Question 64 - Acidité et alimentation cétogène

Bonjour à vous,

 

Je vous lis avec grande curiosité depuis un certain déjà. Depuis une dizaine de jours, j'ai opté pour le régime cétogène.

 

J'ai perdu du poids tout en me sentant comblée. Heureuse !

Par contre, j'ai noté une hausse d'acidité 5.6, je cherche des réponses dans vos articles mais je ne les trouvent pas.

Pouvez-vous m'aider ? Est-ce si nuisible ? Temporaire ? La viande rouge et les produits laitiers, crème, beurre et fromage sont la cause ?

 

Chantal


Réponse de Johannes :

 

Bonjour Chantal, 

 

Effectivement, avec un apport élevé de protéine, il y a un risque d'acidité tissulaire. Les protéines sont dégradées en acide urique puis en urée pour finir dans les urines. Si l'assimilation des protéines dépasse les capacités d'élimination, on peut observer un risque d'acidité tissulaire. Maintenant il important de savoir si le ph de 5,6 est urinaire ou sanguin. (Il n'est pas évident de définir l'acidité tissulaire proprement dite.)

 

S'il est sanguin, c'est effectivement bien trop acide. Si c'est dans les urines, cela ne fait que montrer que l'acidité ne stagne pas dans l'organisme et s'élimine naturellement.

 

Tu peux lire l'article "Transiter vers un régime cétogène, vers une nouvelle réalité".

J'y expose comment j'ai adopté le régime cétogène en parlant de la question de l'acidité. Tu trouveras notamment les diverses valeurs de l'indice PRAL des aliments. 

L'indice PRAL permet de quantifier l’influence de 100 g d’un aliment sur l’équilibre acide-base.

  • PRAL positif (>0) : l’aliment a un effet acidifiant sur l’organisme
  • PRAL négatif (<0) : l’aliment a un effet alcalinisant
  • PRAL égal à 0 : l’aliment est neutre, sans influence sur l’équilibre acide-basique

 

C'est vrai qu'en étant trop acide (selon l'indication de mes urines), j'étais plus fatigué. Et comme je l'explique dans l'article mentionné, en faisant un régime cétogène, il est aussi important de calculer l'apport protéinique, au début en tout cas pour en limiter la consommation et de ce fait, prévenir l'acidité. 

 

On dit en moyenne 1-1,2g d'apport de protéine/kg corporel au début (si je pèse 80kg, je consomme entre 80g et 96 protéines au max au début, puis ça descend avec le temps, pour arriver vers 0,8g/par kg corporel, j'imagine (je ne fais plus de calcul...).  

Boire beaucoup aide à l'élimination. (Inconvénient : cela augmente la perte en potassium, d'où les crampes...).

Les avocats, les blettes, les épinards sont des aliments très intéressants par exemple, car ils basifient l'organisme et ont peu de glucide. 

Et sur le long terme, la pratique du jeûne intermittent s'impose de manière évidente. Et l'exercice aussi aide.

 

Toutefois, il est important de ne pas tout vouloir tout de suite et de suivre les étapes. A toi de te renseigner vers "ceux qui savent" et de ressentir ce dont tu as besoin.

 

Ci-dessous en pdf, le fichier des valeurs nutritives et indice PRAL.

 

Belle découverte et transition !

Cordialement, Johannes

 

Télécharger
valeur prot glu lip pral des aliments.pd
Document Adobe Acrobat 51.9 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0