François K. - Vicdessos (vit aussi à Montaigut sur Save - 31)

Bonjour,

Petit préambule : j'ai découvert que nous étions plusieurs François en Ariège à être lecteurs du réseau Léo, je tâcherai de rajouter la première lettre de mon e-mail dans mes partages afin que chacun puisse partager sans ambiguïté et toute liberté.

La Vie a mis sur mon chemin les dialogues de Sand et Jenaël, il y a environ trois ans et demi, peu de temps après le redémarrage dans ma vie de nombreux questionnements et chamboulements qui m'ont fait quitté progressivement le quotidien de Mr Toutlemonde pour aller vers le plus d'authenticité possible en fonction de mes capacités d'observation et d'intégration des messages reçus. Si cette tâche est passionnante, elle n'en est pas moins dantesque et demande beaucoup d'énergie que j'apprends à économiser et diriger de mon mieux, pas après pas, jour après jour. Tâche pas toujours facile au quotidien quand on se trouve entre deux lieux, presque entre deux vies, l'ancienne que je ne sais pas lâcher complètement et la nouvelle qui tend les bras avec patience. Le tout avec six enfants à temps partiel qui sont autant d'enseignants intransigeants offerts par la Vie.


J'ai mis un moment avant de franchir le cap du lecteur assidu mais silencieux vers le texte ici-présent. Quelques belles synchronicités y ont contribué comme l'article de Johannes étudiant les points communs entre « fragments d'un enseignement inconnu » et « le processus de la présence » qui sont les deux livres que j'ai en cours d'étude. L'histoire des chats de Hélène aussi hier soir est rentrée en résonance avec le chat de la maison  d'ici.  Le témoignage d'Alice du Gers près de l'un de mes « chez moi », la fin de mon cycle végétarien également, où les inconforts alimentaires du sucre ne devenaient plus gérables depuis quelques mois et qui me font partir vers l'inconnu…

Bref, le temps du partage, cher à notre Cœur avec ma Compagne, semble avoir sonné, donc acte ! Bien évidemment,  dans le respect et la demande d'autrui…

Les axes actuels d'observation sont la maîtrise des émotions, la connaissance de la machine via l'alimentation et l'éducation avec bien évidemment en tâche de fond la Peur qui n'hésite pas à pointer le bout de son nez dès que l'occasion se présente, rien n'étant acquis, la Vie étant dynamique et perpétuel recommencement (jusqu'à compréhension-intégration il me semble) ...

Beaucoup de questionnements, toujours plus intenses, plus profonds et des réponses toujours plus relatives ; J'ai gardé de mon enfance cette phrase : « La Vérité est un pays sans chemin » ; je l'accueille aujourd’hui avec une Joie au-delà de la terreur humaine et mentale que peut procurer la sensation de ne plus rien savoir et d'être devenu complètement ouvert au champ de tous les possibles ; Devenir suffisamment ouvert pour accueillir la Présence, l'Ange... le mot importe peu, elle est au-delà du vocable humain, le tout est d'arriver à communiquer pour être les messagers dont chacun à besoin au moment nécessaire.

Alors suis-je un Léo ? Une autre origine ? Je ne sais pas, pas encore, juste des bribes mais sont-elles moi ?…
Un Portail organique ? Si c'est le cas, ça doit secouer un peu derrière le rideau vu ce qui se passe ici dans la matière avec ce corps et ce qui l'anime…

Ce que je sais, c'est que la soif de connaissance est si vive qu'elle m'a poussé à partager à Cœur ouvert, ombre comme lumière. Comme une flamme inaliénable qui brûle quoi qu'il arrive à présent ….

Avec toutes mes intentions du Cœur pour les recherches de chacun  et le respect dû à nos chemins.

François « K »

Écrire commentaire

Commentaires : 0