Extranéens

 

La NASA est bien placée pour savoir si les extraterrestres existent bel et bien. Or la NASA est formelle : les extraterrestres n’existent que dans les films d’Hollywood. Et dans certaines rumeurs infondées. Mais il ne s’agit pas d’extraterrestes, non, non, ajoute la NASA. Ce sont des extranéens.


Extranéen, enne : nom et adjectif; néologisme d’origine étasunienne, ou plus exactement NASAenne, qui vient de « extra » signifiant « hors de » et de « néen » pour le « néant ».

Ceux-qui-viennent-du-néant : c’est ainsi que la NASA appelle les aliens de Roswell. Ceux qui n’existent pas, puisque qu’ils viennent du néant. Et pourtant les Russes en trouvent plein leurs lacs… Il n’y a pas d’extra-terrestre, la NASA a toujours nié leur existence.

Et pas que la NASA : la CIA a nié, le FBI, la NSA et ses innombrables filiales. Des groupuscules qui se jalousent et se tirent dans les pattes à longueur d’années, mais qui sur ce point précis sont unanimes depuis 50 ans : il n’y a jamais rien eu d’anormal à Roswell.

A part des rumeurs autour d’un film bidon fait par des allumés. Quand je leur ai posé la question, certains ont osé me répondre : « Où ça ? » Foutage de gueule. Il n’y a pas d’aliens, ni à Roswell, ni sous le triangle des Bermudes, ni ailleurs, c’est bien connu. Sauf que des archives disent le contraire. Régulièrement, des archives confidentielles de ces différents organismes sont déclassifiées, c’est à dire rendues publiques. Et là, ô stupeur, on constate que des cadavres d’aliens-qui-n’existent-pas ont été observés, décrits, comparés entre eux, voire disséqués, mais chut !

On sait bien qu’ils n’existent pas, hein ? Et surtout pas à Roswell, puisqu’on vous le dit ! Régulièrement, des commissions d’études non-gouvernementales sont créées ici ou là, régulièrement un ou deux membres éminents claquent la porte d’une commission, régulièrement les mêmes experts ulcérés publient des bouquins choc sur la question, le monde entier se les arrache en hochant la tête, mais le Français moyen n’y croit toujours pas. Il a tort. Rationaliste par conviction, il est fier d’appartenir au pays de Descartes, qu’il n’a pas lu, d’ailleurs. A lui, on ne la fait pas. 

 

Pendant qu’il tourne en rond dans son labyrinthe hexagonal, l’âge du Verseau déboule en trombe sur la planète, mais c’est comme le nuage de Tchernobyl, il s’arrête à nos frontières. « La différence entre le cancer et un Français ? Le cancer, au moins, il évolue » m’a dit une Québécoise.

Bref, il n’y a pas d’extraterrestres. Juste des extranéens. La nuance est d’importance, ce n’est pas seulement une belle entourloupe de la NASA.

D’ailleurs, très peu de photos circulent sur le web montrant des ovnis crédibles. La plupart sont des trucages grossiers, comme celle-ci. On notera la piètre qualité, les grains qui plombent le ciel, pourtant l’ovni est très visible, comme s’il était très près de nous. Cette soucoupe volante ne serait-elle pas un éclairage urbain ? On notera qu’elle est dans le même plan que le câble aérien derrière elle : il a été facile d’effacer le câble qui tenait accrochée la pseudo-soucoupe. Est-ce de la désinformation ? En tout cas cette photo est la seule qu’on trouve libre de droits. Un hasard, bien sûr…

 

Pour tenter d’y voir clair, j’ai rencontré des gens très méprisants qui sont prêts à tout sauf à parler vrai. Voilà ce qu’ils m’ont dit : « Malgré le bon vouloir des astronomes de tous les pays, qui scrutent le ciel à travers des télescopes de plus en plus gros au cours de programmes de plus en plus nombreux, jamais un ovni ou un plus gros vaisseau n’a été observé dans l’espace lointain. On dirait que les OVNIs se matérialisent tout près de notre planète, comme s’ils sortaient de nulle part » déclare un employé de la NASA qui garde l’anonymat.

Il y a longtemps qu’on entend ça, sauf que cette pseudo-théorie est archi-fausse.

C’est un paravent imaginé par les contre-informateurs de la NASA dans les années 70, qui  a fait son temps.

De nombreux ovnis ont été observés dans l’espace lointain, il suffit de lire Nexus ou Top Secret pour en voir rôder autour de Saturne ou près des lunes de Jupiter. Cet employé fait juste son boulot, nous égarer, minimiser et fermer la porte.

 

 

 

Pourtant admirez la farce : il nous décrit le comportement EXACT des interplans ou alliés. Seulement ces visiteurs issus d’un autre plan de réalité n’utilisent pas d’engins volants. Pourtant ils existent et sont même nombreux sur terre ces temps-ci. Ce sont des esprits. Peut-être la NASA travaille-t-elle aussi sur eux. En ce cas, l’employé en question a marqué contre son camp. Mais prenons-le au mot : s’il n’y a pas d’OVNI dans l’espace interplanétaire, c’est parce que ces visiteurs sont ici chez eux.

Pourquoi pas ?

Les archives déclassifiées de l’Armée Rouge du temps de l’empire soviétique ont laissé filtrer d’ahurissantes infos. Certains lacs de Sibérie seraient infestés de plongeurs géants, électriques et dangereux, qui repoussent violemment les plongeurs militaires.

Cette guerre sous-marine a déjà fait des morts. L’affaire est très sérieuse et mérite un article spécial.

Écrire commentaire

Commentaires : 0