TROU NOIR, TROU BLANC ET TROU DE VER / Black hole, white hole and wormhole

 

ūüá¨ūüáßEnglish translation available in PDF format at the bottom of the page

 

TROU NOIR :

 

"En astrophysique, un trou noir est un objet c√©leste si compact que l'intensit√© de son champ gravitationnel emp√™che toute forme de mati√®re ou de rayonnement de s‚Äôen √©chapper. De tels objets ne peuvent ni √©mettre, ni r√©fl√©chir la lumi√®re et sont donc noirs, ce qui en astronomie revient √† dire qu'ils sont invisibles. Toutefois, plusieurs techniques d‚Äôobservation indirecte dans diff√©rentes longueurs d'ondes ont √©t√© mises au point et permettent d‚Äô√©tudier les ph√©nom√®nes qu‚Äôils induisent. En particulier, la mati√®re happ√©e par un trou noir est chauff√©e √† des temp√©ratures consid√©rables avant d‚Äô√™tre ¬ę engloutie ¬Ľ et √©met une quantit√© importante de rayons X.

 

(...)

Un trou noir poss√®de une masse donn√©e, concentr√©e en un point que l‚Äôon appelle singularit√© gravitationnelle. Cette masse permet de d√©finir une sph√®re appel√©e horizon du trou noir (...) Cette sph√®re repr√©sente en quelque sorte l‚Äôextension spatiale du trou noir. C‚Äôest ainsi que le terme ¬ę trou ¬Ľ est inappropri√© : il serait plus correct de parler de ¬ę boule noire ¬Ľ pour conceptualiser concr√®tement sa forme physique r√©elle tridimensionnelle dans l‚Äôespace."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_noir

 

 

"La Force coule comme un fleuve puissant le long de ces voies que les physiciens appellent des "trous noirs". L'univers visible est en fait pleins de trous, ou de connexions avec les univers invisibles. Aujourd'hui on parle beaucoup des trous noir géants, et peu au contraire, des minis-trous qui composent nos propres corps. Les minis-trous sont les mêmes particules nucléaires, les quarks ; ils révèlent que le corps humain a des connexions directes avec le Cristal unique et invisible, aux énergies bien supérieures à celles observées.

Le Cristal est la Vie, l'Intelligence Cosmique qui descend des énergies les plus élevées."

Giuliana Conforto, L'Univers Organique, p.55

 

 

TROU BLANC :

 

"Un trou blanc est un objet de l'univers dont l'existence est suppos√©e, mais pas prouv√©e : on dit qu'il s'agit d'un objet th√©orique. En fait, il n'est pas s√Ľr du tout que les trous blancs existent, mais certains scientifiques pensent que leur existence serait possible.

 

Un trou blanc, que l'on appelle aussi fontaine blanche, serait, en quelque sorte, le contraire d'un trou noir : si un trou noir est un endroit de l'espace o√Ļ la mati√®re est attir√©e, et dispara√ģt, un trou blanc, serait, au contraire, un endroit o√Ļ la mati√®re ¬ę appara√ģtrait ¬Ľ, et d'o√Ļ elle jaillirait, un peu √† la mani√®re d'une fontaine. Comme un trou noir est capable d'attirer m√™me la lumi√®re, un trou blanc serait capable, au contraire, de disperser cette lumi√®re, et appara√ģtrait donc, s'il existait, comme un objet tr√®s lumineux, √©mettant de la lumi√®re et de la mati√®re, d'o√Ļ son nom de ¬ę fontaine blanche ¬Ľ."

https://fr.vikidia.org/wiki/Trou_blanc

 

 

TROU DE VER :

 

"Un trou de ver (en anglais : wormhole) est, en physique, un objet hypoth√©tique qui relierait deux feuillets distincts ou deux r√©gions distinctes de l'espace-temps et se manifesterait, d'un c√īt√©, comme un trou noir et, de l'autre c√īt√©, comme un trou blanc.

Un trou de ver formerait un raccourci à travers l'espace-temps.

(...)

L'utilisation du raccourci ¬ę trou de ver ¬Ľ permettrait un voyage du point A directement au point B en un temps consid√©rablement r√©duit par rapport au temps qu'il faudrait pour parcourir la distance s√©parant ces deux points de mani√®re lin√©aire, √† la surface de la feuille. Visuellement, il faut s'imaginer voyager non pas √† la surface de la feuille de papier, mais √† travers le trou de ver¬†; la feuille √©tant repli√©e sur elle-m√™me permet au point A de toucher directement le point B. La rencontre des deux points serait le trou de ver.

(...)

L'utilisation d'un trou de ver permettrait le voyage d'un point de l'espace à un autre (déplacement dans l'espace), le voyage d'un point à l'autre du temps (déplacement dans le temps) et le voyage d'un point de l'espace-temps à un autre (déplacement à travers l'espace et en même temps à travers le temps)."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_de_ver

 

"Einstein et Rosen proposaient s√©rieusement que des feuillets repli√©s d'espace-temps reli√©s par des pont quantiques pouvaient mener √† d'autres endroits de l'Univers, d'autres r√©gions de l'espace et du temps. En somme, si on les croyait, Rigil Kentaurus (alias Alpha du Centaure) ou la galaxie d'Androm√®ne c'√©tait la porte d'√† c√īt√© !

 

 

... un trou de ver complet consiste en une singularité (trou noir) opposée à un trou blanc entre lesquels se trouve un trou de ver qui relie les horizons de deux univers."

http://www.astrosurf.com/luxorion/trou-de-ver-wormhole.htm

 

Télécharger
BLACK HOLE, WHITE HOLE AND WORMHOLE .pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

√Čcrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Anne Marquer (mercredi, 09 septembre 2020 11:56)

    A propos de ne pas voir les touristes du futur : on ne voit que ce qu'on est capable de se représenter