagères, le carrelage, le circuit électrique d'antan, le lierre qui s'introduit dans les parois de la maison. Nous nous lançons même dans le démantèlement des murs de Bim !

 

Lire la suite 2 commentaires

La tirelire lion

Écrit pour l'ÉCOLEO par Margi et Damien

   

Cette découverte extraordinaire s’est produite alors que nous étions en train de détruire les épaisses cloisons de Bim. Le caractère exceptionnel de cette journée n’allait pas s’arrêter à son magnifique soleil ainsi qu’à la jovialité ambiante. C’est après sa "pause banane" que Jenaël, en parlant de la peau de celle-ci, va dire "je vais en faire crédit à la nature", dans le sens la remettre à la nature.

 

A son retour, il pose sur le muret un lion tirelire en parfait état ! Il venait de le trouver au pied d’un cèdre.

Le groupe était sans voix pendant un long moment et chacun se regardait les yeux écarquillés devant tant de fulgurances.

 

Après avoir repris nos esprits, nous comprenions qu’il s’agissait bien sûr de la concrétisation dans la matière de l’énergie Leonine qui nous offrait ici la mascotte Leo.

 

 

Lire la suite 3 commentaires

Le tout est plus grand que la somme de ses parties !

Écrit pour l'ÉCOLEO par Margi et Damien

 

Après avoir fait le saut dans le vide, nous abordons l’atterrissage vers l’ÉCOLEO.

 

Tout d’abord, il y a la rencontre physique avec l’équipe et la réception d’informations qui vont nous permettre de nous poser sur la nouvelle terre. Les dernières valises que constituaient les mémoires sont lâchées et nous pouvons à présent continuer la manœuvre d’approche.

 

Le regroupement physique engendre des échanges de nouveaux codes vibratoires qui permettent ainsi de progresser lentement mais sûrement vers une véritable syntonie. Les maux de tête, les pleurs et autres endormissements soudains, nous signifient la présence d’une intégration. Leur intensité est parfois si forte que nous sommes contraints de rester immobiles.

C’est comme une vague qui passe sur nous, rien ne sert de s’agiter devant sa force.

 

Nous ondoyons toujours plus vers Bim Bam Boum et touchons le minéral du lieu ÉCOLEO qui est en train d’être déplacé par le groupe.

 

Lire la suite 1 commentaires

1. L'ÉCOLEO en chantier

Septembre et octobre 2108

 

Le début du grand nettoyage !

 

Après le remise des clefs, pas de temps à perdre. Nettoyer, débarrasser et démolir l'ancien, devient notre première mission ! Conduit par la perspective de notre incroyable aventure, l'équipe s'agrandit avec la venue d’Eli.

Bonne humeur, fous rires et plaisanteries fines, égayent le chantier. Parfois également, les larmes de prises de conscience imbibent nos tenues de  travail.

Nous débroussaillons, retirons des poutres vermoulues, démontons les tuiles cassées, abattons les pans de cloisons, puis préparons un "hérisson" de gravas en vue de couler une dalle au printemps.

Découvrons ces premières journées de chantier d'automne en images…

 

Lire la suite 3 commentaires