Extrait du dialogue avec notre Ange n°31

 

 (PDF disponible en bas de page)

Jeux de piste et jeux de symbole

& Apprendre à répondre aux synchronicités, et ensuite...?

Publié le 17 juin 2014

 

[...] Ce qu'il vous est le plus difficile à admettre aujourd'hui, c'est qu'au sein de votre ADN doit s'effectuer une mise à jour, un "reset" complet de tous vos programmes liés à la matrice de dualité. D'ailleurs, la symbolique de la panne de l'ordinateur qui avait du mal à fonctionner avec un nouveau système d'exploitation, vous le montrait clairement. Cette mise à jour doit être réalisée, pour que dans votre psyché disparaissent tous les réflexes qui sont liés à la matrice de dualité. Certains programmes que vous portez encore actuellement, deviendront totalement obsolètes dans cette nouvelle dimension où évolueront d'autres humains ou non-humains qui auront, eux aussi, fait ce passage.

 

La déprogrammation finale sera réalisée lorsque vous serez "vibratoirement" apprêtés et ajustés aux fréquences supérieures. À ce moment-là, des Êtres spécialisés du groupe des planificateurs de vie vous visiteront à nouveau pendant votre sommeil et procéderont à cette ultime manipulation dans votre ADN. Ils utiliseront une technologie de lumière, hors de portée de l'intelligence humaine, pour réajuster définitivement votre biologie corporelle aux vibrations de la nouvelle dimension terrestre. Cette manipulation génétique est nécessaire pour désactiver définitivement les automatismes de l'ego, qui pour l'instant fonctionne encore par inertie-réflexe.

 

Le pourquoi de cette manœuvre dans votre génétique est simple à comprendre. Dans les dimensions de conscience supérieure, les comportements et les croyances séparatistes n'ont plus aucune réalité, ni raison d'être. Il n'y a plus de riche, de pauvre, de prédateur ou de soumis, personne à soigner ou à sauver puisque chacun est devenu entièrement responsable de lui-même. Il n'existe plus ni chef, ni maître, ni gourou, ni adepte… Même la notion humaine de couple, de famille, n'aura plus aucun fondement. Chaque individu est amené à retrouver son androgynie, son propre équilibre et indépendance énergétique.

 

Tous les Êtres qui évoluent dans cette dimension de conscience supérieure, vibrent et expriment déjà une seule et même fréquence. La seule différence entre votre réalité actuelle et celle qui sera votre futur, est que toutes les créatures, qu'elles soient humaines ou non-humaines, qui franchiront la porte d'accès à ces nouvelles dimensions seront elles aussi, affranchies de leurs programmes duels et auront toutes réalisé leur propre libération.

 

Ce nouveau monde sera donc peuplé par des représentants de diverses lignées galactiques sous leurs véritables formes et apparences et surtout d'un nouveau prototype humain, complètement libéré de son programme de dualité, qui rejoindra les planificateurs de vie galactique (les Kadistu).

 

De ce fait, celui qui dans ses champs d'énergie résonne encore avec ses anciens programmes d'humain, ne peut tout simplement ni s'harmoniser, ni accéder à ce nouveau treillis énergétique des mondes unifiés.

 

Il faut savoir que cette transition entre le monde de dualité et ce nouveau monde unifié, demande un temps de pause pour le mental, à l'image de l'instant où tu as déprogrammé ton ordinateur le laissant au repos, puis reprogrammé le lendemain avec un nouveau logiciel. Ce temps de repos est décrit dans les Traditions par les trois jours d'obscurité. Il s'agit simplement d'un temps de latence neuronal, qui permet au cerveau de s'adapter à décoder les fonctions nouvellement inscrites dans l'ADN.

 

À plus grande échelle, ce changement de programme aura lieu au moment de la grande Transition. La déconnexion de vos programmes duels dans l'ADN, sera superposée à l'instant même de cette sorte de "Big Bang", qui correspond à un Temps zéro de début de cycle. Votre âme entamera dès cet instant, son nouveau cycle d'existence dans des dimensions supérieures unifiées.

 

Télécharger
Extrait n°1 Dialogue avec notre Ange 31.
Document Adobe Acrobat 77.2 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0