Ordo ab chao : l'ordre naît du chaos

Ordo ab chao, trois mots latins qui renferment le plus grand mystère de l’Univers. Ce grand mystère est au cœur des secrets des alchimistes médiévaux en quête de la perfection intérieure et de la pierre philosophale. Cette formule est aussi la devise et l’emblème de la Franc maçonnerie hermétique, dont l’origine remonte à l’Egypte ancienne.


Ce qui cause le trouble, voire la confusion, chez beaucoup de gens, notamment dans les milieux conspirationistes, c’est que la même formule « ordo ab chao » est  utilisée par une organisation secrète, appelée les illuminati, poursuivant la réalisation d’un plan machiavélique connu sous l’appellation de « Novus Ordo Seclorum ou Nouvel Ordre des siècles », dont le but ultime est l’asservissement total de l’humanité. La Franc maçonnerie actuelle, étant une ramification de cette organisation secrète aux visées obscures qui l’a infiltrée, cette formule est devenue l’expression d’une « doctrine luciférienne ».

 

Comment une même formule peut-elle être utilisée à la fois pour réaliser la perfection et le mal ? Quel est le mystère occulte derrière cette formule et comment cela fonctionne sur le plan énergétique ? Voilà les questions auxquelles cet article va tenter d’apporter des réponses claires.


L’ouroboros ou le serpent qui se mord la queue


Les anciens alchimistes représentaient cette formule (ordo ab chao) à l’intérieur d’un serpent (ou dragon) se mordant la queue, appelé ouroboros. Le serpent qui se mord la queue ou ouroboros, était le symbole de l’accomplissement du Grand Œuvre, car il représentait le retour à l’Unité primordiale, l’Un, la substance primaire de l’Univers, dont procède toute chose. Il s’agit de la force ultime de l’Univers, à l’état non manifesté et chaotique. Cette énergie primordiale, universelle et infinie, est inaccessible au mental humain, bien qu’elle soit la source de notre Divinité, la racine de notre Etre profond. Elle est animée d’une conscience unique qui est partout. C’est l’énergie créatrice de l’Univers, l’énergie d’Amour universel, l’essence de toute chose.


C’est cette énergie universelle qui permettait aux alchimistes de transformer le plomb en or, ou plus précisément d’atteindre la perfection, la divinité intérieure et de la rendre manifeste sur terre. Grâce à cette énergie, ils pouvaient accomplir les miracles et guérir les malades, car cette énergie a le pouvoir absolu sur la matière. Elle a le pouvoir de pénétrer la matière jusqu’au centre de l’atome, de la transmuter et de libérer l’énergie créatrice et la divinité à l’intérieur de nos atomes, de notre ADN quantique. Elle était le secret bien gardé des alchimistes qui ont réussi la transmutation.


Cette énergie unifiée de l’Univers représente la conscience divine qui est partout et en toute chose. C’est le point zéro de l’Univers, au-delà du temps et de l’espace. Toutes les forces opposées et antagonistes, qui se manifestent sur le plan de la dualité, sont unifiées en un point, le point zéro, le point de fusion avec le Tout. Il n’y a plus de dualité, plus de lutte, plus d’obscurité à ce niveau là. Tout est amour, joie, paix et perfection. La voie de la maîtrise ou de la transcendance commence quand notre conscience touche le point zéro et s’unifie avec le Tout. A ce moment là, on a le pouvoir absolu sur les forces des ténèbres et la capacité de dissoudre n’importe quelle énergie et de créer une nouvelle réalité directement à partir du néant, le chaos primordial, qui est conscience, information et énergie créatrice.

Le dragon : symbole des forces inférieures.


Dans les traités d’alchimie, le dragon est le symbole central dans l’œuvre alchimique. Les trésors sont toujours gardés par les dragons qu’il faut d’abord tuer pour pouvoir pénétrer dans la caverne où se trouve le trésor. Cette caverne représente notre centre où réside notre Divinité (le trésor). Ainsi, l’alchimiste qui commence le Grand Œuvre tombe d’emblée sur une bête noire, un monstre, très vénéneux, qui lui barre la route vers son trône. Il doit pouvoir le vaincre et l’écarter de son chemin pour accéder à son trésor. Pour y arriver, il doit être armé d’une épée et d’une armure pour neutraliser ce monstre. L’épée et l’armure représentent la connaissance et la lumière de Dieu qui permettent à l’alchimiste de venir à bout de la bête et de transformer le plomb en or.

 

Cette bête noire représente les forces inconscientes et obscures dans l’être humain qu’il faut transmuter et vaincre pour accéder à une dimension supérieure de notre Etre, la demeure de la divinité. Le dragon incarne notre partie sombre et ténébreuse, qui est le gardien de la dualité. On l’appelle aussi le gardien du seuil. Il est la personnification et l’accumulation en nous de tout ce qui est noir, obscur et vicieux et il est aussi associé à toutes les forces obscures de l’Univers. Le mental, l’égo est sous le contrôle de ces forces obscures de l’inconscient personnel et collectif. Son énergie de base est la peur et le contrôle.


Toute personne qui est sur la voie de l’éveil de la conscience doit à un moment donné affronter ce monstre intérieur et le vaincre pour se libérer complètement des forces obscures du mental et de l’égo et s’unifier avec sa partie divine. Les forces occultes derrière l’organisation secrète des illuminati sont la personnification extérieure de ce dragon en nous que nous devons affronter et vaincre pour obtenir la libération. Elles manipulent l’humanité à travers ses peurs, ses faiblesses et son ignorance. Tant que nous n’avons pas encore réalisé l’union avec le Dieu en nous, nous sommes sous le contrôle de ce dragon intérieur qui fait partie de cette organisation secrète de l’ombre et œuvre pour elle, sans que nous en soyons conscients.


Notre maître : l’égo ou le cœur ?


Une grande majorité de l’humanité fonctionnent à partir de l’égo, sans qu’ils en soient conscients. Même les gens soi disant spirituels sont souvent sous l’influence de l’égo « spirituel » sans le savoir. L’égo est sous contrôle des forces de l’inconscient symbolisées par le dragon. L’égo est une marionnette de ces forces invisibles et son comportement est dicté principalement par la peur et la survie. Il est donc plus facile pour les illuminati de manipuler les humains derrière le rideau, en créant les problèmes et les crises de toutes pièces qui désespèrent les gens pour ensuite apporter leur solution, se faisant apparaître comme les sauveurs. C’est la stratégie du chaos (problème – réaction – solution) qu’ils ont toujours appliqué à travers l’histoire pour mener le monde vers un Gouvernement mondial sous leur autorité.


Tant que l’être humain n’a pas élevé sa conscience au-delà du mental pour accéder à la force divine infinie qui est dans notre ADN quantique, il n‘a aucun pouvoir sur sa vie. Il est le jouet des forces de l’inconscient qui le manipulent à travers la peur, la souffrance et l’instinct de survie. C’est pourquoi les forces de l’ombre qui contrôlent le pouvoir et l’argent utilisent la formule « ordo ab chao » en fabriquant des problèmes et des crises que l’humanité ne peut résoudre. Les gens désespérés et impuissants devant les problèmes qui les dépassent, sont alors prêts à accepter les solutions qui limitent leur liberté en échange de la protection et de la sécurité. Dans ce cas de figure, la formule « ordo ab chao » est effectivement l’expression d’une doctrine luciférienne, qui fait émerger un ordre nouveau, à partir des forces obscures de l’inconscient, manifestées sous formes de peur, d’insécurité et de chaos émotionnel des gens.


L’humanité se trouve à un point final où elle doit affronter cette bête et la vaincre ou se laisser asservir par elle. Ce monstre s’est donné un visage sympathique et se présente au monde sous l’appellation « Nouvel Ordre Mondial », prônant un ordre mondial fondé sur la peur et la loi du plus fort.


D’un autre côté, l’être humain qui fonctionne à partir du cœur, est celui qui a vaincu les forces inférieures de l’égo (le dragon) et a réalisé la fusion avec l’énergie universelle. La peur n’est plus le moteur de sa vie, mais l’Amour universel et la responsabilité. Son centre de gravité n’est plus dans l’égo ou le mental, mais dans la conscience universelle, au delà du temps et de l’espace. Il vit dans l’instant présent et avance vers l’inconnu avec sérénité. Il sait se servir de l’énergie de sa conscience pour transmuter l’énergie de chaque situation et créer directement une nouvelle réalité à partir de la conscience supérieur, le non manifesté, l’énergie créatrice de l’Univers. C’est un être libre et souverain, car les solutions qu’ils créent font partie de l’ordre divin qui se manifeste à travers lui. Au niveau supérieur, la formule « ordo ab chao » représente l’énergie cosmique dans son état non manifesté et chaotique. C’est le néant, le vide cosmique, d’où émane toute chose. Ce vide est plein, car il est conscience, énergie et information.


Pour conclure, je dirai que l’ordre naît toujours du chaos ou du désordre, la question fondamentale est de savoir si c’est à partir de la peur ou de l’amour universel qu’émergent les solutions. La peur conduit à l’asservissement, alors que l’amour universel conduit à la liberté. A chacun de choisir son maître : l’égo ou le cœur.


©2011 Anthère Michaël.

http://consciencequantique.com/2011/03/27/ordo-ab-chao-2/

Évaluation du réseau LEO

SDS SDA

Commentaire : Texte reflétant des informations objectives.

Écrire commentaire

Commentaires : 0