Ma Responsabilité dans ma relation à autrui - Témoignage de Emma

Ma Responsabilité dans ma relation à autrui

 

Récemment j’ai découvert que :

1) Donner un conseil à quelqu’un sans qu’il l’ait demandé empiète sur le libre arbitre de l’autre.  Peu importe le degré d’intimité de la relation, en agissant ainsi, on entre dans un jeu de pouvoir.

 

2) Commenter librement sur la façon dont les autres ‘sont’ ou ‘agissent’ est un autre jeu de pouvoir, dans lequel on n’endosse pas la responsabilité de notre propre expérience.

 

3) Mettre la responsabilité de ce que nous ressentons sur l’autre, que son comportement nous soit agréable ou non, est encore une autre façon d’éviter de prendre la responsabilité de notre propre réalité.

4) Prendre la responsabilité de notre propre expérience est un service à autrui !

 

Je suis venue à la conclusion ci-dessus parce que j’ai commencé à comprendre que dans les relations avec les autres, tous les sentiments (agréables ou non) que nous ressentons sont des symptômes de notre propre vie intérieure.

Si nous souhaitons partager ce que nous vivons avec l’autre, nous nous exprimons uniquement à partir de notre propre et authentique source.

Nous commençons à remarquer que notre chemin personnel vers la découverte de nous-mêmes change notre réalité.

Il se peut que nous perdions des amis, que nous en trouvions d’autres. Notre relation intime peut se terminer et il est possible que nous nous sentions très seul et extrêmement fragile.

Notre fragilité devient notre plus grande force. La vie sur terre est fragile et c’est grâce à cette fragilité que nous découvrons nos plus grandes ressources.

Nous ne souhaitons plus nous mentir à nous-mêmes, et nous embrassons les aspects de nous-mêmes que nous avons évités depuis si longtemps.

Nous ne cherchons plus la reconnaissance dans nos relations. Et parce que nous acceptons pleinement l’ombre et la lumière qui nous habite, nous devenons entier.

Nous devenons aussi réels.

Quand nous cessons d’éviter des aspects inconfortables au sujet de notre personne, nous sommes capables de nommer ces zones d’ombre de nous-mêmes que nous trouvions auparavant honteuses.

Nous devenons honnêtes avec nous-mêmes et par conséquent, avec les autres.

Nos relations deviennent réelles.

Devenus humbles suite à nos découvertes, nous ne nous occupons plus de relever la fragilité ou les forces des autres (=jugement), parce que nous avons plus qu’assez de matière à travailler avec nous-mêmes.

En résumé, du moment que nous intégrons nos propres charges émotionnelles (nous acceptons de ressentir toutes nos émotions inconfortables), nous nous transformons intérieurement, et notre environnement extérieur se transforme aussi de manière magique.

Nous devenons plus réels. Notre réalité se transforme, comme nos relations.

 

Ecrit par Emma, traduit et edité par Johannes :-)

Merci Beaucoup :-)

 

Emma P.

Écrire commentaire

Commentaires : 0