Amende honorable et freestyle gratitude ! par Nina

Ce texte fait suite à celui intitulé "peur du manque, victimisation et rébellion face à l'autorité patriarcale", je tenais à revenir sur mes péripéties d'amendes... et ainsi faire amende honorable auprès de ma conscience supérieure pour m'être laissée happer par les peurs de la prédation !

 

Le 06/06/17, je me rends à la préfecture et immatricule enfin le véhicule à mon nom (cession du 07/07/16... il était temps !) facture : 138,76 € pour une vieille Clio ! Je serre les dents et j'accepte ce racket institutionnalisé en me disant : "j'expérimente, tout ça n'est qu'un jeu !..." mais dans la salle d'attente avant de payer, je m'endormais littéralement car un énorme coup de barre me tombait dessus. Je vivais mon ressenti en conscience car je savais que j'étais en pleine libération de dettes karmiques... liées à mon rejet de ce système patriarcal.

 

En sortant de la préfecture, je pris la direction du Trésor Public, bien résolue à mettre un terme à ma rébellion contre l’autorité patriarcale, et tenter d’obtenir le paiement fractionné de ces amendes. Je suis alors reçue par 2 dames charmantes et accueillantes qui m'expliquent qu'au sujet de la condamnation de 375 €, je dois faire un recours en recommandé pour expliquer que la contravention ne m'a jamais été délivrée suite à l'erreur dans mon adresse et dans l'orthographe de mon nom (le "R" avait été remplacé par un "M") !

 

En tant qu'ex-juriste, je savais tout ça, mais le brouillard de peur et de révolte dans lequel la prédation m'avait plongé, m'empêchait de prêter attention à cet élément de procédure. L’énergie de rébellion et de victimisation que véhiculait mon ego permettait à mon prédateur de me maintenir sous son emprise et m’ôtait ainsi tout discernement.

 

Concernant les 2 amendes de 90 € reçues le même jour, les agentes de l’administration fiscale m’avaient précisé que ce montant minoré ne sera applicable que jusqu'au 15 et 16/06 et qu'à leur connaissance, contrairement aux Trésoreries, le service de paiement automatisé des amendes situé à Rennes n'acceptait pas le paiement échelonné.

 

Je tentais alors de payer tout de même une amende à 90€ par CB mais le paiement fut refusé (je m'en doutais vu les 140 € que je venais de donner pour la carte grise !) Pas de panique ! Je sentais déjà avoir retrouvé ma confiance non en moi, mais dans le Soi supérieur... d'ailleurs, mon étrange fatigue et mon mal de tête survenus une heure plus tôt avaient complètement disparu !

 

En sortant de la trésorerie, je me suis rendue - sur une intuition que j'avais eue en faisant du rangement dans le week-end - dans un magasin d'achat d'or pour vendre une paire de boucle d'oreille que je savais en or. Je ne m'attendais à aucun prix et l’acheteur m'en proposa 45 € soit la moitié d'une des amendes. Après réflexion, j'y ai vu un signe et j'ai donc accepté de lui céder mes boucles d’oreilles (que d’ailleurs je ne mettais plus !).

 

En sortant de la bijouterie et allant déposer ce chèque de 45 € à la banque pas loin, j'envoyais un sms – suite à un appel en absence sans message que j’avais reçu pendant que j’étais à la préfecture – qui disait : « Bonjour, vous avez tenté de me joindre, que puis-je faire pour vous ? ».

Voilà qu’il s’agissait d’une femme qui me contactait pour que je lui pose des tresses africaines...

 

 

Petit aparté :

Il faut savoir qu’en Avril, ma guidance m’avait soufflé l'idée de déposer une annonce de prestations de services sur Leboncoin. Ayant développé, depuis que je coiffe Gaïa, une certaine dextérité, j'ai accepté l’idée de mettre du beurre dans les épinards, en faisant tous types de coiffures africaines.

 

C’est alors, que je me suis découverte un nouveau talent alors que mon expérience de coiffeuse se limitait jusqu’à présent, aux coiffures réalisées sur ma fille. (J'avais d'ailleurs appris à faire les nattes africaines lorsque j'étais enceinte d'elle, pressentant que dans son métissage, elle aurait les cheveux afros... pas loupé !).

 

Synchronicité, j'ai posé mon 1er tissage facturé à 30 € à ma 1ère cliente, le jour de l'anniversaire de Gaïa, le 1er juin.

Et dire qu'il y a peu, je souhaitais être guidée vers une activité que j'aimerais faire, que je pratiquerais avec un tel plaisir que je pourrais la faire même gracieusement, désormais c'est chose faite, avec les coiffures africaines !

 

Je suis aussi, semble t-il, en alignement avec les vibrations de mon nouveau prénom Nina dont la signification numérologique m’apprend que : "Nina est attirée par les professions créatives ou liées à l'esthétique, tout ce qui concerne le conseil, l'écoute, les carrières où il faut collaborer, coopérer et s'associer (médiatrice, enseignante, assistante sociale...), des orientations touchant à la psychologie ou à la parapsychologie constituent également des voies possibles d'activité professionnelle, enfin, les travaux minutieux requérant du sérieux et de l'attention..."

 

Décidément, il n'y a vraiment pas de hasard et comme me l'a fait remarquer Sand, je me suis installée (ou devrais-je dire réinstaller) précisément dans un petit village de tisserand où depuis mon arrivée, je me suis mise au tricot, à la couture et à la pose de tissage sur cheveux… bien loin du monde du droit des affaires et de l’assurance !

 

Ce développement de ma créativité nourri mon âme qui aspirait à faire une activité manuelle. La 1ère femme que j'ai coiffée m'a dit que j'avais de l'or dans les mains ! Son compliment m'avait alors énormément touchée !... moi qui cherchait depuis longtemps une voie d'autonomie financière et le moyen d'attirer l'énergie des gens par mon art ! Je suis donc très heureuse de cette reconversion empreinte de créativité. L'argent ou "art des gens" retrouve enfin sa vraie valeur.

 

Je sais que je ne dois avoir aucune maîtrise, ni chercher à contrôler le flux de cette énergie financière et j'ai foi qu'au moment où j'aurais besoin d'argent, un(e) client(e) se présentera… car, j'en ai effectivement eu la preuve, au travers de l’expérience qui suit, ce fut carrément magique !

 

Fin de l’aparté ;-)

 

Lors de cet échange de sms, j'évaluais initialement la prestation à 45 € (histoire de compléter avec la vente des boucles d'oreilles et ainsi réussir à payer une des amendes à 90 €) mais voilà que la jeune femme me précise que je devrais la tresser jusqu'aux omoplates !

De là, alors le tarif venait de doubler ; j'y ajoutais à celui-ci les frais de déplacement à environ 3/4h de chez moi et je lui annonçais un tarif à 100 € ! Elle me dit : "pas de problème !".

J’étais abasourdie par la synchronicité de cette rentrée d’argent providentielle ! (J’apprenais plus tard qu’elle s’était faite poser des tresses, il y a quelques années et qu’elle avait à l’époque été facturée 300 € dans un salon !)

 

Je lui propose alors de la coiffer dans 2 jours, le plus tôt possible pour être sûre de rester dans les délais de l'amende minorée (15 et 16/06), elle accepte puis finalement me recontacte pour reporter notre rdv. C’est alors que j’ai senti les peurs du manque à nouveau refaire surface "et si elle annulait ! comment allais-je faire pour payer les amendes ? etc..".

 

Conscientisant que j’étais "testée", j'ai tout de suite mis un stop au monologue mental de la prédation en lui disant : "nous sommes sous la protection et la guidance de notre conscience supérieure ! nous créons les circonstances de notre réalité ! maîtrises tes peurs et aies confiance !"...

 

Grâce à ce regain de confiance en la Supraconscience, j’ai pu, le 14/06, payer au tarif minoré les 2 amendes de 90 € chacune ; et ce, après un dépôt d’espèce de 150 € (récoltés grâce à 120 € de tissage – la coiffure nous ayant pris 3 jours au lieu de 2, elle m’offrit 20 € supplémentaire – et 30 € que j'avais retirés en début de mois) auquel s’est ajouté le chèque de 45 € pour la vente d’or.

 

Avec une certaine créativité et une bonne dose d’intuition, j’avais réuni au total 195 € alors que quelques jours auparavant, je me lamentais de ne pouvoir y arriver et me rebellais contre cette situation que je ne voulais pas accepter !

 

Voilà comment avec le retour du freestyle, j’ai pu obtenir les 180 € dont j'avais besoin pour payer ces 2 amendes...

 

Je comprends aujourd’hui que c'est mon refus d'accepter la situation et le fait de m'en sentir victime, qui ont engendré ma panique et ma révolte relatées dans le texte précédent !

 

Cette expérience m’aura permise de mieux conscientiser la réalité de la guidance de mon Soi supérieur et surtout d’observer mon programme de révolte contre l’autorité et la domination patriarcale.

 

J’ai cru naïvement que ce programme, vu et conscientisé, ne pourrait désormais plus me manipuler !.. Que nenni ! Il était toujours bel et bien actif. J’en ai eu la preuve, alors que je venais pourtant de finir l’écriture de ce texte… j’y reviendrai.

 

 

Progressivement, j’intègre le fait que toutes les circonstances qui se présentent, sont manifestées par ma Supraconscience, pour enseigner mon âme à vivre, à créer et à se libérer de cette 3ème densité.

En remettant à ma conscience supérieure, le soin de me fournir les moyens de payer ces amendes et de me libérer de ce fait, des doutes et des peurs de manquer de quoique ce soit d’un point de vue matériel : j’ai ressenti une immense gratitude et un besoin irrépressible de faire amende honorable ! Je conscientisais les vertus du freestyle !

 

J’ai compris que la prédation refuse que j'accepte ce qui est ! Or seule l'acceptation inconditionnelle de ce qui est, et arrive dans ma vie, me place sous la guidance matérielle de la supraconscience. Ce fut une belle expérience de lâcher prise qui m'a rapprochée de la conscience supérieure - mais aussi de la prédation -. J'ai désormais davantage conscience d'avancer à l'aveugle mais je ne sombre plus dans les peurs du prédateur qui veut me faire croire qu’on ne voit rien ! Parce que je sais, de plus en plus, que je perçois... juste différemment… une présence protectrice, subtile, diffuse et omnipotente, celle de ma Supraconscience. A moi de percevoir les signes qu’elle m’envoie, d'écouter mon intuition puis d'agir dans l'instant, sans le contrôle du mental et de ses conditionnements !

 

J'avais donc reçu 3 contraventions dont la plus élevée était de 375 € ! Sur les conseils des agentes d’accueil (messagères de ma supraconscience), je me suis mise dès le lendemain, à rédiger le recours comme suit (je vous le joins ça peut toujours servir ;-) :

 

Mme Edwige S…

11 380 MAS CABARDES

 

Objet : Recours en annulation d’un PV pour irrégularité de forme

Décision du 24.04.2017

N°d’enregistrement au greffe :

000030176315094135

 

Madame, Monsieur l’Officier du Ministère public près le Tribunal de Police de Carcassonne,

 

Je viens par la présente contester la condamnation à payer une amende forfaitaire majorée qui vient de m’être adressée.

 

En effet, le procès-verbal est irrégulier dans sa forme compte tenu de l’erreur figurant sur mon nom de famille ainsi que sur mon adresse (art.429 CPP). Du fait de ces mauvaises orthographes, les services postaux n’ont pas pu me délivrer la contravention. Je vous joins un justificatif d’identité comportant la bonne adresse ainsi que la bonne orthographe de mon nom.

 

Compte tenu de ces éléments, je vous remercie de bien vouloir procéder à l’annulation de ce PV pour irrégularité de forme.

 

Si par impossible, ma requête devait être rejetée, je vous remercie de bien vouloir constater que la majoration appliquée est injustifiée car indépendante de ma volonté. En effet, n’ayant pas reçu l’avis de contravention initial, je vous prie de bien vouloir ramener le montant de l’amende à son montant minoré de 90 € et ce en raison de ma bonne foi et de ma situation financière précaire (minima sociaux + enfant à charge).

 

Dans l’attente de la recevabilité de mon recours, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

 

Mme S.

 

Pièces jointes :

  • photocopie Passeport
  • justificatif de revenu
  • justificatif de domicile

 

Moins de 15 jours plus tard, je recevais la réponse suivante :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

Ainsi, m’étant extirpée de l’énergie de mon ego (peur et rébellion), je le rétrogradais – à l’issue de cette expérience – du rang de maître à penser, au rang de serviteur qu’il était !

 

Ce recours juridique me permettait de ramener ma condamnation à payer (la 3ème et dernière amende) à de plus justes proportions à savoir de 375 € à 90 € ! J’attendais alors le début du mois prochain, pour me rendre à la trésorerie afin de leur proposer un échéancier… et ainsi en finir avec ces histoires d'amende.

 

 

Conclusion provisoire : Lorsque je m’y rendis début Juillet, un agent d’accueil, froid et très expéditif m’annonça qu’il n’y avait pas de dette à mon nom  ! Abasourdie, je crus d’abord à un signe ou plutôt une blague de la conscience supérieure m’informant que ce tiers restant ne serait finalement pas dû.

Mais durant les jours qui passèrent, je pressentais que quelque chose n’était pas clair, en plus, je n’avais tout simplement pas "bonne conscience". Bien qu'une partie de moi croyait s'en tirer à bon compte, m’est alors revenu en mémoire que l’agent d’accueil m’avait dit de revenir éventuellement avec la réponse officielle du tribunal, pour qu’il puisse refaire une meilleure recherche.

 

Voilà que j’identifiais encore en moi, la présence de celle qui ne veut pas payer, celle qui a peur de manquer et qui espère se dissimuler pour ne pas leur donner d’argent. Celle qui ne comprend simplement pas que tout cela est le jeu de sa création, et qui préfère encore voler pour se rassurer… celle-là même, qui m'avait mise dans cette situation avec sa rébellion et son penchant pour la filouterie.

 

Par acquis de conscience, je décidais finalement de retourner à la trésorerie avec le document officiel, en me disant qu’au moins je n’aurais plus rien à me reprocher et que je me libérerais de cette peur de ne pas être en règle avec les autorités...

 

Ce que la partie de moi (avare et rebelle) en fait redoutait se produisit : l'agent d’accueil finit par me retrouver dans la base de données mais mon nom était encore enregistré sous la mauvaise orthographe (la même faute qui m’avait permise de réduire le montant de l’amende). Il me laissa, tout naturellement, le choix de l’échéancier, je lui proposais alors 3 x 30 €… et je réglais le 1er tiers sur place. C'est une bonne chose de faite... mais cette aventure d'amende recelait d'autres leçons...

 

 

Épilogue : Dès la mi-juin, j’étais soulagée de l’issue de cette expérience de PV et je n’y pensais donc plus, pour cause l’affaire était quasiment réglée. Mais, je me trompais, ces amendes n’avaient pas livré tous leurs secrets…

 

Le 26 juin, je reçus un mail de la part du réseau Léo m’informant qu’un donateur anonyme, qu’ils appelaient M. Leureux, serait heureux de me donner un coup de pouce pour mes PV et leur avait fait parvenir le message suivant : 

"Quand au dossier de NINA ...... wouah un grand coup de chapeau pour son ouverture d'esprit et son courage à communiquer ses expériences. Je vous propose de lui demander le montant de ses PV et je lui enverrai un chèque (en toute simplicité)"

 

En lisant ce message, je réalisais que je n’avais pas fait publier le présent texte intitulé dans sa première version « Amende honorable, créativité et retour du freestyle » et qui relatait justement la suite de mes aventures avec ces amendes et surtout la manière dont la Supraconscience m’avait guidée pour que je puisse les payer. Je m’attelai donc à compléter ce texte et l’envoyai au Réseau Léo accompagné de la réponse que je souhaitais, initialement, adresser à ce M. Leureux.

 

Il faut savoir que recevoir une telle proposition d'un parfait inconnu m'avait fait remonter des mémoires... J'étais relativement perturbée et dû contenir une certaine colère que je sentais monter lors de la rédaction de ma réponse.

Je ne comprenais pas pourquoi sa proposition d'aide financière me parvenait alors qu’à mon sens, grâce à l'aide de ma supraconscience, cette histoire de contravention était déjà réglée.

Avais-je manqué quelque chose dans cette expérience-leçon ?

 

Mon côté rationnel se disait que ce Monsieur se proposait de m’aider parce qu’il ignorait que la Conscience supérieure venait de le faire et que donc je me devais juste de le mettre au courant en publiant ce texte. Mais une autre partie de moi, se réveillait subitement, en vivant comme un affront une telle proposition et décidait de monter au créneau pour en découvrir, les tenants et aboutissants.

 

En proie à une certaine impulsivité et pleine de conditionnements, je lui répondis ceci :

 

Cher M. Leureux, le réseau Léo m'a transmis un extrait de votre texte dans lequel vous me proposez "en toute simplicité", de vous communiquer le montant des PV afin de m'envoyer un chèque.

Je vais tâcher de démêler et décortiquer le ressenti que m'a occasionné votre offre et pourquoi, je ne souhaite pas y donner suite.

 

J'ignore si vous avez eu l'occasion de lire mon texte intitulé "lettre à ma contrepartie masculine", dans lequel je laisse entendre de manière plus ou moins explicite que j'ai été la maîtresse d'un homme marié pendant 8 ans. Cette relation m'assurait une certaine stabilité et sécurité financière, bien que très illusoire, comme tout ce qui touche à la réalité de l'ego.

 

Ensuite, en ce qui me concerne, en lien avec la présence de la prédatrice, notamment sexuelle (cf. expériences sexuelles) que je m'efforce de débusquer à chaque occasion ; il n'y a (dans mon cas personnel je précise) rien d'anodin à ce qu'un homme me propose son aide et soutien financier... alors que de surcroît, je n'ai rien demandé.

 

La question que je me pose est : Qu'est-ce qui vibre dans mes champs d'énergie pour attirer de votre part une telle proposition ?

 

J'ai détecté assez récemment dans ma psyché, des programmes de prédation en lien avec le masculin et notamment celui du masculin-sauveur, masculin-bourreau et du masculin-soumis (cf. lettre à ma contrepartie masculine).

 

Dès lors, il est sans conteste que je n'aurais pas pu recevoir cette proposition de la part d'une femme. Pour la simple et bonne raison que ma prédatrice me programme pour soutirer l'énergie des hommes !

 

Je suis forcée d'admettre que le texte qui vous a interpellé (et poussé à m'écrire) était porteur d'une importante énergie de l'ego et visiblement de prédation, j'en suis sincèrement désolée. Mais nous devons admettre qu'il avait sa place sur un site qui se fait la spécialité de débusquer la prédation transdimensionnelle.

 

Ainsi, j'ai peut-être, grâce à votre retour, la preuve de la manipulation de la prédation dont j'ai été l'objet durant l'écriture de ce texte. Soyez remerciez pour cela. Je m'étais aperçue qu'il était porteur de l'énergie de l'ego, raison pour laquelle, il connaît une suite intitulé "Amende honorable, créativité et retour du Freestyle" que vous lirez probablement en même temps que ces lignes, mais j'étais loin de m'imaginer qu'il puisse être aussi vecteur de prédation ! Quelle leçon !

Quoiqu'il en soit, vous comprendrez aisément, que la leçon que vous m'avez permise de conscientiser, au travers de votre proposition financière, est d'une richesse inestimable !

 

J'aurais pu, comme vous le dites, accepter "en toute simplicité" l'aide que vous me proposez, mais cela m'aurait empêché d'aller au bout de l'expérience que me proposait ma supraconscience, au travers de ces amendes, dont je vous rappelle que la somme s'élevait initialement à 555 € (375+90+90). Avec ce triple 5, je ne pouvais que voir la signature de mon âme, celle-ci s'étant incarnée précisément le 05/05 !

J'étais vraisemblablement testée... et quelque chose me dit que je le suis à nouveau avec vous et votre proposition...

 

Ayant fait amende honorable et retrouvé la guidance de ma supraconscience - que j'avais momentanément perdue lors de l'écriture du texte "peur du manque, victimisation et rébellion face à l'autorité patriarcale" - j'ai pu payer 2 des amendes et la 3ème ramenée à 90€ le sera bientôt.

 

Donc, pour résoudre des problématiques matérielles, j'ai conscientisé de ne plus avoir besoin d'un masculin sauveur, protecteur... pour ne pas dire souteneur ou soumis (désolée d'être si abrupte mais ma prédatrice a besoin, elle aussi, de le conscientiser !). Je précise bien évidemment que je ne m'adresse en aucun cas à vous, je me contente seulement d'observer ce je ressens en mon for intérieur... afin de mettre au jour "en toute simplicité" ce qui est tapi dans l'ombre, conformément à mon cheminement SDA !

 

Mon père dans cette vie, se prénommant Simplice, sachez que j'ai été interpellée par votre usage de l'expression "en toute simplicité". La prédation me murmure alors que mon attitude ne révèle que mon besoin égotique d'indépendance et des mémoires de rejet du masculin... Comme quoi les choses ne sont pas si simples !

 

Au plaisir de vous lire et de partager sur le réseau.

Nina

 

 

Grâce aux retours des Léos, j’ai pu prendre conscience que ce message - non envoyé prématurément au destinataire, pour les besoins d’analyse du processus - était porteur des mêmes croyances-programmes de rébellion face à la domination patriarcale, qui m’avaient justement occasionné toutes ces contraventions.

 

C’était trop subtil pour que je m’en rende compte seule, surtout qu’il y avait en effet, confusion dans ma conscience humaine entre les messages de mon Soi supérieur et ceux de la prédation (bien perceptible lorsque je conclus en disant que : "La prédation me murmure alors que mon attitude ne révèle que mon besoin égotique d'indépendance et des mémoires de rejet du masculin... Comme quoi les choses ne sont pas si simples !")

 

Mais, force est de constater que cette partie de moi qui s’était exprimée et qui se sentait révoltée, financièrement dominée et trop fière pour accepter l’aide qu’on lui proposait (alors qu'elle en avait pourtant besoin !), faisait indéniablement obstacle à la circulation de l’énergie d’abondance dans ma vie.

 

Ce qui me mit en effet sur la piste du rejet de l’autorité patriarcale fut que ce Monsieur usa à plusieurs reprises du mot "simplicité" qui me rappelait le prénom de mon père Simplice !

 

J’étais tellement obnubilée par l’exigence d’être ferme vis-à-vis de ma prédatrice dont j’avais récemment percé à jour, les manœuvres de soutirage d’énergie sexuelle à l’encontre de la gente masculine, que je ne pouvais voir que j’étais encore manipulée à un autre niveau par des croyances limitantes qui me poussaient à projeter sur cet homme – dont j'ignorais pourtant tout des motivationsle propre instinct de domination de ma prédatrice.

La simplicité se définit comme une attitude spontanée et naturelle.

 

Je me suis donc ravisée de ma 1ère réponse, en intégrant la nécessité d’apprendre à accepter moi aussi "en toute simplicité" l'aide telle qu’elle se présentait, dans le but conscient de ne plus faire obstacle à la circulation de l’énergie d’abondance et de prospérité, qui me parvenait spontanément et naturellement parce que j'en avais justement besoin.

 

Luttant contre ma programmation et mue par une volonté de dépasser mes conditionnements, je lui ai alors fais parvenir à mon tour le message suivant :

 

"Vous trouverez le détail du montant des 3 amendes :

- 2 amendes de 90€ payées le 14/06

- 1 amende de 375€ ramenée à 90€ suite à recours et restant à payer

Sur les 3 amendes au montant total de 270 €, j'ai donc déjà payé 180€ soit les 2/3, il ne reste que 90€ à payer, soit le dernier 1/3…

Voilà et merci bcp à ce bienfaiteur anonyme pour sa proposition que j'accepte !

Nina"

 

 

Le 06/07/17, je déposais sur mon compte, un chèque de 270 € reçu, la veille, de la part d’un parfait inconnu, qu’il soit ici sincèrement remercié pour cette attention qui m’a énormément touchée, qui va beaucoup m’aider... mais qui surtout a poussé plus loin cette expérience-leçon d'amendes en me fournissant de nouvelles compréhensions insoupçonnées !

 

Ma dette s'élevait finalement à 270 € (je rappelle que je croyais impossible pour moi d'arriver à ce montant) et j'ai reçu, d'un homme, la somme correspondant à ce montant : c'est comme si je n'avais plus rien à payer et que la dette était ramenée à 0.

 

Je comprenais alors que la Supraconscience m’invitait à approfondir mon rapport au masculin afin de le ramener au point zéro !

 

Il me fallait sortir de mes identifications aux rôles de victime insoumise et rebelle à l’autorité patriarcale, ou de bourrelle dominante du masculin parce qu’en proie à des profondes et vives mémoires de soumission qui réclament encore et toujours réparation !

 

Ainsi, au travers de ces amendes, j’ai conscientisé les 2 volets d’un même programme, dont la libération consiste à :

 

1/ accepter ce système tel qu’il est, puis conscientiser notre rôle de créateurs et pas seulement de créatures pour enfin les unir.

2/ ramener mes interactions avec le masculin dans la zone de neutralité émotionnelle, au point zéro. Mais aussi de solder les comptes, c’est comme ça que j’interprète le remboursement du montant exact que j’ai payé.

 

La prédation me maintenait dans la croyance de l’inévitabilité de ce programme de domination, chez moi et chez l’homme. C’est ce que j’ai pu lire, après coup, dans la réponse adressée à M. Leureux.

 

Tout comme elle entretenait mon rejet et ma réaction face à ce système patriarcal ; c’est ce que j’ai pu vivre avec ces contraventions.

C’est comme ça que j’ai pu comprendre que la 1ère trame de cette expérience-leçon consistait à m’apprendre à avoir confiance en l’assistance matérielle de la Supraconscience et en quelque sorte, à approfondir une manière divine – grâce au freestyle – d'incarner le Soi dans cette matrice artificielle.

 

La 2ème trame insistait sur la nécessité de sortir de l'auto-jugement et de la non-acceptation de ce qui était et se présentait, pour vivre des libérations karmiques par la remise à zéro émotionnelle avec le masculin.

 

En effet, les raisons qui ont poussé M. Leureux à me proposer de payer ces amendes appartiennent à son soi supérieur. Je n’avais nul droit d’interrompre son processus karmique en refusant son aide. Tout comme je fais confiance à mon soi supérieur, je me devais de faire également confiance à la guidance de son soi supérieur, et ce, sans nourrir de peurs ou de préjugés quelconques !

 

Heureusement que les Léos m’ont accompagnée dans ce processus en me donnant des informations sur la personnalité de ce donateur et surtout rassurée sur son cheminement et son potentiel SDA... Ces informations m’ont donc aidé à y voir plus clair… et à me libérer de mes préjugés et de mon conditionnement vis-à-vis du masculin.

 

Il était donc évident que malgré le paiement des amendes, l’expérience était loin d’être finie ! Je devais donc la poursuivre jusqu’à son terme, afin de remettre le compteur à zéro, car karmiquement, elle n’engageait pas que moi...

 

Mes leçons de la freestyle gratitude sont aujourd'hui de vivre l’imprévu pour que naisse ma créativité et vivre l’inconnu pour accéder à ma liberté !

 

Ps : En complément, je joins des extraits des dialogues avec l'Ange n°26 et 28, traitant respectivement du "point zéro émotionnel au point zéro universel" et de "tourner le dos à la révolte" ;-)

 

Bonne quête à tous

Nina

 


Télécharger
Amende honorable et freestyle gratitude
Document Adobe Acrobat 518.6 KB

 

 

Extrait dialogue n°26

« Serons-nous prêts le moment venu ?

& Du point zéro émotionnel au point zéro universel » du 18.11.2013

Transmis par Sand et Jenaël - p. 8 à 11

 

Question à l'Ange :

La libération de nos schémas karmiques, a-t'elle une influence directe sur ce passage dimensionnel qu'est l'Ascension ?

Pouvons-nous transposer ces lois magnétiques, dans notre quotidien et tirer profit des lois quantiques ?

 

[...]

Cependant, vous savez maintenant que le travail de résolution des schémas karmiques a pour propriété de libérer l'ego d'une grosse partie de sa densité. De ce fait, les descentes massives de ces énergies-lumière de fin de cycle, peuvent pénétrer beaucoup plus aisément la personnalité de chacun. Ainsi, dans les nouvelles dimensions de conscience commençant à être libérées du contrôle de l'ego, l'âme à travers son véhicule humain, peut imprimer déjà beaucoup plus librement son empreinte dans la matière.

 

Dans la dimension des possibilités multiples de la Nouvelle Terre qui s'est ouverte fin décembre 2012, ceux qui ont été préparés pour franchir ce portail, savent désormais que l'ego n'intervient pratiquement plus pour gérer la vie d'un individu. Évidement, cela sous-entend que le libre arbitre égotique du "je veux - je ne veux pas" a définitivement disparu.

 

Votre vie est désormais régit uniquement par la guidance de la conscience élargie du Soi supérieur. Je me répète souvent car ceux qui n'en ont pas encore fait l'expérimentation, ne peuvent pas se rendre compte de la portée de ces nouvelles expériences dimensionnelles.

 

Dans votre univers de 3ème dimension, vous aviez appris à croire que le "JE" générait et gérait matériellement vos besoins. En réalité, votre univers s'animait et fonctionnait à travers les mémoires-programmes d'incarnation. Ces mémoires s'exprimaient par les jeux de rôles de chacun, permettant ainsi de réaliser ce grand jeu collectif dans vos multivers (multiples univers).

 

Le rôle de l'ego reste tangible dans d'autres dimensions d'existence comme par exemple dans certaines densités de l'astral et dimensions parallèles. En ce qui concerne les dimensions de consciences supérieures, l'ego n'est quasiment plus au service de la personnalité mais s'adapte pour devenir serviteur du Grand Plan de l'Évolution.

 

Dans tous les cas de figure, l'ego a pour vertu principale de doser et densifier le flux d'énergie de L’ÊTRE de lumière qu'il "incarne" afin de lui "construire une personnalité" adaptée à l'univers dans lequel cet Être-créateur est appelé à évoluer.

 

Ainsi chaque être s'auto-construit, se réalise en fonction de sa capacité à se libérer de ses programmes inconscients de 3ème dimension. Il le fait selon ses propres croyances restrictives qui elles, ont été engrammées par les émotions.

 

Sur le plan quantique, dans l'univers que vous générez à travers le programme de votre ADN, l'alchimie de la matière est constamment modelée par les impulsions du champ magnétique de l'ego. De cette façon, ces impulsions freinent ou accélèrent vos expériences de vie afin d'aboutir à leurs résolutions que vous interprétez alors, comme plus ou moins "heureuses".

 

Ce principe de l'alchimie de la matière façonnée par l'ego, est effectif dans toutes les dimensions de densité duelles. Cependant, il a été manipulé à outrance à travers la connaissance ésotérique du pouvoir de la pensée par certains initiés de la lumière sombre.

 

Ils ont ainsi délibérément généré dans la dimension humaine, un déséquilibre dans le flux naturel de l'abondance matérielle, financière...

 

Ce principe détourné que vous confondez avec "la véritable loi de l’attraction" qui est une Loi Universelle, fonctionne dans la 3ème dimension de densité et sur certaines fréquences basses de la 4ème dimension de transition. C'est pour cela, que le mouvement New-Age a abondamment détourné ce principe universel pour dévier les chercheurs de vérité de la Voie Christique, véritable Voie de l'abondance.

 

Néanmoins dans la dimension duelle, utiliser la loi d'attraction afin de créer l'abondance à son propre profit, implique forcément de "subtiliser de l'énergie dans les basses fréquences" au détriment de quelque chose ou de quelqu'un. C'est ce que vous nommez "prendre le pouvoir", à ne pas confondre avec "reprendre son propre pouvoir".

 

La 3ème dimension était un terrain d'expérience de prise de pouvoir, de prise d'énergie. Certains parmi les élites, en utilisant des technologies produisant des champs magnétiques de basses fréquences ont consciemment et délibérément choisi de manipuler le peuple. Par ce même principe, chaque être humain à travers ses programmes d'incarnation non résolus, utilise constamment des projections d'énergie magnétique généré par l'ego pour prendre le pouvoir ou dominer autrui en lui subtilisant son énergie. Ces manipulations pouvaient être conscientes ou inconscientes.

 

Dans la dimension duelle, il existe une multitude de manière pour manipuler et subtiliser l'énergie d'autrui. Vous les avez toutes expérimentées. Beaucoup d'humains en font encore l'expérience à travers différents aspects de la matérialité, puisqu'ils n'ont toujours pas réussi à se désidentifier et se détacher de la vibration dense de la matière.

 

L'argent et le sexe détournés de leur vraie nature, ont été utilisés comme vecteur pour prendre le pouvoir et empêcher l'évolution naturelle de l'humanité. La corruption, le chantage, le mensonge, l'humiliation... font partie des outils de prise d'énergie pour déclencher la peur, la colère et frustrations de toutes sortes "chez l'autre".

 

Ce sont ces émotions de fréquences magnétiques très denses, qui ont la propriété de ralentir le flux naturel des électrons structurant votre univers. Les émotions denses engendrent dans la création de l'individu, une multitude de sentiments de peur, de manque et de frustration qui s'impriment ainsi continuellement dans son univers. Tel un cercle vicieux, ces sentiments de par leurs fréquences lourdes, alimentent invariablement le même champ magnétique dans l'ego (jusqu'au moment d'une prise de conscience).

 

Ce genre de manipulation de l’énergie de basse fréquence est lié aux jeux de domination, assujettissement, prédation, séduction... qui sont devenus progressivement les réels fondements de votre société actuelle.

 

Dans la sphère émotionnelle, ces basses fréquences développent des réactions inconscientes de soumission, d'acceptation, de résignation, permettant à l'ego d'accepter une illusion générée par un déséquilibre énergétique comme étant une "réalité légitime".

 

Ce déséquilibre énergétique crée chez l'individu une panoplie de frustrations telles que l'attachement, la culpabilité, l'impuissance, l'insatisfaction... qui de ce fait, engendre forcément un manque, un besoin. Au travers des convictions-croyances erronées de la psyché de l'humain, ce déséquilibre est constamment confondu avec le manque d'Amour.

L'Amour est une énergie d'équilibre présente dans la Création permettant l'Évolution.

 

Dans les dimensions de dualité, l'amour de soi était confondu au besoin de tendresse, de reconnaissance, de valorisation aux yeux de l'autre. L'homme a alors essayé de se persuader de son bonheur, "en gonflant son ego" à travers la compétition à l'argent, l'appropriation et l'accumulation de bien matériel... L'homme à ce stade se situe simplement au premier palier de son évolution.

 

Cependant le moment est venu pour tous, d'ouvrir votre conscience à une nouvelle réalité dépassant infiniment le dogme matérialiste dans lequel l'humain s'était laissé piéger.

[...]

Télécharger
Extrait diag 26.pdf
Document Adobe Acrobat 58.7 KB

 

Extrait dialogue n°28 « Abandonner le libre arbitre pour franchir la troisième porte & Tourner le dos à la révolte »

du 30.01.2014 Transmis par Sand et Jenaël - P. 2 à 5 et 7 à 12

 

Question à notre Ange :

Jacqueline Bousquet avant de décéder, avait dit dans une de ses conférences que : "si le monde dans lequel vous évoluez aujourd’hui ne vous convient plus... eh bien changez la cassette !"

Que cela signifie-t'il ? Peux-tu nous expliquer clairement ce qu'est la cassette et comment la changer ?

 

[...]

Supposez que votre vie est un film provenant d'une cassette vidéo projetée à travers un projecteur sur un écran. Que contient donc la cassette ?

Elle comporte une bande qui contient toutes les séquences d'un film. Ces séquences sont des programmes (informations) que votre ADN recèle, puis projette tel un projecteur dans votre vie quotidienne. Les programmes (informations) que contient l'ADN sont les "mémoires" engrammées par votre émotionnel lors de toutes vos incarnations (le karma).

 

Lorsque le film est projeté et pour que la projection du film prenne un sens, il faut nécessairement qu'il y ait un spectateur qui le regarde et en l'occurrence ce spectateur c'est vous, puisque c'est votre film. Donc, lorsque vous regardez le film, inévitablement l'ego

entre en jeu, puisqu'il évalue la qualité du film et estime les acteurs dans leur rôle. C'est ainsi que les deux polarités de la dualité (bien/mal) liées à la structuration de la pensée de l'ego, prennent effet à travers le jugement, soit dans la qualité du film, soit dans le rôle des acteurs.

 

La réalité du film prend un sens uniquement lorsque l'observateur se prend au jeu du "JE", en s'identifiant à l'acteur principal. Dès qu'il y a une implication émotionnelle, il y a automatiquement identification. C'est-à-dire que pris par une émotion sous-jacente, vous entrez automatiquement dans un jeu égotique qui consiste à prendre parti pour l'un ou l'autre des acteurs du film.

 

Ainsi donc happé par l'émotionnel, vous accordez de l'importance au rôle de l'acteur à qui vous vous identifiez. Par exemple en vous identifiant au rôle du gentil, vous allez automatiquement "le soutenir émotionnellement" et lui accorder votre énergie à se défendre ou à lutter contre "son ennemi". C'est à dire que vous rentrez en réaction par rapport à la situation dans le film.

 

À ce stade-là, il y a création de trois pôles : le bien, le mal et VOUS. À ce palier de conscience, vous vous situez dans une dimension de dualité. Transposons ce schéma dans votre vie actuelle. Le film devient votre quotidien, les acteurs deviennent les personnes de votre entourage, parents, enfants, voisins, amis, ennemis.... et vous, l'acteur principal.

 

Toutefois il est nécessaire d'intégrer que votre ego modèle votre personnalité depuis votre plus tendre enfance. Dans la vie courante, vous avez aucun moyen, aucune raison de vous identifier à "l'autre", puisque vous croyez que "l'autre" est différent et séparé de vous. Vous avez appris à le croire dès votre naissance. De ce fait, vous prenez cette séparation pour une réalité. Vous vous croyez séparé de l'autre car vous vous identifiez à votre corps physique et à votre personnalité. La personne prise par le filtre de l'ego dans une dimension duelle est trompée effectivement par cette séparation. Ce qui revient à dire que l'ego ne croit qu'en la réalité de ce qu'il voit.

 

L'ego à pour unique rôle de permettre à l'individu d'oublier que CHAQUE ÊTRE INCARNÉ EST UNE EXTENSION DU MÊME CHAMP DE CONSCIENCE.

 

Pour la bonne compréhension du processus, prenons l'exemple du voisin qui entre en conflit

avec vous pour une raison ou une autre. Lorsque celui-ci vous agresse, vous allez automatiquement soit vous excuser, soit trouver un prétexte pour lui attribuer la faute.

Dans tous les cas, il s'agit d'une réaction de l'ego liée à une croyance duelle.

 

Autre exemple, lorsque deux personnages dans votre environnement entrent en conflit, vous avez tendance à vouloir prendre parti pour la cause de l'un ou l'autre. Là encore, il s'agit d'une réaction de l'ego liée à une croyance de dualité. Votre quotidien est parsemé d'exemples de ce genre.

 

Évidemment, vous allez me dire que votre réaction pour vous défendre est légitime.

Assurément elle l'est, puisque vous êtes incarné dans un monde de dualité. Il ne s'agit pas de le réfuter car vous ne savez pas encore faire autrement.

 

Aussi longtemps que l'ego gouverne votre vie, ce genre d’événement risque de surgir à tout moment. N'est-ce pas le cas ?

 

Ainsi pour comprendre ce que réellement veut dire "éjecter la cassette", vous devez parvenir à ne plus vous identifier à votre ego et arriver à détecter vos propres schémas de dualité.

 

Pour vous y aider, posez-vous les questions suivantes dans chaque situation de votre quotidien :

- Est-ce que je réponds en réagissant à la croyance de mon ego ?

Dans ce cas-là, il est important de prendre conscience que vous réagissez effectivement à

l'impulsion de l'ego, qui "veut ou ne veut pas" de cette situation. L'ego se croyant séparé de "l'autre" réfute sa propre responsabilité dans la situation.

 

Lorsqu'il y a rejet de l'ego, ce rejet est dû à l'ignorance d'avoir maintenu ce programme inscrit dans votre ADN. Donc inévitablement, vous allez revivre une situation similaire tôt ou tard. Ceci implique que vous allez continuer à regarder la même cassette et ainsi vous prolongez irrémédiablement votre karma.

 

OU

 

- Est-ce que j'observe l'émotion qui monte en moi afin de la conscientiser ?

Dans ce cas-là, vous vous offrez la possibilité de vous extraire d'un schéma de pensée duel.

Pourquoi ? Parce que l'autre en face de vous, ne joue que le rôle de votre propre miroir et existe uniquement parce que vous avez vibré cette situation inscrite dans votre ADN, afin de permettre à des émotions refoulées de faire surface. N'oubliez pas que vos émotions sont uniquement liées "au passé" au travers des expériences déjà vécues, donc au karma.

 

Ainsi lorsque surgit une problématique ou un événement difficile, il ne s'agit pas de donner la priorité à la manière de les résoudre, mais de DÉTECTER ET COMPRENDRE LE MESSAGE SUBLIMINAL qui vous est adressé.

 

Il s'agit de ne plus accorder de l'importance aux choses telles que vous les voyez, mais comprendre pourquoi vous les voyez.

"Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point". Esaïe

 

C'est à ce moment que vous avez l'occasion de réaliser que vous n'êtes qu'un acteur qui jouez dans votre propre film grâce à l'ego, comme le font toutes les autres personnes de votre entourage. Ce n'est qu'en intégrant parfaitement ce principe, que vous parviendrez à vous désidentifier de ce monde de matière et de dualité dans lequel vous êtes incarnés.

 

Pouvez-vous alors concevoir, qu'il n'y a plus de raison d'accorder autant d'importance au fonctionnement duel de votre ego (le "je veux / je ne veux pas") ?

 

De ce fait, lorsqu'un événement contrariant surgit dans votre vie quotidienne, posez-vous plutôt les questions suivantes :

Pourquoi cette situation m'arrive-t-elle ? Qu'est-ce que j'ai à comprendre ?

Ce que la plupart des gens ne comprennent pas, c'est qu'à partir du moment où vous détectez et résolvez le message subliminal que votre Univers vous adresse, la problématique se résout généralement d'elle-même ou du moins ne vous accable plus.

 

Néanmoins lorsque votre ego refuse de voir le message, il se met à lutter contre la cause de la problématique, ce qui l'amplifie automatiquement puisque vous lui accordez toute votre énergie.

 

À partir du moment où votre ego s'efface au profit de la guidance de votre Soi supérieur, vous n'avez plus à résoudre ce genre de situations conflictuelles puisque tout simplement, elles n’apparaissent plus jamais dans votre vie. Et là est le secret du bonheur !

Ainsi LA TROISIÈME VOIE que vous cherchez est simplement LA VOIE DE LA SAGESSE, LA VOIE DE LA NON IMPLICATION.

 

Elle n'est pas une voie de résignation, de fuite ou de désintérêt. Il s’agit d'une voie qui mène à l'acceptation de ce qui EST, car CE QUI EST, VOUS EN ÊTES L'UNIQUE CRÉATEUR À TRAVERS VOTRE PROPRE CHAMP D’ÉNERGIE. NE L'OUBLIEZ JAMAIS.

 

Cela implique de vivre les événements avec détachement pour ne pas vous laisser emporter

par vos émotions puis inévitablement vous laisser rattraper et engloutir par le jeu duel de l'illusion.

Il s'agit aussi d'ouvrir les yeux du discernement et clore ceux de l'illusion, afin de ne plus concéder de l’énergie à ce jeu, qui n’est qu'une projection/manifestation extérieure de votre dualité intérieure.

 

 

 

Question à notre Ange :

Beaucoup de lecteurs s'interrogent sur la manière d'appliquer "la Connaissance" dans leur propre vie. Ils ne comprennent pas comment il est possible de cesser de prendre partie pour une cause ou une autre.

Comment expliquer que cet automatisme est d'origine égotique ?

 

Cette question démontre indéniablement l'incompréhension ou la non-intégration de "la Connaissance des Lois Universelles".

Il est très difficile pour l'humain qui depuis des millénaires a appris à se battre pour sa survie, de consentir que cette "Connaissance" subitement révélée à lui, l'invite simplement à arrêter de lutter pour profiter de la vie. La croyance de devoir lutter pour vivre est tellement ancrée dans sa psyché, que l'idée qu'il existe une autre solution lui est tout simplement inconcevable.

 

Ainsi lorsqu'il est ignorant des Lois Universelles, la question que se pose tout individu soi-disant censé est : "Comment peut-on ne pas réagir face à un événement dramatique ou une

situation d'urgence, sans ressentiment, sans colère et surtout sans culpabilité ?"

 

Évidement lorsqu'il est ignorant il ne peut que réagir, puisqu'à ce moment-là entre en jeu toute la panoplie de schémas liée à la culpabilité, qui inéluctablement soulève les questions :

 

"Que dois-je faire ou ne pas faire, dois-je attendre, dénoncer ou non, informer ou me taire ?"

En ayant intégré "la Connaissance des Lois Universelles" l'humain ne réagit plus à l'impulsion de l'ego, mais AGIT EN CONNAISSANCE de cause. Ayant compris qu'il est le réalisateur de son propre film, il ne peut qu'accepter le cours des choses.

 

Ainsi, les questions existentielles ne se situent plus au niveau de la réflexion égotique, mais tout simplement, elles ne se posent plus. Et pour quelle raison ?

 

L'explication à ce prodige est qu'après votre libération karmique, vous aurez intégré la troisième voie, celle de la guidance de l'Ange. De ce fait, les situations qui mettent en jeu le "libre arbitre égotique", disparaissent purement et simplement de votre vie.

 

Effectivement les gens ne comprennent pas que la troisième voie apparaît seulement après avoir compris et accepté qu'ils n'ont pas à vouloir diriger leur vie et encore moins de vouloir se mêler de la vie des autres. Cette Voie remet durement en cause toutes les croyances liées à la lâcheté "accumulée" durant tous les processus d'incarnation et toute la culpabilité qui en découle.

 

Le plus difficile pour la psyché est d'admettre que le pouvoir, le contrôle sont une illusion liée au jeu de l'ego. De ce fait, lorsque l'individu comprend réellement qu'il n'a jamais contrôlé le cours des choses, il se voit alors subitement dépossédé de sa raison de vivre !

L'ego complètement désemparé cherche alors désespérément un prétexte pour se raccrocher à ce jeu de l'illusion, puisqu'il ne peut se reconnaître, ni agir qu'à travers lui.

 

Néanmoins, il est grand temps présentement pour chacun de se retirer de ce grand jeu, afin d'accomplir votre "TRANSITION INTÉRIEURE" et reconnaître votre guidance.

Certaines personnes arrivent à accepter que la notion du bien et du mal ait été nécessaire à

l'expérimentation de l'univers de 3ème dimension duel. Ayant compris cette notion d'équilibre, elles parviennent généralement à s'abstenir de porter un jugement sur certaines situations et parviennent à s'en détacher intellectuellement.

 

Toutefois, ne "vibrant" pas encore cette neutralité dans leurs champs énergétiques, leurs propos ou leurs comportements ne sont absolument pas en adéquation avec leurs créations.

 

Ce qui sous-entend simplement, qu'elles ne vibrent pas cette neutralité puisqu'elle n'est pas intégrée en leurs cellules et de ce fait, n'arrivent pas encore à imprimer ces changements dans leur quotidien. Dans leur relationnel, ces individus ne peuvent pas être entendus car malgré leur savoir intellectuel, les deux polarités de la dualité résonnent toujours dans leurs corps d'énergie. Il ne suffit pas de savoir les choses mais de les appliquer, de les intégrer, c'est à dire de les vibrer.

 

Ils continuent ainsi à manifester cette dualité dans leur quotidien par d'incessantes situations

difficiles. L'émotionnel de ces personnes vivement sollicité est très souvent poussé à l'extrême. C'est lors de ces moments intenses que l'ADN accumule de nouveaux programmes-mémoires dans les corps énergétiques et perpétuent des situations pénibles, aussi longtemps que l’équilibre émotionnel n'a pas été atteint.

 

À partir de l'instant que vous savez convertir un désagrément dans votre vie en une opportunité de comprendre, vous permettez à vos codons d'ADN de se libérer de leurs programmes. En vous détachant de tout jugement, une chose qui pouvait auparavant vous apparaître comme "bien ou mal", redevient une simple anecdote qui ne vous affecte plus.

 

Vous pouvez simplement vous extirper du jeu de la dualité en stoppant la balance du jugement, en acceptant tout d'abord vos propres démons et en ne portant pas de jugement sur ceux des autres…

 

 

 

Question à notre Ange :

Sur le plan quantique peux-tu nous expliquer l'illusion de la dualité de l'ego, de nos croyances du bien/mal, de l'ombre/lumière ?

 

[...]

Chez l'humain, "l'Intelligence du Soi supérieur" se manifeste tout le temps malgré les résistances de l'ego. Néanmoins celui-ci a la possibilité de varier sa densité en ouvrant son champ magnétique, ce qui permet l'accueil de la Présence de l'Intelligence. Le déséquilibre de l'ego détermine directement l'émotionnel de l'individu et ainsi donc sa capacité de discernement. Ainsi plutôt que de se battre contre l'ego, il suffit de lui apprendre à accueillir les événements tels qu'ils sont et sans jugement.

 

Ainsi lorsque l'ego d'un individu s'identifie abusivement à son rôle de contrôle, c'est à dire que son ego s'évertue à contrôler et gérer les flux d’énergie par le "je veux/je ne veux pas", il ne fait que renforcer inévitablement ses propres champs électromagnétiques.

 

Par résonance, il attire à lui de plus en plus de situations de vie difficiles que son ego persiste à vouloir contrôler. Il entretient irrémédiablement la dualité qui se manifeste par des situations conflictuelles inextricables. En cette fin des temps, due à l'augmentation du flux de l’Énergie cosmique, l'individu qui persévère à donner de la force à son ego, s'achemine alors vers l'involution de son incarnation, son auto-destruction.

 

Il est donc inutile de vouloir "racheter" le karma non résolu à grand coup d’amour, de gentillesse, de bonté et de lumière... Cette intention n'est liée qu'à un schéma purement égotique de l'individu refusant d'assumer la responsabilité de son cursus d'incarnation.

 

Je vous rappelle que le karma représente la totalité des expériences accumulées durant le processus des incarnations et que les émotions influençant votre comportement dans votre vie présente, en sont la manifestation.

 

En cette fin de cycle, l'Être humain est amené à incarner l'Amour, c'est à dire retrouver l'Équilibre, l'UNITÉ EN SOI pour l'incarner dans la matière. Il ne peut le réaliser lorsque le champ magnétique de l'ego obstrue le passage à la Lumière/Information de la Conscience supérieure.

 

Pour comprendre comment changer "sa vie", ce qui implique forcément d'être libéré du cycle karmique, il est nécessaire de prendre conscience et d'accepter que l'Homme est "Esprit-Dieu" incarné, puisqu'il en est son hologramme (projection en trois dimensions).

 

Prenons l'exemple d'un individu qui rencontre un autre individu. Qu'ils soient amis ou ennemi et quelle que soit leur appartenance idéologique, ils sont tous les deux un hologramme de la Conscience/Dieu. Leur rencontre a été aiguillée par une succession de synchronicités guidées par l'Intelligence de "l'Esprit-Dieu".

 

Ces "hasards" sont toujours transportés par des flux de lumière/informations et sont dirigés par la "Conscience universelle" au service du Grand Plan de l’Évolution. En ayant conscience de cela, vous ne pourrez plus accuser votre prochain d'avoir "interféré" dans votre parcours karmique, mais vous saurez qu'il l'a fait pour que vous en tiriez leçon.

 

Ces flux de lumière/informations ont aussi la particularité d’être quasi-intemporelles, c'est à dire que beaucoup de ces particules ne dépendent pas de la vitesse de la lumière, ni de la

gravité. Elles ne sont pas "en provenance" de la "Conscience/Dieu", mais elles sont la Conscience/Dieu en dehors de l'illusion du temps.

 

Ces flux de lumière/informations se fractionnent eux aussi, en de multiples entités intelligentes que vous appelez "Soi supérieur". Ce qui sous entend que le "Soi supérieur" est une entité d'énergie/information intemporelle ou éternelle, puisqu'elle non plus n'est pas soumise à la gravité, ni à l'illusion du temps. Les Âmes qui sont des myriades de champs électromagnétiques, subissent l'effet du temps seulement lorsqu'elles sont incarnées.

 

Ainsi chaque être humain peut ressentir "l'effet de l'incarnation" dans des espaces-temps différents, c'est à dire l'impression du présent, passé, futur ou parallèles. La somme de ses incarnations (le karma) exprime ainsi toutes les facettes de l'Âme. Les incarnations ne sont donc que des sensations liées à la gravité terrestre.

 

Le Soi supérieur, cette entité "d'énergie/information" intemporelle, représente donc la multidimensionnalité de l'homme, tandis que l’Âme possédant la Conscience duelle, connaît la souffrance, la culpabilité, la peur, la colère... c'est à dire les émotions.

 

Ainsi l'Âme est un hologramme plus ou moins polarisé du Soi supérieur, puisqu'elle a engrammé tout au long de ses incarnations, des expériences duelles (soit de bourreau, soit de victime).

 

L’Âme s'exprime donc à travers l'AMOUR qui est un ensemble de fluctuations d'énergie/information piloté par la Conscience-Esprit-Dieu. Lorsque l'ego déconditionné de son rôle réalise l'équilibre avec le Soi supérieur, les fluctuations entre les deux polarités de la dualité se stabilisent. Vous aurez alors trouvé la clé du processus de "libération" de l'illusion de la matière et gravirez le nouvel échelon de l’Évolution.

 

Tout au long de son processus karmique, l'humain n'a fait que jouer et rejouer le même programme, celui de la dualité (qui je vous le rappelle date de millions d'années et non pas que de quelques vies).

 

La dualité est une fonction magnétique nécessaire pour que la Conscience-Esprit puisse pénétrer au plus profond de la matière. Cette fonction de dualité maintient l'électron séparé du noyau en produisant une vibration. C'est cette vibration qui permet de générer des fréquences différentes et donc de faire l'expérience de "l'illusion" sur les différents plans d'incarnation. Ainsi les différentes fréquences dimensionnelles représentent le passé-présent-futur, qui ne sont que des plans différenciés les uns des autres, vibrants dans un éternel présent.

 

Ce jeu d'illusion lié à vos cinq sens a permis de créer et stabiliser l'équilibre entre deux polarités :

- celle de la lumière sombre liée à la densification du flux de la lumière qui représente la matière, la masse, le poids, le lourd, la matérialité...

- celle de la lumière énergie, liée au flux de lumière non densifié qui représente l'énergie, le mouvement, la fluidité, la facilité, la légèreté...

 

Ainsi l'humanité est arrivée à la fin de son cycle d'incarnation pour que la Conscience de l'Esprit puisse à nouveau stabiliser la vibration du flux de l'énergie-matière. Cela s'appelle

amener l’équilibre au plus profond de la matière, c'est à dire L'AMOUR !

 

L'homme ayant réussi à déconditionner son ego, change automatiquement de plan de conscience. Il va pouvoir devenir observateur de sa création et va apprendre lui aussi à endosser son nouveau rôle de "Dieu créateur". Pour ce faire, en reprenant rapidement la métaphore de la cassette, il va devoir arrêter son défilement en appuyant sur le bouton "stop" et prendre du recul par rapport à l'écran. Il ne pourra le faire qu'en obligeant son ego à se détacher du rôle qu'il jouait dans le film de la Vie, c'est à dire en l'obligeant à se détacher du monde de matérialité dans lequel il baigne.

 

Cela correspond au stade de l'Acceptation.

 

Il est invité à prendre conscience du fonctionnement quantique du monde de dualité. C'est à

dire accepter qu'il est lui même le Dieu créateur de son quotidien et comprendre que par le biais de ses incarnations, il visionne en boucle le film dont il est le réalisateur.

 

Ainsi l'humain pourra commencer à "personnifier" et "incarner" la Conscience supérieure, en détachant son mental-ego des circonstances agréables ou désagréables, que lui fabriquent quotidiennement les mémoires-programmes de son ADN. C'est à dire arrêter d'évaluer en bien ou mal les événements qui font irruption dans sa vie.

 

Cette "Acceptation" est la réalisation du "non jugement", du détachement. Cet état d'Être correspond à "l'Illumination", qui est tout simplement un phénomène quantique lié à la dilution (dédensification) du champ magnétique de l'ego, acceptant enfin de laisser passer la Conscience-Information du Soi supérieur. Par ce processus d'illumination, l’Âme se libère des plans psychiques illusoires de l'ego attaché à la 3ème dimension de conscience densité.

 

L'individu ayant vécu le "processus d'illumination" pourra ainsi commencer à accepter de vivre incarné dans ce monde de matière et de densité, tout en laissant simplement se dérouler le cours de la Vie. Cette nouvelle vie se réalise alors, sans qu'il ne ressente plus aucun désagrément, contrariété ou souffrance. Évidemment ce "cheminement" correspond à la transition de la conscience duelle vers des plans supérieurs non duels, elle ne peut en aucun cas se faire en groupe.

 

Le processus de translation de la conscience vers les plans supérieurs est un phénomène INDIVIDUEL. Il s'agit uniquement d'UNE TRANSFORMATION DE LA PSYCHÉ, c'est à dire de la façon de penser et du fonctionnement de l'intellect de l'individu. "l'Ascension" ne peut donc en aucun cas se réaliser à deux, en groupe ou en communauté !

 

Pouvez-vous maintenant comprendre, pourquoi les communautés de lumière, exactement comme à "l'époque de l’Atlantide" sont des leurres, afin de dévier l'individu de son véritable chemin d'éveil. Leurs fondateurs en sont les faux prophètes qui abondent aujourd'hui, toujours prêts à "jouer" au profit de leur ego.

 

Les évangiles les citent comme : "les loups qui veulent garder les moutons".

La communauté des porteurs de Vérité, se "matérialisera" non pas sur un lieu géographique

comme on voudrait vous le laisser croire, mais uniquement à travers une nouvelle grille magnétique de conscience de Vérité et d'Amour/Équilibre qui est déjà en train de se réaliser autour de la planète.

 

Lorsque l'ego de chacun aura compris qu'il n'a pas à essayer de maîtriser le flux de la lumière, mais simplement ACCEPTER LE MONDE TEL QU'IL EST, son "Être réalisé" s'exprimera ainsi libéré dans le nouvel Univers qu'il se créé lui même. Le "jeux veux/ je ne veux pas" n’aura absolument plus aucun sens.

 

Il s'apercevra alors que le "libre arbitre" n'aura simplement plus aucune raison d’être, puisqu'il n’était qu'une illusion égotique nécessaire aux croyances de dualité. Il sera de ce fait ce que vous nommez une personne éveillée, un Maître ascensionné. Il aura permis à l'ego de se détacher de la dualité de ce monde dans lequel il était plongé.

 

Il se rendra alors compte qu'autour de lui, certains individus, peut-être son voisin, son ami, sa compagne, avait déjà accompli ce long chemin de transition qui est : l'ASCENSION.

 

Transmis par Sand et Jenaël

 

Télécharger
Extrait diag 28.pdf
Document Adobe Acrobat 105.7 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Vyninho (lundi, 17 juillet 2017 18:46)

    Bravo Nina!
    Ça fais plaisir que tu repars sur des bonnes bases.
    Merci beaucoup de ce partage très détaillés et riches en informations.
    J'en vois les effets quantiques sur ma vie.
    Bonne continuation en freestyle!
    Affronter l'inconnu avec notre serviteur, "le prédateur".

  • #2

    MARIELLE (mardi, 18 juillet 2017 14:16)

    SUPER :-) Encore une couche de l'oignon "égotique" qui saute chez moi.
    Réactivité, contrôle, volonté, rejet...Quels enseignements à travers ces comportements!
    Véritable tsunami émotionnelle de combats intérieurs depuis plusieurs jours en moi qui commence à laisser place au calme et à la clarté de l'esprit.
    Témoignage en cours d'écriture à venir.
    Merci Nina et Les Léos,

    Marielle
    Cénacle dépt 28

  • #3

    iKam (jeudi, 20 juillet 2017 12:13)

    Nina en mode "freestyle", j'adore !!!
    Merci pour ton partage sincère de ton expérience de vie.