Témoignage 91 - Amaryllis

Suite à notre rencontre à Parisot - WE du 8 et 9 oct 2016

 

Ce fut un vrai cadeau d'échanger en toute authenticité avec vous tous, un rendez-vous de vérité. Merci à nous d'avoir été présents au RDV.

Aller vers un régime cétogène me tente, sans être drastique... mais déjà de réduire le sucre (pour moi la plus grande drogue qui existe) d'une façon générale (céréales et autre...) - je sens combien cela peut accompagner l'oeuvrage sur le "corps de désir", dans l'objectif d'être au neutre, neutralité qui n'est pas "indifférence" mais ouverture et disponibilité à l'expérience.


Le "prédateur" me renvoit à mes "peursonnages" et cela m'a ouvert à la perception de marcher main dans la "patte" avec mon prédateur, à accueillir plus encore cette partie là de moi. Cela ne m'étonne pas que ma peur des animaux ressortent précisément en ce moment.
D'ailleurs la nuit de dimanche à lundi j'ai fait un rêve que je partage à ceux qui ne l'ont pas entendu :


"j'étais dehors, il y avait une vache dans son enclos, je la regardais et là elle s'avançait et passait deux pattes en dehors de l'enclos. Je m'avançais alors pour la repousser dans son enclos, et là elle chargeait (comme un taureau) - le rêve s'arrête là car j'ai tellement eu peur de mourir que je me suis réveillée. Je me souviens juste m'être aplatie au sol en pensant ma dernière heure arrivée."


Si la vache symbolise mon "prédateur", oui je peux me faire "bouffer" par cette partie là qui est juste une autre partie de moi en réalité, éventuellement une partie de moi qui est sur un autre plan, qui évolue sur un plan et une réalité parallèle. A moi de l'apprivoiser et de l'accueillir. Essayer de la contrôler et de la maintenir dans l'enclos ne marche pas, c'est la guerre, l'attaque et la défense. Je me sens donc en processus d'accueil de cette part "prédatrice".

Et ça me parle bien, je ne suis pas étonnée non plus que cela corresponde à une période de ma vie où j'ai besoin et envie de manger de la viande alors que je n'en avais quasiment presque pas mangé depuis ma naissance. En mangeant de la viande avec cette conscience là, cela participe à accueillir le prédateur en moi, car l'animal symbolise bien aussi le prédateur (sur d'autres animaux par exemple ou envers les plantes).

A quand de la vache dans mon assiette ? Je vous tiens au courant !

Amaryllis

Écrire commentaire

Commentaires : 0