Les enJEUx énergétiques

 

Voici un partage des aventures et prises de consciences qui ont eu lieu parallèlement à mon travail d'imprégnation et de rassemblement des données sur la monnaie alternative J.E.U.

Une multitude de signes, de synchronicités et d'émotions se sont manifestés afin de m'aider à traverser un énième voile de croyances bien accrochées !

Alors qu'un matin je me levais fraîche et pleine d'inspiration pour me mettre à écrire à ce sujet, au moment même où je m'assis face à mon ordinateur, une vague de prédation anesthésia mon cerveau. Cette brume ne me lâchait pas, à tel point que je passais une journée "page blanche" devant le titre "Un nouveau JEU" !


L'émotionnel se faisait de plus en plus dense et oppressant. Impossible de trouver l'énergie afin de créer cet onglet... et pour cause ! Il était nécessaire que je traverse les programmes sous-jacents qui s'activaient particulièrement dans ce contexte touchant à l'argent, afin que je puisse conscientiser quels en étaient les enJEUx !

 

Je pris donc l'air à la tombée de la nuit, accompagnée de mes frustrations et ma dévalorisation du fait de ne pas arriver à "jouer le JEU". C'est là que les signes commencèrent à se mettre bout à bout :

 

Je pensais aux allusions des Cassiopéens que je trouvais dans mes lectures de "L'Onde", et qui insistaient de plus en plus sur le fait que l'initiation, les défis de l'existence de 3D sont amusants... et j'observais aussi comment, dans un premier temps, Laura Knight s'insurgeait qu'autant de souffrance et de misère humaine puissent être vues comme faisant partie d'une initiation amusante !

 

Et puis, notre rencontre de Parisot étant toute fraîche et emprunte de joie, la phrase d'accueil du site de Maryline (la Pouliche) me revenait sans-cesse en tête... Avec en plus le lien au monde équin !

 

Je repensais aussi au fait que l'animal-totem qui m'avait été choisi gamine, était la "Loutre Rieuse" !

 

Accompagnée de ces pensées, je passe rendre quelque chose à ma voisine. Je toque à la porte plusieurs fois et fini par rentrer car ils ne m'entendaient pas, tellement elle et son fils étaient morts de rire ! Elle me dit alors "Tu devrais regarder avec nous, c'est excellent, c'est une parodie de la Maman !" Mais comme j'avais besoin de continuer ma balade, je sortis de chez elle. Et sur le pas de la porte elle me dit "J'en pleure de rire, tellement c'est marrant !"

 

Et voilà que je cheminais avec toutes ces phrases qui tournaient dans ma tête :

"L'initiation est amusante", "Loutre rieuse", "la vie est une comédie" et "j'en pleure de rire, tellement c'est marrant !"… Tandis que mon prédateur m'empêchait de trouver l'énergie pour écrire sur le JEU… Pas mal, quand on met tout ça bout à bout !

 

Je constatais effectivement en moi cette opposition, je me sentais comme dans le récit de Laura Knight, tiraillée entre deux réalités : celle de 3ème densité où je m'identifie aux drames et atrocités de ce monde qui font souffrir chaque être vivant, et celles des densités supérieures d’où le point de vue sur la situation devient bien plus objectif : il s'agit d'une expérimentation où chaque situation (aussi cruelle puisse-t-elle paraître depuis la 3D) est un défi qui, si l'on se désidentifie de l'illusion maintenue par le Système de Contrôle, peut s'avérer amusant voire même extatique !

 

Ce tiraillement intérieur était d'autant plus fort, que je n'ai jamais pris autant conscience de la réalité et la rapidité avec laquelle arrivent à nos portes, insurrections, guerres civiles, famines, guerre mondiale, épidémies, cataclysmes… toute une gamme de "jeux" accompagnant la transition cyclique de l'humanité et offrant à ceux qui sont prêts, grâce à l'Onde du changement, la possibilité de sortir du cycle.

 

Lorsque ma voisine était écroulée de rire devant la mise en scène des comportements absurdes d'une Mère vis à vis de ces enfants, il ne m'a pas fallu bien longtemps pour capter le message subliminal : il est en fait possible de rire de la programmation que la Matrice exerce sur nous : ses enfants ! Que c'est une comédie dans laquelle chaque défi peut être amusant… Et si l'individu ne parvient pas à comprendre le sens de ce jeu, il peut rester bloqué dans la boucle 3D. Son âme deviendra alors L'âme-usée !

 

Voilà donc une clé !

La Matrice de 3D supervisée par le consortium prédateur de 4D, fait tout pour que nous prenions très au sérieux la pièce de théâtre de la condition humaine. Nous nous identifions ainsi complètement aux rôles interprétés et aux personnages grâce à nos bulles de perception. C'est ainsi que le système de contrôle, en nous faisant vivre pleinement les différentes facettes du prédateur, à la main-mise sur notre psyché.

Et cet asservissement très ingénieusement ficelé durera tant que nous ne comprenons pas et que nous n'intégrons pas dans chacune de nos cellules, que le danger réside en l'identification au film matriciel.

 

Est-ce donc un hasard, si ce texte en cours d'écriture, nous avons regardé la trilogie cinématographique Hunger Games et que nous nous sommes rendus compte du lien frappant entre ce film et la thématique abordée ici ?

Certainement pas, car cette œuvre qui a pour toile de fond le stéréotype de l'empire décadent, met en scène un jeu médiatisé, qui a pour but de canaliser les forces destructrices de la société et ainsi de maintenir la "paix" et le pouvoir dictatorial en place. Un jeune garçon et une jeune fille de chacune des castes sont offerts au pouvoir garant de l'ordre, et sont (comme dans les arènes romaines) pour la plupart sacrifiés dans ce jeu ! Nous avons donc bien là le rapport au jeu que nous connaissons habituellement, et qui comporte à nos yeux une certaine fatalité ; un autre jeu est pourtant possible car la quête de la Connaissance nous sort de cet état de victime.

 

Donc, une des clés est de savoir "rire" de l'identité à laquelle nous nous accrochons avec tant d'acharnement. Concevoir l'initiation comme amusante, c'est se désidentifier de l'identité du prédateur (qui veut absolument que l'on prenne ce rôle très au sérieux), étape qui nécessite premièrement de prendre conscience que la quasi-totalité de nos pensées et de nos actes, sont issues de la télécommande de ce diablotin.

 

Évidemment le dire est une chose, mais le vivre en est une autre !

 

L'émergence de ce conflit intérieur me fit comprendre à quel point je m'identifiais à ma polarité prédatrice. Je passais la nuit avec la peur au ventre, la peur d'un monde plongé dans la terreur. Je ne parvenais pas à m'en extraire et ce fut une torture intestinale…

 

Je m'adressais finalement à mon prédateur en lui assurant qu'il était possible de sortir de cette réalité basée sur la survie, mais que pour cela, il fallait que nous soyons unis, c'est à dire qu'il me donne un coup de pouce en acceptant de franchir les peurs faisant office de barrière vers un monde inconnu pour lui.

 

Le matin, je me réveillais avec la sensation qu'un processus était en cours, ma page blanche commençait à se remplir… Une peur viscérale était remontée et ma partie à écailles commençait à comprendre que les règles du jeu pouvaient changer. Je pus donc réaliser cette présentation de la monnaie JEU et me lancer physiquement à la rencontre d'un monde qui me faisait encore peur et que j'essayais jusqu'à présent de tenir à distance : mon ancien monde, celui demeurant inconscient de sa propre programmation psychique, celui notamment empreint du courant New Age.

 

Le lendemain, un évènement inattendu eut lieu lorsque David et moi avions rendez-vous avec quelqu'un potentiellement intéressé par une de nos juments.

 

Petit récapitulatif de la situation équine actuelle :

 

Alors que nous changions totalement notre rapport aux animaux et nous consacrions au Réseau LEO, le troupeau devenait un poids, un frein à cette force intérieure qui nous demandait d'aller de l'avant, une forte prise énergétique. En un an, de sept équidés, le troupeau est passé à trois, mais David ne parvenait pas à traverser consciemment son attachement à ses deux chevaux et de mon côté, je sentais que ma culpabilité de me défaire de Loukoum, la mémère arthrosique, handicapait également cet élan vital qui nous poussait vers une réalité inconnue. Cependant ces dernières semaines, de nombreuses secousses avaient activé notamment la décision de mettre des annonces pour les trois derniers chevaux.

 

Donc cette personne arrivait pour rencontrer Sambucca (la jument de David) mais avec une bétaillère… Elle repartie dans la foulée avec Sambucca et Loukoum !

 

Nous étions bluffés ! Nous nous attendions pas à ce qu'une jument parte ce jour-là et encore moins les deux copines ensembles… En plus, Loukoum qui avait tant souffert de l'arthrose, allait mieux de jour en jour depuis quelques mois. Elle partit au meilleur de sa forme ; elle bondissait presque comme une gazelle !

 

Et à peine un mois après, Pégase, le dernier cheval, volait aussi de ses propres ailes !

 

Cette libération soudaine est clairement liée à la conscientisation du message que mes peurs, jusqu'à présent enfouies, véhiculaient. La compréhension profonde qu'une autre réalité puisse émerger au fur et à mesure que mes croyances se transforment, prit forme  sous mes yeux le lendemain-même !

 

Mon prédateur commençait à entrevoir qu'il y avait une autre issue que celle de la survie, une façon de jouer avec un réel recul sur la situation. Ce recul concorde avec la compréhension qu'il existe un mouvement qui ne s'arrête pas, celui de l'évolution. Et fondamentalement ce mouvement se développe sans la rupture de la mort telle que nous la concevons dans cette 3ème densité. Cette ouverture sur un univers de 4D où il est possible de créer au travers d'un rapport à l'espace et au temps beaucoup plus libre, témoigne de l'accroissement perpétuel de notre conscience. C'est un espace de jeu auquel notre âme aspire...

 

Le coup de pouce était bien réel : les chevaux partent (donc symboliquement, avec eux, notre programmation de possessivité), nous laissant davantage de place pour accueillir la nouvelle énergie du Service d'Autrui… Plus besoin de l'illusion de liberté que le cheval comblait jusqu'à présent chez nous, nos propres ailes commencent à pousser !

 

Voilà comment la mise en place de la monnaie JEU fit remonter à la surface le JEU de la Création dont l'enJEU de l'échange énergétique entre la polarité SDS (au Service De Soi) et SDA (au Service D'Autrui) nous guide dans cette chasse au trésor cosmique !

 

Hélène & David

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0