Question 21 - À propos d'argent

Bonjour à l'équipe du réseau Léo et particulièrement à Sand !


Les mots ne sont pas assez complets pour exprimer ma gratitude après avoir lu le dialogue n°44.
Sand, je te remercie de ton témoignage sur tes relations avec Pôle Emploi.
Effectivement, c'est un véritable travail de chercher la vérité et de prendre le temps de la transmettre à d'autres.

 

Je voudrais te faire un don financier pour équilibrer nos échanges. Je suis moi-même sans emploi et vis de mon volontariat chez les pompiers où je constate aussi la volonté de l'Etat de mettre en échec le service publique.
Pourquoi ne pas proposer une souscription pour vous soutenir dans vos recherches ?
Si chaque lecteur des Dialogues donnaient quelques euros chacun, cela vous permettrait de répondre à vos frais de base.


En parallèle, je me pose la question : "mais que veut me faire comprendre ma supraconscience quand elle me détourne d'un emploi traditionnel et qu'en même temps j'ai la croyance qu'éclairer les autres ne peut se résumer à une activité commerciale ? De quoi vivre dans ce monde où tout passe par l'échange monétaire ? Ai-je encore des croyances sur l'abondance ou des mémoires karmiques de pauvreté = spiritualité ? "

 

Ça tourne à fond dans ma cervelle pour découvrir quelle est la voie juste ?


Je vous salue cœurdialement,
Véronique ODG. Pharmacien capitaine sapeur pompier volontaire.

 


Réponse de l'équipe LEO :

 

Nous te remercions pour ton aimable intention. Nous avons inséré à cet effet un bouton "faire un don" sur le site Réseau LEO.

 

Pour essayer de répondre à ta question nous savons que parfois notre guidance nous fait passer par des chemins très escarpés pour que nous puissions expérimenter.

La peur du manque d'argent est liée à un programme de survie que certains d'entre nous ont choisi de dépasser pendant leur incarnation. Cela ne signifie nullement de se dépouiller pour vivre, mais ce programme insiste à ce que nous décelions au plus profond de nous-mêmes la peur sous-jacente au manque, pour l'affranchir de nos mémoires cellulaires.

 

Lorsque ces mémoires sont conscientisées, la peur du manque exprimée par nos croyances est censée disparaître de notre bulle de perception et le manque n'existera plus dans notre quotidien.

 

La Conscience crée la gravitation... (voir Diag. 43)

 

Le manque étant lié à un blocage de la circulation énergétique provenant de diverses programmations génétiques introduit par la prédation SDS, pour limiter les capacités créatrices de l'humain.

 

Leur libération exige beaucoup de patience parce qu'il existe une multitude de couches mémorielles.

 

Bonne quête !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0