Question 51 - Existe-t-il des preuves des bienfaits de la cétose ?

Commentaire laissé suite à la vidéo : Le Réseau LEO à Viry (74) le WE du 30-07-16 - Partie 1, 2, 3 et 4

 

Bonsoir à Tous !

 

Oui, très passionnant !!! J'ai une interrogation quant à la raison du régime céto-paléo : Comment pouvez-vous savoir que ce régime transforme l'adn ? Avez-vous fait une analyse scientifique ?

Savez-vous ce qu'il se passe si un végétarien prend de l'iode ? Cela sert-il à quelque chose ? Merci de votre réponse.

Le chemin ne fait que commencer ...

Bien à Vous !

 

Laurence P.


Réponse de l'équipe LEO :

 

Bonjour Laurence,

 

Tu penses bien que le régime paléo-céto ne doit surtout pas être reconnu officiellement ni ses bienfaits révélés, car les gens guériraient beaucoup trop vite de la plupart de leur maladies. Toutefois quantité de preuves, d'essais cliniques et de travaux scientifiques prouvent son bien fondé. Il suffit de comprendre pourquoi la cétose est utilisée dans les cliniques privées de Russie et dans les pays de l'est, pour guérir la plupart des maladies du système nerveux.

 

Voici ce que cite le Dr S. Boyd Eaton (université Emory, Atlanta, Géorgie), anthropologue médical, qui publie un article dans lequel il émet l’hypothèse que l’alimentation idéale pour la ligne et pour la santé serait celle de nos ancêtres du Paléolithique. « La fréquence des mutations spontanées de l'ADN du noyau cellulaire est de l'ordre de 0,5 % par million d'années, plaide-t-il. Nos gènes sont donc très proches de ceux de nos ancêtres du Paléolithique, il y a 40 000 ans. Ce qui a changé, c'est notre alimentation, avec l'avènement de l'agriculture il y a 10 000 ans, et surtout la révolution industrielle. Nous ne sommes plus adaptés génétiquement au mode alimentaire actuel. L'alimentation paléolithique ou pré-agricole peut donc être considérée comme un modèle pour la nutrition moderne.

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-poids/les-regimes-a-la-loupe/le-regime-paleolithique.html

 

A propos des bilans médicaux, comme le dit très bien Nora Gedgaudas (praticienne en neurofeedback), que nous avons déjà citée dans la question n°5 :

 

« Je fais beaucoup d’analyses du sang lors de mes consultations. Je cherche les déséquilibres, et les compare aux valeurs de personnes saines. Le problème c’est que les « valeurs normatives » sont faussées, elle sont faites selon la moyenne des personnes qui font des tests et ne sont pas celles des personnes saines. C’est un réel problème. Mais si l’on prend que les personnes saines, alors le problème c’est que quasiment tout le monde se trouve en-dehors de ces normes. Comme la plupart du temps les personnes veulent juste savoir si elles sont dans la moyenne, ça ne va pas. »

http://newsoftomorrow.org/vie/nutrition/nora-gedgaudas-le-corps-cest-linconscient-resume

 

Ainsi à notre connaissance, il n'existe aucune norme établie à propos des bénéfices de la cétose. Donc il est difficile de se baser sur des références standards à son propos.

 

La prise d'iode est indiquée pour les végétariens de la même manière que pour les "paléos", à ceci près que le traitement est plus difficile à supporter puisque l'organisme reste en carence protéique, lipidique et vitaminique d'origine animale.

 

Nous te souhaitons une bonne quête !

Écrire commentaire

Commentaires : 0