Question 55 - Informations complémentaires suite à l'évaluation des vidéos de Philippe Guillemant et de Rachel Fortun


L'équipe LEO :

 

Évidemment, nous paraissons rudes dans nos évaluations, mais nous ne pouvons laisser passer ce genre de manquements, que ce soit par exemple de la part de Philippe Guillemant ou de Rachel Fortun ("Fortune", comme nous l'a fait remarquer le lapsus révélateur de l'un de ces patients et en même temps notre lecteur témoin). Il n'est plus l'heure à la tiédeur ou au compromis car nous devons sortir de toute culpabilité pour révéler ce qui est.

 

Nous avons simplement affirmé que Philippe Guillemant avait un train de retard quant aux informations qu'il révèle, et nous l'affirmons encore une fois en toute connaissance de cause. Ceci dit, comme le changement de conscience est un processus évolutif et que nous sommes tous porteurs d'un bon bagage SDS, cela ne signifie nullement qu'il n'est pas sur la bonne voie.

 

Il faut savoir que le gouvernement de l'Ombre pour lequel il travaille encore pour le moment, possède des connaissances et des technologies de voyage spatio-temporels beaucoup plus évoluées que ce qu'il semble divulguer. De plus en tant que scientifique, ses investigations sont obligatoirement financées et dirigées, voir détournées par ceux pour qui il travaille.

 

D'autres physiciens beaucoup moins renommés en France, sont apparemment beaucoup plus avancés dans leurs recherches et ne sont pas entravés comme lui à révéler leurs théories et découvertes, ceci parce qu'ils ont choisi la voie de l'indépendance et la liberté de penser. 

 

Alors même s'il dénonce les risques de dérives du transhumanisme, il participe pour l'instant encore aux recherches sur l'intelligence artificielle. Mais un jour viendra où lui aussi aura un choix à faire : celui de continuer sur sa voie qui pour l'instant n'est pas encore résolument celle du service d'autrui, ou alors emprunter celle qui véritablement l'amènera à s'ouvrir à la "recherche du prédateur en soi", ce qu'il aurait "apparemment" commencé à réaliser.

 

Mais ce n'est pas parce qu'il en parle en théorie, qu'il l'applique dans son quotidien. Son prédateur personnel apparemment très "intellectuel et scientifique", ne lui cacherait-il pas encore le plus important ?

 

Au vu de nos dernières découvertes au sujet de l'impact de la prédation dans nos pensées nos actes et même dans notre réalité quotidienne, il nous est aisé de voir la manipulation de son prédateur qui tente encore de nous faire croire qu'il œuvre au service de l'humanité.

 

Pour cheminer en orientation SDA, nous-même avons dû faire le choix de ne pas rentrer dans le jeu de la prédation transdimensionnelle, en aiguisant notre discernement et en tirant leçon de chacune de ses entourloupes. Nous savons ainsi que le transhumanisme, l'intelligence artificielle, n'est qu'un pan de la manipulation psychique pour palier à la peur, au manque de confiance en soi, à la méfiance propres au prédateur. Ce dernier, à cause de sont point de vue limité à la 4D, actionne toutes les manettes inimaginables pour pouvoir "survivre" à la transition. Le prédateur ne peut devenir enseignant que pour ceux qui l'auront accepté et intégré dans l'un de leur futur potentiel. Les physiciens ou scientifiques n'en sont nullement exempts.

 

En d'autres termes l'intelligence artificielle, domaine pour lequel travaille encore Philippe Guillemant, est la voie qui dans notre futur déjà réalisé, aura perdu l'humanité en cours. Évidement parler du futur déjà réalisé, des futurs entropiques, des futurs potentiels, et du futur SDA qui s'accomplira hors de la dimension terrestre actuelle, n'est pas donné à tout le monde.

 

Peut-être que ce physicien se rendra t-il compte à temps que pour changer résolument d'orientation et consolider vaillamment la voie du Service à Autrui, nous sommes amenés à observer ce qu'il se passe dans notre génome ? N'est-ce pas notre Etreté, une partie de nous-même qui possède la clé pour comprendre notre Univers ?

 

Aussi, nous nous posons exactement les mêmes questions au vu des réactions d'indignation de certains lecteurs. Par leurs réactions, ils confirment qu'ils n'ont nullement perçu la partie prédatrice en action dans leur propre psychisme. Confrontés à leurs illusions et blessés dans leur amour propre, ils n'ont absolument pas détecté les véritables enjeux transdimensionnels lors de la séance d'hypnose par Rachel Fortun.

 

Les praticiens chevronnés en hypnose qui ont compris comment intégrer leur prédateur dans leur expérience de vie pour en tirer leçons, savent de quoi il en retourne. Ils ne sont assurément pas de ceux qui renvoient leurs prédateurs personnels à travers une lucarne dimensionnelle.

 

Ceci dit, de nouvelles informations seront divulguées dans le prochain dialogue avec notre Ange (N°45), ce qui calmera peut-être l'Esprit de ceux qui à propos de nos deux dernières évaluations, nous avaient fait parvenir des commentaires révoltés.

 

Nous rappelons que les articles et vidéos publiés dans cet onglet ont pour but d'aiguiser notre discernement par rapport aux pièges aussi malins que subtils du consortium SDS s'exprimant à travers un individu, mais en aucun cas de juger cette personne. Et c'est là que réside la difficulté puisque nombreux sont ceux (et nous y compris auparavant) qui s'identifient à cette part prédatrice.

Comme nous vouons notre vie à la détection des filets de la Matrice, nous mettons à profit nos compétences pour ceux qui peuvent les recevoir !

Commentaires : 0