Témoignage 135 - Cure de chrome de Marion

Bonjour,

 

Je souhaite vous faire part de mon expérience. Je fais actuellement une cure de Chrome. J'avais instinctivement la sensation que je devais soutenir mon corps pour m'ouvrir à cette transition cétogène.

 

Un élément m'a mis la puce à l'oreille je n'avais plus envie de sucre ou de fruit sauf de poires, j'en aurai mangées des kilos mais uniquement de ce fruit (étrange).

 

Est venu ensuite à ma conscience l'idée d'un fruit présent dans mon jardin, la figue de barbarie, appelé aussi "la poire du cactus" : fallait-il que je dépasse les épines (métaphore du sucre contenu dans le fruit) pour aller chercher au coeur de ce fruit ce dont j'avais besoin ?

 

La réponse se trouvait dans l'apport de Chrome que représente la poire pour mon organisme ! Le bienfait principal du Chrome est d'aider à l'assimilation des lipides et la régulation du glucose dans le corps.

 

Voici quelques détails pharmaceutiques :

"Métabolisme lipidique. Par son action sur l’insuline, le chrome intervient aussi dans le métabolisme lipidique. En effet l’insuline module l’activité de plusieurs enzymes clés du métabolisme lipidique et intervient dans le catabolisme des lipoprotéines (protéines en charge du transport plasmatique des lipides). Cela se traduit entre autres par une augmentation des taux sanguins de HDL (« bon » cholestérol) et une diminution de ceux de triglycérides. Le chrome contribue donc à un bon équilibre du profil lipidique. Les aliments les plus riches en chrome sont : les coquillages et les crustacés, les poires, les dattes, les céréales complètes, les fruits oléagineux, les tomates, les champignons, les brocolis, le jaune d’œuf, le poivre noir, le thym. Le Chrome participe ainsi au métabolisme des macro-nutriments (glucides et lipides)."

Des indices, une "enquête" et une possibilité de rééquilibrage du corps...

 

Sur le site de http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=138 il est écrit "

 

Le chrome est un minéral dont l'organisme a besoin en très petites quantités mais qui joue un rôle significatif dans la nutrition de l'homme. 

Le chrome participe au métabolisme du glucose en stimulant les effets de l'insuline, l'hormone pancréatique qui fournit aux cellules le glucose nécessaire à la production d'énergie et qui maintient des niveaux normaux de glucose sanguin. 

L'insuline joue un rôle essentiel dans ce processus biologique fondamental en régulant les mouvements du glucose hors du sang et vers les cellules. Les chercheurs supposent qu'elle utilise le chrome comme cofacteur pour « déverrouiller » la porte des membranes cellulaires, permettant ainsi au glucose (et aux lipides* ?) d'y pénétrer".
(*Les mots entre parenthèse sont de mon fait.)

 

Est-ce une allusion à l'ouverture des portes de la conscience ? Le clin d'œil est fort !

 

Marion

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Boisrame martine (samedi, 08 avril 2017 01:23)

    bonjour voila je comprends pourquoi la poire a toujours était mon fruit préféré j'ai la c chance d'avoir un poirier merveilleux grand merci..;de ce partage.....