Françoise R - Ahetze (64) - Pour la première fois, je sors de ma caverne...

 

Bonjour le réseau Léo,

 

Je n'ai pas réussi jusqu'à présent à vous écrire, je vous lis et vous suis depuis bien longtemps déjà, cachée dans ma caverne. Combien de fois ai-je eu l'intention de vous écrire, combien de messages écrits puis stoppés en plein vol, "pas assez constructifs, déjà exprimés sur le réseau Léo, "etc... Combien de messages "écrits" dans ma tête et puis impossible à rédiger !

 

Cette pause du réseau Léo je la pressentais. Quelque chose en cette fin d'année, une sorte d'accumulation, de précipitation, de trop plein de beaucoup de choses, partout autour de moi, en moi. Je n'ai pas toujours les bons mots, le langage juste pour exprimer ce que je sens, c'est plus de l'intuition.

 

Cette pause, même si elle me fait un peu peur, je l'accueille pour un retournement en moi. Elle s'impose. En fait, merci !

 

Je ne sais pas s'il est encore temps de s'inscrire au Cénacle. Si oui, alors aujourd'hui, pour la première fois, je sors de ma caverne et je m'expose.

 

Avec mon compagnon, nous nous sommes installés au Pays Basque, depuis quatre mois, non loin de l'Océan. Cet Océan qui m'attire irrésistiblement et qui me fait tellement peur ! (J'ai failli me noyer étant jeune, la peur de l'eau m'habite depuis.) Le choix de vivre dans cette région n'est sans doute pas anodin, l'énergie ressentie ici, me bouscule.

Je n'ai aucune attache dans cette région, je suis en quelque sorte "étrangère" et pourtant il y a une résonance en moi. Je ne sais pas encore laquelle.

 

Au fur et à mesure de cet écrit s'insinue en moi la pensée que je ne vais pas l'envoyer, toujours le même manège de mon prédateur. Mais aujourd'hui, comme le dit Christine H, je vais "traverser la peur de m'exposer". 

 

Un grand merci à vous, Sand, Hélène, Jenaël et tout le réseau Léo. 

 

Au plaisir de nous retrouver.

Françoise R

Écrire commentaire

Commentaires : 0