Expérimenter la connaissance - Réponse de Francois Y. à Alicia

Suite au partage de François Y. à Alicia, "Mes recherches sur les forces électrofaibles et électrofortes" par François Y.

 

Bonsoir Sand et Jenaël,

 

Tout d'abord, je suis infiniment heureux de bénéficier de vos enseignements. Je crois que je n'ai jamais autant appris sur la connaissance de moi que depuis que je fréquente votre site.

 

Votre réponse à mon message me semble également tout à fait pertinente en tout point.

 

Je n'avais pas pris connaissance de la question d'Alicia n°85 lorsque je vous ai relançé. Je ne savais pas ce qui se tramait.

 

Cependant votre réponse sur la connaissance à Alicia est parfaite à mes yeux. J'y répondrai sur le site demain.

 

J'ai suivi les enseignements de Monique Mathieu de 2006 à 2011 et j'ai quitté son forum car je ne supportai plus les radiations intempestives pour des questions d'internautes que j'aurais moi-même pu poser si j'en avais eu le courage mais j'avais peur d'être radié.

 

J'étais catalogué comme trop mental. Je ne pouvais aborder aucun sujet concernant les sciences sans me faire critiquer. J'en avais même conclu que mes questions ou remarques que je percevais comme judicieuse, c'était mal. 

 

Le mental était comme quelque chose de satanique. je finissais par ressentir cela. Pourtant j'ai écris plus de 900 messages sur ce forum maintenant fermé mais j'avais bien compris que je devais rester dans les clous, c'est à dire messages "amour et lumière". Toute citation de personnes était interdite ainsi que le doute concernant l'enseignement.

 

C'est exactement ce que j'ai ressenti en lisant le message d'Alicia question numéro 85.

 

Son analyse correspond à quelque chose près à ce que je pouvais lire à l'époque sur le mental sauf qu'elle y rajoute le rôle du prédateur totalement absent dans les enseignements de Monique Mathieu.

 

Alors vous comprenez pourquoi j'entre en totale résonance avec votre réponse à Alicia. Je veille bien à ne pas juger Alicia, ce n'est pas cela.

 

Moi même, je manquais de discernement à l'époque parce que je manquais à mon avis de connaissance.  

 

Il y a quelques jours m'est venu à l'esprit quelque chose comme ça :

La vérité, c'est la lumière et le mensonge, c'est l'ombre.

 

J'assimile la connaissance à la vérité, à la lumière. Le discernement en est où en est notre niveau de conscience. Il grandit de jour en jour si nous accueillons cette connaissance, cette lumière.

 

Bien sûr, pour moi, la connaissance n'a rien à voir avec le savoir intellectuel qui est bien souvent mensonge.

Totalement en accord avec vous concernant la définition de la force forte et faible.

 

Cela fait deux ans que j'ai abandonné mes recherches concernant la science. Cependant, je me tiens toujours informé.

Les travaux de Nassim haramein me restent en mémoire mais j'ai trouvé intéressante vos remarques à son sujet.

Par exemple, je ne me suis pas posé la question suivante :

Qui finance Haramein ?

 

Cependant ses recherches ont mis à mal les sciences SDS que je trouve incomplètes, mensongères et dogmatiques, cela ne veut pas dire que tout soit vérité dans ce qu'il dit.

 

Il manque bien sûr le travail sur soi dans ses enseignements qui pour moi demeurent incontournable. 

 

Il est vrai qu'il semble cité par le mouvement New Age, je n'y avais pas prêté attention.

Je ne connais pas Arkadiuz Jadzyck. 

 

J'ai beaucoup aimé le dernier chapitre de l'épopée de la Conscience d'Hélène et j'ai joint une réponse sur le site.

A bientôt.

 

François Y.

 

 


En réponse à la question 85 - Correspondance de François Y. avec Alicia

 

Bonjour Alicia,

 

Je vais te raconter brièvement ce qu'est devenu pour moi la connaissance.

Cela commence par la connaissance de soi mais je n'ai pas commencé par là et n'en suis qu'au tout début.

J'ai commencé en fait par de multiples recherches sur internet en sciences, médecine, génétique, géopolitique, archéologie non plus maintenant pour accumuler un savoir, me sentir plus intelligent et en mettre plein la vue mais parce que quelque chose me disait en moi que tout ce que l'on nous enseigne est bancal, incomplet, faux, erroné, mensonger, parce que je n'étais pas satisfait des enseignements officiels.

 

Et cette chose qui me guidait dans mes recherches était toujours l'intuition mais je n'en avais pas conscience à l'époque.

 

J'ai donc compris que l'humain était soumis à une gigantesque manipulation depuis la nuit des temps dans tous les domaines.

Domaines religieux, politiques, géopolitiques, spiritualité New Age, histoire, culture générale, dogmes divers etc...

 

Et ne pas être conscient de toute cette manipulation, c'est être dans l'illusion et être inconsciemment connecté à la prédation. C'est pour cela que je ne peux plus retourner en arrière, je ne peux plus revenir dans l'illusion. Et c'est bien l'ignorance qui nous maintien dans l'illusion, c'est bien l'ignorance qui engendre les peurs dont se nourrit le corpus prédateur.

 

Alors oui, je dirais que ce mental, ce "mental supérieur" nous est absolument nécessaire. Ce mental est guidé par l'intuition et n'a rien à voir avec le mental qui tourne en roue libre au service de l'ego.

 

La vraie intelligence est absolument nécessaire, indispensable et c'est cette intelligence qui intègre l'intuition et le ressenti qui est mis à mal par le corpus prédateur. Elle ne doit surtout pas s'éveiller.

 

Pollution de l'air de l'eau, vaccins, croyances, la liste est longue pour nous empêcher d'acquérir la connaissance et pour nous maintenir dans l'ignorance.

Mais on nous a fait croire que l'intelligence correspondait aux aptitudes, aux diplômes. Certains mêmes associent l'intelligence à la roublardise, à la malhonnêteté, au mensonge. Il n'en est rien à mon avis.

 

Rester dans l'ignorance conduit à se maintenir dans l'illusion.

 

François Y.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Thierry (mardi, 04 juillet 2017 10:40)

    Bonjour,
    je rejoins François lorsqu'il évoque le " mental supérieur " . En considérant que cette sphère mentale est multiple et qui dit supérieur dit inférieur et ce dernier est associé à l'intellect , nécessaire bien sur , mais comme un outil afin que le flux incessant des formes pensée qu'il émet ne devienne pas le place de la concorde à l'heure de midi . Il nous permet de raisonner certes mais attention à ne pas devenir des hyper-mentaux asséchés à l'instar de la prédation. Nous avons à développer toujours plus notre Sensibilité qui émane de la sphère émotionnelle par transmutation de l'affectivité, ne serait-ce pas l'intelligence du cœur ? et pour finir , nous devons nous rappeler que l'intuition , le langage de l'âme, se sert du mental ( discernement, perspicacité ) comme véhicule afin qu'elle puisse Rayonner , après un dur labeur sur nos "mineures" tel un mineur remontant de notre profondeur les enseignements de notre prédateur ( car c'est bien au charbon qu'il faut aller) , les énergies des sphères supérieures de l'Esprit.
    Bien à vous tous