Impressionnante conversation entre masculin / féminin - 24 nov. 2017 - par Yakout

 

 Pdf en page de page

 

A travers tous ces devis de déménagement proposés uniquement par des hommes, je me rends compte des miroirs non harmonisés chez moi.

 

J'expose verbalement ma "bulle de perception" à Fred avec la venue de ces différents hommes dans notre vie. Je lui fais remarquer qu'il existe certainement des femmes qui effectuent des devis de déménagement, mais que curieusement, les miroirs que je dois observer sont tous masculins (pour l'instant). Ce à quoi il me répond :

"Je ne connais pas suffisamment le monde du déménagement pour pouvoir te répondre (comprendre par là, qu'il ne sait pas si des femmes font ce genre de travail, d'effectuer des devis à domicile ou autre).

 

Quelques minutes plus tard, une dizaine de minutes gros maximum, coup de théâtre : l'information du masculin (Fred) est verbalisée au féminin que je représente : 

"Samedi matin, on devait avoir un devis fait par une femme via face Time, mais je l'ai annulé".

Il ne percute même pas sur les propos qu'il vient de dire. Je lui fais prendre conscience de ce double langage : une information masculine dans le mensonge et la dissimulation (en affirmant ne pas savoir si les femmes font ce genre de travail) puis une autre information féminine dans la vérité des faits (il a annulé un rendez-vous avec une femme qui effectue des devis de déménagement).

 

Il prend alors quelques minutes pour se remémorer ses propos complètement en dysharmonie. Il se rend compte par lui même que son côté masculin fait barrage à l'énergie féminine, qui est information-vérité sans aucune dissimulation. Cela demande de sortir du vieux schéma patriarcal dominant pour accueillir pleinement cette transformation qui est d'accueillir l'équilibre avec l'énergie matriarcale. Dur pour lui comme pour moi, il est mon miroir à domicile. Cependant, on se rend compte que l'harmonisation se met en place graduellement, piano, piano.

 

Je me suis rendue compte assez récemment que je voulais imposer très très souvent mes points de vues, choix ou autres à Fred (le plus souvent), mais aussi à d'autres personnes. C'est de l'ingérence, oui, et aussi un vieux schéma-programme patriarcal. 

 

Fred a fait son choix sur la société de déménagement sans que je lui impose de FORCE le mien. Cette prise de conscience est salvatrice pour harmoniser les 2 énergies je crois. 

 

* * *

 

A nouveau et sans rapport avec le texte précédent, vision d'une explosion nucléaire qui souffle sur Paris. Je vois des bombes tombées du ciel sur toute la France et le drapeau, cette fois-ci, Russe (anciennement faucille et marteau, fond rouge), sur des avions. Des dizaines de sous-marins stationnent tout le long du côté ouest de la France.

Je suis avec ma fille, nous sommes mortes, irradiées et sous le choc. On ne pleure pas, on ne ressent aucune douleur particulière, en tout cas physique.

 

La petite fille arrive avec l'entité. Elle nous raconte ce qu'il nous est arrivé. Elle nous invite à la suivre, nous dit que toute notre structure génétique a été secouée et va être entièrement restaurée à toutes les 2. Ysis Marie dit "papa", on apprend qu'il est en bonne voie, que nous allons le retrouver.

 

Autre vision concernant le visage d'une amie d'enfance auquel je tenais beaucoup et que je n'ai plus revue (à cause d'un déménagement de sa famille dans un autre quartier). Décidément, je prends conscience d'une peur supplémentaire face à mon actuel déménagement ! Je me suis souvenue de son prénom d'un coup, Florence. 

 

J'ai rencontré une autre Florence adulte qui a déménagé dans une autre région elle aussi. J'avais peu d'échange avec la Florence adulte ces dernières années. Il y a quelques jours de cela, elle m'a appelée. Je me suis sentie tellement distante lors de notre échange téléphonique que je me suis demandée pourquoi je la manifeste dans ma bulle, qu'est-ce qu'elle me montre cette Florence adulte ?

 

Le message est clair maintenant : elle représente cette fabuleuse amie d'enfance qui porte le même prénom qu'elle et que j'ai perdue pendant le primaire. C'était très douloureux pour la Yakout "jeune" puisque réécrire ces lignes m'a replongée dans cette "perte". A la fin de la vision, cette jeune Florence me quitte en me disant au revoir de la main (sans douleur émotionnelle).

 

Vision d'une reptilienne se regardant dans un miroir. Je la vois se maquiller avec des poudres naturelles. Devant elle se trouve une panoplie de cristaux différents. Elle a une grande queue de reptile qu'elle me permet de voir. Elle me fait comprendre qu'elle est reptilienne avec un fort bagage génétique Gina'Abul et un très faible pourcentage Abgal. Elle souhaite que je la reconnaisse, ce à quoi je dis oui (Emotion). Elle prend un cristal transparent entre les mains : 

Elle me montre qu'elle est née dans une couveuse artificielle, où les généticiennes créent des êtres "parfaits".

 

Avant de se retirer elle me dira que les reptiliennes se fardent tout comme les humains (suite en réponse à mes pensées).

 

Suite à la lecture du texte d'Eliane : vision d'un cheik arabe, dans le désert. Devant lui et à ses pieds des dizaines de personnes, toutes noires. Il marche devant elles afin de faire le choix de ses futurs esclaves, des femmes et des enfants.

 

Je le vois vivre chichement dans sa tente. Il donnera l'ordre de battre une femme dont les sanglots l'importune. Je le vois se faire servir un thé à la menthe alors que ses "esclaves" n'ont rien à boire ni à manger. Puis ils prennent la route. Cet homme habite une luxueuse oasis. Il a une grande descendance, beaucoup de ses enfants sont nés de viols commis sur les esclaves noires. A un certain âge, les femmes considérées comme vieilles sont mises à la porte, sans qu'elles puissent rester auprès de leurs enfants ni espérer les revoir.

Je vais apprendre à la fin de cette vision, que c'est l'un de mes ancêtres algériens.

 

Vision d'une autre moi qui n'aime pas sa vie, n'est plus du tout en phase dans son couple et n'aime pas du tout sa fille. Intérieurement j'ai énormément de colère envers Fred et notre fille car, à tort, je me sens incapable de réussir ma vie à leur côté. Je les ressens comme des boulets. J'évacue mes nerfs sur notre fille que je tape ou moleste le plus souvent et fais chambre à part (ce qui arrange Fred qui ne ressent plus rien pour moi depuis un certain temps déjà).

Dans cette autre vie, nous vivons une super love bite et ma fille ne me porte aucun sentiment d'amour. Aucun de nous ne trouve la force de rompre cette chaine invisible qui nous lie. Je suis une Yakout qui passe à côté de sa vie et ne se remet pas en question (sans jugement, je m'observe juste).

 

* * *

 

Comme j'ai un petit moment de libre pour moi, je commence à regarder la 5e vidéo de Gégé et Nina. Je me met à pleurer dès la première minute et m'effondre en larme lorsqu'il demande pardon.

 

Je prends conscience qu'il y a une fractale de mon âme victime de son alter bourreau et qui s'exprime en libérant des émotions de souffrance à mesure que Gégé parle.

 

Dans mes clins d'œil parisiens, quelques semaines avant de regarder la vidéo, j'ai vu un homme portant un blouson avec marqué dans son dos "Gégé". Puis quelques jours plus tard, une grande inscription sur un camion portant également son prénom ce qui me faisait penser à lui. Pourquoi ces signes ? Je ne savais pas encore à ce moment-là, que j'allais rencontrer "Gégé" sur une autre ligne temporelle et qu'il me permettrait alors de libérer un paquet d'émotion. Merci Gégé.

 

Prochaine piste sur laquelle bosser : les moines.

Un matin, Fred fait une réflection à la petite en utilisant des mots qui m'ont fait sortir de la cuisine les yeux complètement écarquillés : "qu'est-ce que je peux faire pour vous mademoiselle ?".

En un éclair j'ai su que c'était un moine qui prenait la parole et je n'ai pas du tout aimer qu'il se "manifeste" chez nous ! 

 

Une vision arrivera plus tard, en début de nuit : un autre Fred-moine-bourreau fera de Yakout, alors petit garçon, sa victime sur une autre ligne temporelle.

 

Merci à tous

Yakout et Fred (inscrite au cénacle - dépt 75)

 

Télécharger
YAKOUT - 24 NOV 2017 Impressionnante con
Document Adobe Acrobat 80.9 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0