Isa à Johannes - Au sujet de l'alimentation cétogène

Commentaire laissé suite à l'article de Johannes : Transiter vers un régime cétogène, vers une nouvelle réalité

 

Bonjour,

 

Ça fait plus d'un an que je suis passée au céto, et ton article m'éclaire. Je sortais de 3 ans de crudivorisme pur (suite à crise de goutte), et je commençais à dysfonctionner du cerveau au ralenti (manque de graisses). Donc j'ai changé et ça a été mieux, mais tendance à l'acidose. Et maintenant je me suis remplumée, mais fatigue ++, et demotivation en général. J'ai passé l'hiver à lire sous ma couette et il faut que je m'en arrache pour sortir. Et de nouveau j'ai faim, mais pas envie de manger (avec le crudi j'avais tout le temps faim). Donc je comprends plus trop.

Un conseil pour sortir de la fatigue ?

Je vais réduire les protéines j'en mange trop si je comprends bien d'après ton article.

(J'ai enlevé tous féculents. Qqfois pdterre. )

 

Merci 

Isa

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Vyninho (jeudi, 06 avril 2017 07:31)

    Salut Isa!
    Mon conseil sera d' expérimenté selon ton intuition, suivre ou innover des dietes, car tu es unique en terme de génétique!
    Équilibré ta nourriture du corps ( régime cetogene) et ta nourriture de l'esprit ( quête de la connaissance).
    Ainsi tu trouveras ce qui est bon pour toi! Et non pour pour un but ou bien le plaisir de faire comme les autres!
    Bon courage !

  • #2

    Johannes (samedi, 29 avril 2017 11:33)

    Bonjour Isa,

    Je ne vois ton message que maintenant! Désolé, son intitulé est apparu sous un doublon "L'histoire d'Alicia et son sanglier". Y aurait-il des résonances?

    Concernant la fatigue, il peut y avoir bien des raisons... L'acidose est effectivement à considéré, mais elle est difficilement mesurable.
    Premièrement, as-tu compté les glucides que tu ingères? Si tu ressens la faim, c'est probablement que tu n'es pas en cétose.
    Par exemple, si tu manges des pdt, elles contiennent tellement de glucide (amidon) que tu ne peux pas être en cétose, à moins de n'en grignoter qu'une ou deux miette par jour.
    Etre entre cétose et non-cétose peut être épuisant pour l'organisme, (mais pas forcément).
    Pour avoir une idée de ce qu'il en est, il est utile de doser les corps cétoniques dans tes urines, avec les bandelettes prévue à cet effet (voir lien: https://www.amazon.fr/Bayer-Keto-Diastix-Hygi%C3%A8ne-Sant%C3%A9/s?ie=UTF8&page=1&rh=n%3A197861031%2Ck%3ABayer%20Keto%20Diastix), sur 3-4 jours au moins.
    La fatigue peut être aussi provoquée par une carence d'un ou plusieurs minéraux, mais c'est extrêmement difficile à cerner le-/lesquel(s), d'où l'importance de varier l'alimentation.
    Après, lorsqu'on est trop fatigué, ça peut aussi venir du fait que trop d'énergie est dépensée pour la digestion, dans le cas où on prend trois repas dans la journée par exemple, et/ou que les repas sont trop copieux relativement à ton activité globale.
    Pour moi, le jeune intermittant est un excellant moyen de réguler mon métabolisme. On ne mange que dans une tranche de 4h dans la journée, par exemple un bon repas, puis une collation/dessert céto deux-trois heures après.
    A toi de voir ce qui te convient, en fonction de ton rythme car, d'expérience, il est inutile de se faire violence! Et si les envies sont trop fortes, c'est qu'il y a un autre plan, par exemple émotionnel, mental à prendre en compte dans le travail. Car tout est lié, il faut avancer de front sur les trois corps, physique, émotionnelle et mental, c'est la 4ème voie de Gurjieff.
    (Et l'exercice physique est indispensable pour réguler l'énergie et la santé en général.)

    Voilà, quelques pistes de réflexion. Et je suis disponible au cas où tu as besoin de précision!

    Bonne élucidation!

  • #3

    omayo (dimanche, 16 juillet 2017 15:39)

    L'acidose est facilement mesurable avec des languettes vendues en magasin bio à cet effet et pour réguler le problème,prendre de l'alcabase qui est un mélange de minéraux alcalinisants également vendu en magasin bio; l'acidose comme tous les deséquilibres fatigue c'est indéniable. Je parle par expérience..;bonne santé à tous