Expérience de vie - Vyninho

Bonjour les Leo !

Je voudrais questionner sur la nature de notre réalité/les réalités qui nous entourent et partager un petit rêve.

Tout d'abord, nous vivons dans une prison physique et étherée dans cette réalité de 3ème densité (d'après ma compréhension du moment à mon niveau de connaissance), la nature prédatrice de notre réalité est très forte en ce moment due à notre a plusieurs paramètres que nous ne pouvons pas trop contrôler (à part notre propre soi), mais ceci est une initiation à l'apprentissage de notre réalité.
La difficulté est de savoir discerner et d’interpréter les symboles/signes de la vie, donc en parlant de mon bref rêve.

 

Cela fait a peu près un mois déjà en écrivant ce message, quelques uns de nos rêves sont des brides d'histoire où on ne se souvient pas trop ou pas du tout, mais celui là m'a particulièrement marqué. Il était clair dans son déroulement.


Je suis dans une salle carrelée avec un petit bassin d'eau, éclairée moyennement. On cogne à la porte, j'ouvre et aperçois une personne mâle dans la nuit (notion du temps ici), cette personne en franchissant la porte se transforme tout à coup en une personne agréable à voir, et change encore sous la forme de ma petite amie.


Elle commença à me sauter dessus, à me faire des câlins (très étonné de son comportement, ce n est pas son genre de façon d'être), bon je me laisse tenter, et je ressens bien les pulsions de mon corps (l'énergie, l'envie...).


Tout à coup son visage se déforme, surtout sa bouche et ses dents, s'ouvre devant moi comme si cela se déchirait en s'allongeant. Je l'ai repoussée et là je me suis réveillé.
A ce moment, j'ai pris conscience que j'étais attaqué dans ce rêve/cauchemar. Je n'ai pas voulu me rendormir tout de suite, essayant de comprendre ce qui s'est passé en me posant les questions (peut-être 2 a 3 mn), et après je me suis rendormi sans problème.


Depuis ce jour, j'essaie de comprendre la signification de ce rêve, mon mental, mon prédateur, mon soi supérieur, tout se mélange dans mes pensées.


Ce rêve fait-il passer un message mais lequel ? On peut interpréter cela difficilement car les Cassiopéens disent que les rêves sont le meilleur forum pour la désinformation qui existe et aussi l'une des meilleure façon d'obtenir des infos de l'inconscience et du conscient.
La nature de ce monde fait qu'on est SDS. On se sent différent, spécial ou à part... Comment le voir ou le comprendre ?


Ma copine est très SDS, engloutie par les traditions, les valeurs et la réalité du monde du mensonge qui nous entoure (mentir pour se protéger ou pour ses intérêts). Je suis conscient qu'elle bouffe mon énergie, c'est son choix.

Ce message veut-il me dire qu'elle est un boulet pour ma voie SDA, une initiation à lâcher prise car étant le dernier rempart qui me retient comme attachement à ce mode SDS, sachant que beaucoup d'illusions ont été déjà franchies..., la peur de tout perdre ne me faisait pas peur. Et est-ce cette dernière émotion qui me cachait mon propre mensonge, mon dernier ou les derniers programmes qui m'enchainaient encore a cette matrice ?


C'est vraiment un combat de chaque instant, sachant qu'on est une expérience de ceux qui sont en 4ème densité, jouant de nous comme des pantins à chaque niveau de prise de conscience, programmant ceux qui sont proches de nous, endormis ou pas, ou telles entités SDS, car ils n'ont pas de règles (nous manipule, se déplacent dans le temps, jouent sur nos émotions qui nous limitent à cette densité).


Comment se prémunir de tout ce cinéma, à faire voir clairement ce qui trame dans nos illusions, notre vie ici ou ailleurs dans une autre dimension...?


En écrivant ce message, j'entrevois la réponse à mes questionnements, prendre conscience qu'on doit aller en enfer, combattre nos propres démons, comprendre notre souffrance, mourir pour renaitre (mourir dans le sens qu'on se transforme, se reconstruisant un nouveau soi, grâce à la connaissance qu'on acquis lorsque ne se limite pas à des émotions ou sentiments qui nous bloque a des possibilités infinies... cette force, cette vie créatrice (le namia) en nous). Et aussi que notre partie SDS/SDA dans cette transition sont nos maitres d’écoles à ce moment-là, nous faire émerger ou imploser nos faux programmes qui tournent en boucle et qui ne veut pas voir l'inconnu.

Pour finir, la douleur, la tragédie, la destruction de notre monde, ce chaos doit permettre à ce qui est, dévoile le potentiel de tout a chacun, le libre arbitre à être des phares, des petites pierres, des chemins pour indiquer le chemin du retour à la maison pour ceux qui sont candidats a la voie SDA.

Vyninho

Écrire commentaire

Commentaires : 0