Question 34 - Informations complémentaires sur le traitement à l'iode (le Lugol)

1ère question :

Bonjour !


Etant à l'étranger et n'ayant pas ce produit dans ce pays (non importé pour raison produit trop vieux), j'ai demandé à la famille de me fournir de l'iode, plûtot la solution Lugol.
Les pharmaciens ne peuvent la préparer pour la même raison, trop ancien, en gros la mafia medicale est passée par là...
Avez-vous des sites internet ou des adresses où je puisse me fournir.

Merci

 

Vinhino


2ème question :

 

Bonjour à tous et merci pour tous vos écrits et pour les vidéos qui m'ont fait sentir plus proche !
Les dialogues 44 sont malheureusement coupés à la toute fin par un son qui m'a fait sursauter !!! j'ai trouvé ça étrange...
Pourriez-vous redonner les dosages et noms des produits comme l'iode et autres vitamines? J'ai relu des textes concernant ça, mais je ne comprends pas bien car dans un vous parlez d'iode Lugol de differents pourcentage et je n'ai pas compris le lien avec le tableau !


J'ai commencé l'alimentation céto depuis 2 mois ; pas toujours facile pour moi d'être régulière et de ne pas "craquer", des résistances demandent a être vu sans doute, mais pas encore une  "super-chamane" !!!
En tout cas merci encore pour tout !!!


Sophie


Réponse de l'équipe LEO :

 

Pour vous répondre, nous avons établi une brève synthèse de nos recherches.

 

La solution de Lugol ou Lugol, ou encore solution d'iodure de potassium iodée, est une solution composée d'iode (I2) et d’iodure de potassium (KI) diluée dans de l'eau. Elle doit son nom au médecin français Jean Lugol.

 

Composition :

  • Iodure de potassium
  • Iode métalloïde I2 :
  • Eau

 

La formule officielle de la pharmacopée française est : "soluté iodo-ioduré fort, dit de Lugol". Elle comporte 1 % d’iode et 2 % d’iodure de potassium.

  • Une goutte de lugol à 2 % contient approximativement 2.50 mg d'Iode assimilable.
  • Une goutte de lugol à 3 % contient approximativement 3.75 mg d'Iode assimilable.
  • Une goutte de lugol à 5 % contient approximativement 6,25 mg d'Iode assimilable.

 

Voir tableau de correspondance :

 

 

Protocole d'utilisation selon le Dr. David Brownstein :

 

Par exemple pour du Lugol à 2 %, commencer le traitement par 1 goutte par jour dans un verre d'eau pendant 3 jours, puis augmenter progressivement d'1 goutte tous les 3 jours.

 

Si vous utilisez du Lugol à 5 %, commencer le traitement par 1/2 goutte par jour dans un verre d'eau pendant 3 jours, puis augmenter progressivement d'1/2 à 1 goutte tous les 3 jours.

 

Augmenter les doses journalières comme décrit ci-dessus, puis rester à 50mg / jour selon les besoins ressentis, pendant 3 mois.

 

Après la détoxination (après les 3 mois) repasser en mode entretien : en revenant à 12 mg par jour (soit 2 gouttes à 5 %).

 

Sa prise doit être accompagnée de nourriture avant 16 h.

Peut devenir légèrement irritant à haute dose si pris à jeun.

 

Lorsque la désintoxication devient effective, des symptômes connus sous le nom de "réaction d'Herxheimer" peuvent survenir chez des personnes très carencées ou intoxiquées. Ces syndromes réactionnels sont essentiellement causés par les éléments halogènes tels le Fluor, le Brome... (voir cet article) dont l'excrétion sera stimulée sous l'action de l'iode.

 

Ces troubles se produisent lorsque le corps ne parvient pas à évacuer assez rapidement les déchets provoqués par la lyse (destruction) d'un trop grand nombre d'agents pathogènes. Dans le cas où ces troubles deviendraient trop gênants, stoppez la prise de Lugol le temps qu'ils se dissipent.

 

Il faut savoir que ces symptômes ne proviennent pas d'une allergie ou d'une quelconque intoxication à l'iode et cesseront une fois ces éléments toxiques évacués de l'organisme.

 

Il est généralement conseillé de faire deux jours de pause tous les 5 jours afin de soulager la fonction rénale dans son travail d'excrétion de polluants toxiques (Aluminium, Bisphénol A, Brome, Fluor, et autres composés toxiques).

 

Pour favoriser ce processus d'élimination, le Sélénium et la Vitamine C sont indispensables car ils aident à capter les éléments toxiques pour leur excrétion et soulagent les possibles symptômes indésirables, tout en soutenant la fonction rénale.

 

Bien entendu, une alimentation riche en graisses et protéines animales, en légumes verts biologiques est indispensable à votre santé et à tout processus de guérison.

 

Les compléments alimentaires recommandées dans le cas d'une alimentation paléo/cétogène associés à un traitement à l'iode sont :

- 1 à 1½ cuillère à café de sel marin dans un grand verre d'eau au lever
(Il est impossible de diminuer les composés bromurés dans le corps si vous n'ingérez pas de sel non raffiné ; il est aussi plus facile à boire lorsqu'il est dilué dans de l'eau tiède).

- Le Lugol : jamais à jeun. A prendre après le petit-déjeuner ou le repas. A éviter après 16 h.

- 200 mg de B2 (riboflavine) par jour. Peut être prise en deux doses avec le Lugol.

- 1 000 mg de B3 (nicotinamide) prise en deux doses avec le Lugol.

- 200 µg de sélénium (pas plus !) UNE FOIS par jour avec la dose du matin.

- 3 à 10 g de vitamine C - divisés en deux doses prises une heure après le Lugol.

- 500 mg de magnésium - le glycinate est excellent - au coucher.

- Protéger le foie avec de la NAC, de l'ALA et/ou du chardon-marie.

- Potassium pur en poudre : 3 g dilué dans de l'eau (peut s'associer avec le magnésium

 

 

Pour plus d'informations voir l'article du MD Gabriela Segura : "l'iode la connaissance cachée qui peut changer votre vie"

 

 

Où acheter ces produits ?

 

Attention, ces données sont à titre d'information. Nous n'en retirons aucun bénéfice commercial.

Nous communiquons nos informations afin de faciliter vos recherches, mais il reste de votre responsabilité de faire votre enquête afin de trouver ce qui vous convient le mieux.

 

Où acheter de l'iode Lugol : Amazon ou Ebay

 

Voici quelques liens :

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Marc Piel (dimanche, 07 août 2016 22:29)

    Bonjour,

    je viens de passer une commande de compléments alimentaires, vitamines . . .
    Pour le moment, je n'ai sélectionné que les produits qui sont en sachets ou en gélules, car les comprimés contiennent très souvent des nanos particules. Je suis assez novice dans ce domaine, mais avant d'acheter, je vais prendre le temps de vérifier. C'est une naturopathe qui a attiré mon attention sur ce thème.
    Voilà!
    Bon Voyage, une joyeuse aventure à toutes et à tous.
    M