JOURNAL DE BORD


 

Par des montages photos et vidéos à la fois joviaux et pratiques,
vous pourrez suivre pas à pas la progression du chantier de l'École LEO.

 

(Les articles apparaissent du plus récent au plus ancien)

 

 

 

 

L'ÉCOLEO a besoin de toi(t)

 

L'ÉCOLEO grandit ! Notre futur tiers-lieu à vocation sociale commence déjà à prendre forme et vu le nombre de participants qui s'impliquent à la rénovation de la bâtisse, nous devons trouver de nouveaux financements.

 

En partenariat avec HelloAsso (une plateforme de collecte de dons), nous lançons notre première campagne de financement participatif, spécialement dédiée à la réfection de l'étage sous-toiture. Aujourd'hui, c'est en nous tournant vers vous que s'offre la possibilité de partager la Connaissance afin de pouvoir construire un nouvel avenir.

 

Aidez-nous à poursuivre notre œuvre,

pour que nous aussi puissions continuer à servir autrui !

 

 

              Pour en savoir plus, cliquez ici : 


Lire la suite 0 commentaires

11. ÉCOLEO - Quand l'apprenti LEO devient bâtisseur !

 

Août

 

Le mois d’août constitue une période charnière dans l’évolution et la progression de la tribu LEO. C’est durant ce créneau que l’Ange, ou plutôt nos En-Je, nous ont créé un contexte propice à un travail intérieur plus profond.

Dans le monde de la matière, il s’agit du démantèlement de l’ancienne charpente et de la pose de la nouvelle.

Dans le domaine de l’esprit, c’est surtout le gros sujet de la déprogrammation du contrôle mental (certainement de type MK) que lors des nombreuses rencontres du mois, nous étions invités à traverser.

 

0 commentaires

La multidimensionnalité du Groupe

 

Il y a plusieurs facteurs qui rentrent en compte quand il s’agit de démonter une charpente. Et même si un charpentier de métier nous oriente dans nos gestes, la tâche fut rude dans l’énergie.

Cette étape a donc demandé à chacun un travail de recentrage de tous les instants, afin de concrétiser dans la matière ce bouleversement sans précédent pour la plupart d’entre nous. Le groupe tourne alors à plein régime et chacun a trouvé sa place et s’y tient afin de faire avancer les choses.

 

Lire la suite 0 commentaires

10. ÉCOLEO - Tous au rythme de l’unité tribale

 

Juillet

 

Si le fait de s’interroger est inné chez les LEO, partager l’est tout autant. Que ce soit dans un jardin, autour d’une table ou encore dans les activités de construction, c’est tous unis que l’on avance dans l’apprentissage de la Connaissance.

À l’instar d’une tribu qui partage tout au rythme de la nature, les LEO sont désormais reliés à leur unité tribale. La détection des interférences hyperdimensionnelles devient de plus en plus fine et leur quotidien atteint un équilibre où le travail spirituel se confond avec le travail de la matière.

 

Tantôt élève, tantôt prof, la tribu LEO forme déjà une école pour ceux qui s’interrogent !

 

0 commentaires

Qu’est-ce qu’une "unité tribale" ?

  

Dans une première analyse, il s’agit d’une figure de style, c’est un pléonasme volontaire qui appuie le sens de l’unité et lui donne aussi une connotation originelle avec le terme « tribale » qui nous renvoie à la tribu. 

 

Voici une définition de la tribu trouvée sur internet. Elle explique bien ce que l’on vit :

 

« Agglomération de familles vivant dans la même région, ou se déplaçant ensemble, ayant un système politique commun, des croyances religieuses et une langue commune, et tirant primitivement leur origine d'une même souche. » source Larousse.fr

 

Cette définition se limite à l’explication des aspects extérieurs d’une tribu et voici comment on pourrait définir « notre tribu ». Nous sommes également plusieurs âmes qui se réunissent en une même famille, dans la même région, nous nous déplaçons effectivement ensemble, notre langue commune, outre le français bien-sûr, est celle du partage. Notre système politique commun est la "véritocratie" (recherche de la vérité !), quant à nos croyances religieuses, elles sont tout simplement tombées dans un non-sens du fait de la connaissance de notre véritable origine commune.

Lire la suite 0 commentaires

9. L'ÉCOLEO - Tout s'accélère !

Juin

Voilà de grands préparatifs qui annoncent la reconstruction du toit de Bam (le bâtiment majeur) !

Des tuiles sont soigneusement nettoyées et prêtes à l'emploi. Déjà, l'échafaudage donne le vertige et le système de poulies est mis en place.

Avec le travail d'équipe et les nombreuses rencontres de ce moi de juin, le travail intérieur des LEO est comme à son habitude : confrontant ! À l'image du travail extérieur, il nous propulse désormais vers les hauteurs ! 

 

1 commentaires

Un véritable travail au Service d'autrui !

 

par Margi et Damien 

 

Comme le dit le dicton « en mai fais ce qu’il te plaît » : les LEO l’ont fait !

Tout commence par une conférence sur "les esprits de la nature et la nature de l'Esprit" animée par Jenaël. L’équipe au complet l’accompagne. C’est la réunion d’une véritable famille d’âmes qui peut désormais agir en conscience.

 

Lire la suite 0 commentaires

8. L'ÉCOLEO - Les LEO planchent à tous les niveaux !

Mai

Nouveaux visages, nouveau plancher, nouvelle maison en collocation et nouveau jardin expérimental... En route vers une nouvelle réalité !

 

1 commentaires

Du plancher des vaches au plancher du grenier

 

par Margi et Damien

 

Par différents événements, l’Ange, nous avait indiqué de lever le pied dans les travaux de rénovation de l’Estagnol ! Il nous a ainsi offert d’expérimenter dans la matière la première leçon : prendre le temps de préparer le terrain à la base, c'est-à-dire Être avant de Faire !

 

S’ancrer dans cette terre Albièroise était donc l’indispensable préalable à un véritable partage au Service d'autrui. Nous pouvons alors affirmer ce que nous sommes par essence et ainsi partager nos richesses, jusque-là étouffées par des programmes/mémoires. Les effets positifs nous dépassent et nous recevons désormais le "juste utile" à la réhabilitation de l’Estagnol.

 

Un don de tuiles ainsi que des dons argent, tous deux issus de la conférence, vont permettre la mise en mouvement et la coordination de nos énergies. L’argent a servi à l’achat de bottes de paille. Après la participation de chacun et de son art, elles se sont transformées en deux "bateaux" de paille, créant ainsi un magnifique jardin surélevé pour la maison du haut !

 

Lire la suite 0 commentaires

7. L'ÉCOLEO - Les graines LEO prennent racine !

Avril - Mai

 

L’énergie du printemps est en mouvement ! La tribu Leo peut en témoigner avec l’emménagement à Albières de Yakout, Fred et Ysis Marie ainsi que les visites de nombreux autres Leo. Ensemble dans le travail de la terre, nos racines progressent de jardin en jardin. Solidement ancrée, la tribu peut alors s’élever jusqu’au toit de l’Ecoleo et ainsi se rapprocher toujours plus de l’essence-ciel !

 

0 commentaires

6. L'ÉCOLEO - Le groupe s'agrandit et l'aventure se poursuit !

Mars - Avril

 

De plus en plus nombreux, la tribu des LEO s'investit allègrement dans la construction de l'ÉCOLEO. Aussi éprouvantes que passionnantes, les tâches en commun consolident notre équipe. En jardinant, assemblant des pierres, s'imprégnant de la nature et partageant nos expériences, nous nous instruisons mutuellement.

 

0 commentaires

5. L'ÉCOLEO - Les mains dans la terre !

Février - Mars

 

Bien que la rénovation de la bâtisse de l’Estagnol soit un parfait terrain d’apprentissage du Service à Autrui, l’École des LEO ne se limite ni à un lieu, ni à un planning !

Nous nous laissons guider par les expériences qui se proposent spontanément. C’est dans cette dynamique que nous nous consacrons actuellement à la réhabilitation de ce jardin dans le village d’Albières !

 

0 commentaires

4. L'ÉCOLEO - Chacun apporte sa pierre à l’édifice !

Janvier 

 

Des mains s’activent, un mur en pierres sèches apparaît ! 

Des consciences se connectent, des documents administratifs et juridiques prennent forme ! 

Quand des LEO travaillent ensemble, la déprogrammation de l’ancien se décuplent, tandis que la création du nouveau émerge  !

 

0 commentaires

3. L'ÉCOLEO - Une porte s'ouvre !

Décembre

 

C'est en unissant nos cerveaux, nos muscles et nos intuitions – sans compter le soutien joyeux de la petite Gaby/Gabrielle – que nous parvenons à finir de démonter les anciens murs de Bim, déplacer le lavoir et ouvrir un nouveau passage !

 

0 commentaires

Le lavoir

Écrit pour l'ÉCOLEO par Margi et Damien

 

Un lavoir se trouvait dans la partie Bim et plus précisément dans un de ses trois compartiments. 

Durant l’automne son déplacement fut entrepris à l’aide d’un palan mais sa progression ne pouvait pas encore aller au-delà de la porte dont l’ouverture était trop étroite.

 

Lire la suite 1 commentaires

Introspection de l’âme-à-tiers

Écrit pour l'ÉCOLEO par Margi et Damien

 

Reminéralisation

 

Le minéral ou la première densité est logiquement ce que notre supra-conscience nous invite à travailler. Le mot d’ordre est de faire de la place et nous commençons dans la partie Bim, en cassant les cloisons intérieures épaisses faites de pierres. Cet ancien chenil et ses murs opaques se transforment peu à peu, pour devenir une véranda transparente.

 

Lire la suite 0 commentaires

2. L'ÉCOLEO - Tombons les murs !

Novembre et décembre

 

Yakout, Fred et Ysis Marie nous rejoignent pour la suite du grand nettoyage. Les balais s'activent ! Puis s'en suit le grand démontage. On trie, on récupère ce à quoi on peut donner une nouvelle vie, et on jette le reste. Passent entre nos mains les étagères, le carrelage, le circuit électrique d'antan, le lierre qui s'introduit dans les parois de la maison. Nous nous lançons même dans le démantèlement des murs de Bim !

 

2 commentaires

La tirelire lion

Écrit pour l'ÉCOLEO par Margi et Damien

   

Cette découverte extraordinaire s’est produite alors que nous étions en train de détruire les épaisses cloisons de Bim. Le caractère exceptionnel de cette journée n’allait pas s’arrêter à son magnifique soleil ainsi qu’à la jovialité ambiante. C’est après sa "pause banane" que Jenaël, en parlant de la peau de celle-ci, va dire "je vais en faire crédit à la nature", dans le sens la remettre à la nature.

 

A son retour, il pose sur le muret un lion tirelire en parfait état ! Il venait de le trouver au pied d’un cèdre.

Le groupe était sans voix pendant un long moment et chacun se regardait les yeux écarquillés devant tant de fulgurances.

 

Après avoir repris nos esprits, nous comprenions qu’il s’agissait bien sûr de la concrétisation dans la matière de l’énergie Leonine qui nous offrait ici la mascotte Leo.

 

 

Lire la suite 3 commentaires

Le tout est plus grand que la somme de ses parties !

Écrit pour l'ÉCOLEO par Margi et Damien

 

Après avoir fait le saut dans le vide, nous abordons l’atterrissage vers l’ÉCOLEO.

 

Tout d’abord, il y a la rencontre physique avec l’équipe et la réception d’informations qui vont nous permettre de nous poser sur la nouvelle terre. Les dernières valises que constituaient les mémoires sont lâchées et nous pouvons à présent continuer la manœuvre d’approche.

 

Le regroupement physique engendre des échanges de nouveaux codes vibratoires qui permettent ainsi de progresser lentement mais sûrement vers une véritable syntonie. Les maux de tête, les pleurs et autres endormissements soudains, nous signifient la présence d’une intégration. Leur intensité est parfois si forte que nous sommes contraints de rester immobiles.

C’est comme une vague qui passe sur nous, rien ne sert de s’agiter devant sa force.

 

Nous ondoyons toujours plus vers Bim Bam Boum et touchons le minéral du lieu ÉCOLEO qui est en train d’être déplacé par le groupe.

 

Lire la suite 1 commentaires

1. L'ÉCOLEO en chantier

Septembre et octobre 2108

 

Le début du grand nettoyage !

 

Après le remise des clefs, pas de temps à perdre. Nettoyer, débarrasser et démolir l'ancien, devient notre première mission ! Conduit par la perspective de notre incroyable aventure, l'équipe s'agrandit avec la venue d’Eli.

Bonne humeur, fous rires et plaisanteries fines, égayent le chantier. Parfois également, les larmes de prises de conscience imbibent nos tenues de  travail.

Nous débroussaillons, retirons des poutres vermoulues, démontons les tuiles cassées, abattons les pans de cloisons, puis préparons un "hérisson" de gravas en vue de couler une dalle au printemps.

Découvrons ces premières journées de chantier d'automne en images…

 

Lire la suite 3 commentaires