Question 63 - Se libérer des programmes-implants ?

Bonjour,

 

Je voulais savoir justement si on pouvait seule se libérer des implants, de tout égrégore ou autre prédateur ? Par des prières ou autres sans aller voir un hypnothérapeute spirituel ?

 

Est-ce que les implants peuvent être la source d'une mauvaise mémoire dont je souffre depuis petite ? et source d'une peur par rapport au manque d'argent ?

 

J'ai à l'adolescence été cohabitée par une entité et décidé de fermer mon canal de médium (médium, guérison du feu, visualisation des maladies chez autrui). Aujourd'hui, j'aspire à travailler en tant qu'artiste et art-thérapeute et je voulais savoir si je pouvais récupérer certains dons pour la relation d'aide mais en toute sécurité ? et si oui comment faire ?

J'aurais encore beaucoup de questions... mais je vous saurais très reconnaissante si vous pouviez me donner quelques pistes ou réponses.

Bien cordialement,

Christine


Réponse de l'équipe LEO :

 

Bonjour Christine,

 

Pourquoi voudrais-tu te libérer des implants ? Sais-tu qui les a posé ? Sais-tu seulement ce qu'est un implant ? Beaucoup de bêtises sont dites à ce sujet.

Il faut savoir qu'un implant est un programme qui peut avoir été posé par un prédateur ou un planificateur provenant d'autres dimensions. Il peut être un autre "toi" sur une autre ligne temporelle ou dimensionnelle. Il s'agit donc d'une sorte de programme, engrammé dans et par l'Âme, sur lequel tu es sensée travailler afin d'élever ta conscience.

 

La seule manière efficace d'enlever un implant "négatif" est d'abord de comprendre à quoi il sert, puis d'utiliser l'effet miroir transdimensionnel" (le principe par lequel l'extérieur te montre qui tu es), pour à travers ton émotionnel, arriver à voir les jeux de rôle que tu exprimes avec ton entourage.

Si tu veux faire une prière adresse la simplement mais sincèrement à ton Soi supérieur ou à ton âme peu importe, mais à personne d'autre.

 

A ce propos, nous joignons ici un extrait de l'Onde tome 8 - "Débugger l'Univers" de Laura Knight :

  

Q : (P) Avons-nous tous un ange gardien ? Chacun d'entre nous ? Un pour chaque personne ?

R : Concept inexact

 

Q : (L) Comment obtenir de l'assistance auprès des mondes supérieurs ?

R : En demandant et...

 

Q : (L) Quelle est la limite au type d'assistance que nous pouvons recevoir ?

R : Limite ?!? Le monde dans lequel nous vivons n'inclut rien de tel !!!

 

Q : (L) Eh bien, les anges sont très à la mode de nos jours. Il y a un paquet d'anges en circulation. Ma première pensée était : "Quelle meilleure façon pour les méchants de tromper (les humains) que de prendre l'apparence d'anges."

R : Pas vrai !!! Les SDS PEUVENT apparaître comme des entités perçues à tord comme des "anges", mais s'il s'agit vraiment d'un être de 6ème densité, la perception ne peut être erronée.

 

Q : (L) Je ne comprends pas. Il y a beaucoup d'entités qui trompent les gens. Elles produisent des phénomènes, elles font toutes sortes de choses, y compris susciter des sentiments de bien-être, des rêves, et tout ça. Que voulez-vous dire par "perception ne peut être erronée" ? Ca arrive tout le temps !

R : Non

 

Q : (L) Bon, expliquez-nous là.

R : Vos capacités de perception se court-circuitent en raison de l'interaction vibratoire. 

 

Q : (L) Voulez-vous dire que, si on a le moindre doute quant à ce qu'on est en train de percevoir, alors la présence même d'un tel doute indique que le reste de nos perceptions pourrait être un mirage ?

R : Partie de l'équation.

 

Q : (L) Donc, s'il s'agit vraiment d'un être de 6ème densité, on sera tellement scotché qu'il n'y aura aucun doute dans notre esprit ?

R : Oui.

 

Q : (L) : Maintenant, quelle est l'autre partie de l'équation ? 

R : Eh bien, pourquoi nous questionnes-tu ? D'abord, tu nous questionnes parce que la communication est limitée à ce stade... tu n'es pas encore prête à une imprégnation plus solide.

 

Q : (P) Donc, je devrais continuer à prier ?

R : Toute prière va en 6e densité.

 

Q : (P) D'accord, imaginons que j'aie un jeune enfant qui est en train de mourir d'une leucémie, et je prie de tout mon être, mais l'enfant meurt quand même. Je ne comprends pas. Quelle est l'explication, ici ?

R : Faux. Si l'enfant meurt, c'est ton profil de leçon.

 

Q : (P) Eh bien, pourquoi mon profil de leçon – dans cette situation particulière qui marque ma vie actuelle – pourquoi il ne continue pas ? Je pensais que peut-être, il me fallait…

R : Est-ce déjà fini, Pat ?

 

Q : (P) Non, ce n'est pas encore fini, mais…

R : Donc, quelle est ta question, si ce n'est pas encore fini ?

 

Q : (P) Pouvez-vous sentir ce que je suis en train de penser ?

R : Oui

 

Q : (P) Alors, pourquoi ai-je besoin de demander ?

R : Parce que nous n'interférons jamais avec le libre arbitre.

 

Q : (P) Si je continue à prier, les choses continueront de s'améliorer ?

R : Les choses poursuivront leur cours, selon l'itinéraire prévu.

 

Q : (P) Êtes-vous en train de dire que ma vie a été prédestinée ?

R : Non. Si tu continues à prier, il n'y aura aucune chance que tes leçons soient interrompues ou reportées. Clarifie.

 

Q : (P) Et bien, on dirait que ça va continuer alors, ça ne va pas s'arrêter.

R : Non, clarifier signifie consolider ta compréhension de la réponse.

 

Q : (P) Bon, je ne comprends pas. (L) Je pense que c'est plutôt clair : les choses que tu es en train de vivre font partie de tes leçons.

R : Quelles qu'elles puissent être… c-à-d : que sera sera.

 

Q : (P) Mais alors, on reviendra prédestination ?

R : Non, aux leçons.

 

Q : (P) Eh bien, par combien de foutues leçons doit-on passer ?

R : Autant de "foutues" leçons que nécessaire !

 

Q : Quid des prières adressées à Jésus ?

R : Jésus est l'un d'entre nous, il officie dans un secteur de "service spécial".

 

Q : (L) Un genre de Bérets Verts ?

R : Non plutôt un "béret beige".

 

Q : (L) Qu'est-ce que béret beige ?

R : Juste une de nos expressions.

 

Q : (P) Bon, c'est juste que je me suis toujours demandée si cette histoire de prière n'était pas un ramassis de conneries. Si je prie un rosaire, je prie la Vierge Marie. Qui est-elle ? Où est-elle ?

R : "Elle" est là aussi.

 

Q : (P) Est-ce que la prière lui parvient directement et ensuite, elle vous envoie faire je ne sais quoi ?

R : Ce n'est pas vraiment "elle" (c-à-d : cette entité n'est pas forcément féminine.). Et quand tu écris "Ann Landers" est-ce qu'elle le voit vraiment ? Et bonne nuit.

  

 

Les hypnothérapeutes peuvent parfois dénouer de petites problématiques personnelles, mais au grand jamais ne sont une solution pour te débarrasser de ce que tu as à comprendre.

 

Sois patiente car l'important est de te lancer à la quête de la Connaissance. C'est ce que nous avons fait depuis plus d'une dizaine d'années et que nous diffusons sur le net. Donc prends le temps de lire depuis le début nos différents sites et petit à petit, la brume se dissipera.

 

Dans les vidéos partage à 4 à Cassaignes, nous parlons de ces expériences d'abduction. Dans le Cahier 3.1 : Le Service de Soi, le Service d'autrui et le rapport à l'argent, tu y trouveras aussi certainement des clés pour ta quête. 

 

Nous te souhaitons bonne quête !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0