26. L'ÉCOLEO - Les graines du renouveau

 

Ce 26ème diaporama qui retrace de A à Z la réalisation du jardin de l’ÉCOLEO, constitue de par sa position, une véritable synchronicité. En effet, Z étant la 26ème et dernière lettre de l’alphabet, il nous signifierait ainsi la fin d’un cycle et par conséquent le début d’un autre. Ce jardin serait donc le terreau des graines du renouveau !

 

 

Récapitulation

 

Pour arriver à la transformation d'une friche en un espace cultivable harmonieux et en pleine expansion, de nombreuses étapes faisant appel aux différentes compétences des LEOs ont été nécessaires.

 

Nous avons commencé par bâtir un mur de soutènement en pierre sèche, délimitant  l’espace, permettant ainsi de niveler le terrain. Cette réalisation nécessitant toutes les ressources musculaires du groupe, nous a permis de développer une cohésion créative.

 

 

 

 

Ensuite est survenue la construction plutôt technique de la cuve de récupération d’eau. Par la fluidité expérimentée lors du déroulement des travaux, nous avons pu vérifier que lorsqu’il y a investissement total, confiance et écoute les uns envers les autres, “l’âme agit”, même sur la matière !

 

 

Toutes ces transformations ont participé à l’émergence d’un nouvel équilibre ; un espace jardin au sein duquel pourra désormais germer une grande diversité de végétaux.

 

 

Cultiver le renouveau

 

La visite des “vaches des origines” (descendantes des Aurochs !) venues manger nos légumes en pleine croissance, nous a rappelé que la vigilance devait rester de mise.

 

En effet, la chaîne alimentaire ne se limitant pas aux règnes du visible, nous devions renforcer notre attention sur tous les plans.

Préserver notre jardin intérieur, dans lequel se trouve le germe de notre nature originelle, nous demandait donc de cultiver entraide, patience et détermination.

 

Le potager de l'ÉCOLEO, désormais protégé par une clôture, et la cohésion de l'équipe LEO renforcée par ces apprentissages quotidiens, notre petit potager possède toutes les ressources pour grandir !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0