Intellectualisme et intelligence - par François Y

Bonjour les Léos,

 

Mon prédateur m’a parlé en pensée hier soir au sujet de ce message, me laissant entendre que ma remarque sur l’intellectualisme est un détail et que c’est un peu trop pointilleux. Ce matin, en me levant, je me suis dit :

Le fait d’écrire, c’est comme écrire à l’univers, c’est partager avec toutes les consciences l’état d’avancement de ma conscience en 3D. Alors, le fait d’avoir écrit ce message sans l’envoyer, je l’ai déjà transmis aux consciences de l’univers.

 

Ce message pourrait éventuellement flatter le sexe féminin et irriter le sexe masculin. Ce n’est absolument pas le but. Mon intention est de rétablir la vérité, ma vérité, celle que je ressens et que je désire partager.

 

J’entends souvent dire, sous forme de boutade, que la femme serait moins intelligente que l’homme mais je sens que cela résonne absolument faux en moi. J’ai aussi fortement ressenti dans ma jeunesse qu’un "manuel" serait moins intelligent qu’un "intellectuel "mais cela sonne encore absolument faux en moi.

 

Je vais exprimer mon ressenti sur ces deux points, il y a aussi une part d’intuition.

Dans le ressenti, je sens de l’énergie émotionnelle, certainement cette blessure en moi qui remonte.

Dans l’intuition, je sens une part intellectuelle au service de l’intuition.

L’intelligence n’a rien à voir avec l’intellectualisme, mais alors, pas du tout !

L’intelligence serait plutôt dans la sensibilité et l’intuition qui sont très souvent exprimé par le sexe féminin mais qui réside également dans le sexe masculin.

 

En fait, le mariage alliant émotions, sensibilité, intuition et intellect (mental) sont absolument nécessaires pour prétendre à l’éveil de l’intelligence du cœur. Chaque élément pris isolément ne peut prétendre être l’intelligence du cœur.

 

Je vais essayer de vous faire partager pourquoi j’affirme que l’intellectualisme coupé des autres éléments ne contient pas un brin d’intelligence et cela risque d’en irriter beaucoup au niveau de la société patriarcale.

Mon prédateur me répète encore que c’est un détail, ne veut-t-il pas me dissuader de dire que l’intellectualisme n’est pas de l’intelligence ?

 

J’ai grandi dans une grande famille aux mœurs bourgeoises ou l’intellect était sublimé, adulé, placé comme au sommet de tout le reste, Là où l’on piétinait toute émergence de sensibilité, de ressenti, d’émotions et d’intuition. L’expression « Tuer dans l’œuf » ces valeurs convient particulièrement !

 

Le conditionnement familial plaçant l’intellectualisme comme valeur sublimé, j’avais développé un énorme complexe d’infériorité suite à mon retard scolaire.

J’avais bien senti, à cette époque, qu’être intellectuel voulait dire être intelligent et que faire un travail manuel était dégradant, il fallait faire des études et travailler dans un bureau, c’était bien plus valorisant que trimballer une boîte à outil.

Comme on dit, je parle avec mes tripes !

 

L’école et la société m’insufflaient plus ou moins la même chose.

Ma mère n’était pas non plus une intellectuelle et on le lui faisait bien sentir ! C’est là que j’ai commencé à comprendre ce qu’était véritablement ce "Panier à crabe" sociétaire SDS généralisé qui a cependant sa raison d’être.

Plus les jeux de mots fusaient dans les repas de famille et plus ils se sentaient intelligents.

Maintenant, j’en souris, mais à l’époque, tout cela me perturbait beaucoup car j’avais une grande sensibilité.

Alors, je ne me considérais donc pas comme quelqu’un d’intelligent mais comme un manuel assez doué. J’ai dû m’armer de beaucoup de volonté, acquérir des connaissances techniques, une bonne situation dans ma vie professionnelle dans le but de prouver que l’on s’était trompé sur mon compte.

Voilà où mènent les illusions !

 

Il y a trois ou quatre ans, je m’étais penché sur ce qu’était l’intelligence avec l’aide des ouvrages de Krishnamurti et d’un texte d’Emmanuel Moulin mais je préfère maintenant privilégier mon intuition que lire des textes !

Je ressens bien comment on tue dans l’œuf toute sensibilité, toute émotion constructive, toute créativité et toute expression de l’art véritable.

Je ressens bien comment l’on façonne les esprits en les rendant toujours plus cartésiens, mécaniques, robotisés, toujours plus conditionné à la pensée unique.

Je ressens cela comme l’étouffement de l’âme mais c’est dur de trouver les bons mots pour exprimer cela.

Je ressens bien qu’on tue dans l’œuf toute réflexion intuitive, tout éveil de l’intelligence.

 

Je vous assure que l’intelligence, la vraie, est combattue, étouffée dans ce monde contrairement à ce que l’on laisse entendre !

 

Emmanuel Moulin dit ceci :

"… L’éducation actuelle s’intéresse très peu au développement de l’intelligence de l’enfant mais plutôt à celui de son intellect. Et ceci se fait trop souvent au détriment même de l’intelligence naturelle de l’enfant pour soi-disant aiguiser son intellect et lui transmettre un maximum de savoir et de rationalisation dont il aura besoin pour survivre..."

Intellect ou Intelligence ? par Emmanuel Moulin

 

J’approuve totalement ce qu’il dit et c’est modéré ! Il y en a très peu qui le disent !

 

Krishnamurti disait ceci :

"L’intelligence prend naissance quand l’esprit, le coeur et le corps sont en harmonie réelle… ".

 

J’en conclu que la naissance de l’intelligence ne peut débuter qu’après l’harmonie entre le cœur, le corps et l’esprit.

Il s’agit de l’Intelligence avec un grand "I".

 

Peut-on parler d’intelligence sans l’union du féminin et du masculin, sans l’union de l’intellect et de l’intuition ?

Non, à mon avis, mais on peut parler d’aptitudes.

 

Voici quelques passages relevés sur le réseau Léo en réponse aux internautes :

"Notre prédateur intérieur est donc le vecteur de l'entropie, de l'involution. Il s'exprime par la fonction prépondérante et exagérée du cerveau gauche de l'humain : le masculin, l'esprit cartésien, scientifique, rationnel, par opposition à l'esprit féminin, la sensibilité, l'intuition... "

"L'aspiration profonde de chacun serait précisément d'allier ces deux polarités (féminin, masculin) par leur collaboration dans un travail de recherche d'informations et d'échange de connaissance. Ce rééquilibrage ne doit-il pas justement se manifester au travers d'une véritable alchimie du couple, mariant l'intellect et l'intuition ? "

 

L’intellectualisme que nous connaissons est même un obstacle à l’intelligence puisqu’il écarte toute sensibilité, toute émotion constructive, tout intuition, tout ressenti, toute créativité.

 

Ainsi, nous faire croire que l’intellectualisme est de l’intelligence est encore une profonde illusion entretenue par le corpus SDS, nous empêchant de rechercher notre véritable intelligence, croyant l’avoir déjà.

 

Je vais vous donner une approche tout à fait personnelle sur l’intelligence même si cela n’entre pas en résonance avec la majorité des gens.

L’intellect a été pris à tort pour de l’intelligence alors que je le range au niveau des aptitudes, tout comme les aptitudes manuelles, et je vais fournir une explication.

Avoir intégré le fait que notre planète est gouvernée par le consortium SDS 4D depuis belle lurette, m’a conduit à examiner les multiples implications qui en découlent dans la gouvernance terrestre mais aussi dans nos pensées et comportements.

Cela m’a également permis de m’affranchir d’un grand nombre d’illusions.

 

Voilà comment je vois les choses à mon niveau :

L’élite culminant au sommet et vivant sur notre planète, au service du consortium SDS 4D, a un profil génétique bien particulier impliquant une totale obéissance, aucun état d’âme et une quasi-absence d’émotions afin d’être pleinement efficace pour le consortium SDS 4D.

Ils détiennent pouvoir et argent et mettent en place leurs pions dociles à de très hauts niveaux de responsabilité.

 

Le but légitime du consortium SDS 4D est de maintenir l’humanité à "l’état de mouton" qui ne doit surtout pas s’éveiller à sa multi-dimensionnalité naturelle. L’humain doit rester docile et doit-être maintenu dans une plage fréquentielle permettant d’obtenir le meilleur rendement possible, le plus optimal en énergie émotionnelle "dite négative".

 

J’imagine que le cahier des charges du consortium SDS 4D transmis par la pensée à leurs sbires terrestres doit stipuler que l’être humain ne doit surtout pas s’éveiller, c’est-à-dire devenir intelligent et s’échapper de cette matrice artificielle.

 

J’imagine et énumère à ma façon quelques principaux axes dans ce cahier des charges :

 

 

A - Éducation et enseignements.

 

Elle devra occuper une place prépondérante dans vos missions Ces enseignements sont savamment orientés et sont l’expression de nos besoins énergétiques. Développer et encourager les aptitudes intellectuelles et manuelles bien ciblées favorisant l’état de domination, d’esclavage, de matérialisation et de robotisation de l’humain. 

- Pour les dits "manuels", productivité maximale pour les valeurs marchandes (usine, agriculture, etc…).

- Pour les dits "intellectuels", mise en place d’enseignements pragmatiques, idéologiques, dogmatiques, théoriques, scientifiques, techniques dans toutes les disciplines autorisés permettant d’enseigner en vue de produire, soigner, défendre, enseigner, contrôler, diviser, robotiser et maintenir dans l’illusion les populations.

 

Le contenu de ces enseignements et leur application sont sous le contrôle de nos meilleurs agents.

L’enseignement est essentiel pour formater les individus à nos théories déviantes, concepts, idéologies, fausses sciences et techniques robotiques.

 

Tous ces enseignements seront validés par des diplômes.

- Diplômes attestant diverses aptitudes intellectuelles et validant l’acquisition et la compréhension de nos enseignements savamment orientés et manipulés.

- Certificats d’aptitude et diplômes attestant diverses aptitudes manuelles et validant l’acquisition et la compréhension de nos enseignements axés sur l’efficacité marchande et la vitesse d’exécution des tâches manuelles.

- Divers tests seront mis en place pour le recrutement. Ils auront pour but de déterminer un quotient intellectuel essentiellement axé sur la productivité, la vitesse d’exécution et dextérité manuelle et intellectuelle.

- Récompenses (Prix Nobel), promotions et médailles seront décernées à ceux qui auront avec suffisamment de zèle compris et manifestés nos buts et orientations.

 

 

B - Matérialisme.

 

Maintenir l’humain dans la matérialité pour qu’il dépense toute son énergie dans l’acquisition, la possession, la division, la dualité, la rivalité. Il doit travailler dur, emprunter pour cela. Utiliser publicités à outrance et prêts bancaires pour les maintenir dans la matérialité.

 

 

C - Maintien de l’humain dans une plage vibratoire adéquate.

 

Utiliser diverses drogues, ondes, vaccins et pollutions en tous genres pour les maintenir dans l’abêtissement, la maladie. Les énergies de transformations pourraient les amener à s’éveiller.

- Utiliser les réseaux médiatiques pour les maintenir dans l’illusion, le mensonge, le divertissement et les futilités diverses. Diffuser beaucoup de reportages sportifs, films de violences, jeux divers, dessins animés pervertis et débats stériles pour les endormir, les maintenir dans le mensonge et dans la plage vibratoire adéquate. Ils ne doivent pas découvrir la vérité en se posant les bonnes questions.

- Mise en place d’activités les empêchant de se reconnecter à leur êtreté. Toute sensibilité, sensitivité, créativité artistique, encouragement à la véritable intuition, à la réflexion et véritable intelligence devra être tué dans l’œuf ne répondant pas à notre cahier des charges.

 

 

D - Maintien de l’ordre.

 

- Canaliser toute prise de conscience ou tout début de révolte par nos agents, nos leaders politiques, sectaires, syndicaux, religieux, New Age. Canaliser tout mécontentement en ratissant large.

- Orienter tout éveil spirituel vers un cul de sac.

- Mettre en œuvre des programmes de management de la terreur, si besoin, pour les manipuler par la peur et recourir à l’armée, aux forces publiques et à nos différents réseaux si besoin.

 

 

E - Récompense, encouragements, flatterie pour maintenir notre système.

 

Divers diplômes, récompenses, aptitudes intellectuelles devront être perçus par l’humain comme signe d’intelligence. Ainsi, cela flattera leur ego et ils ne rechercheront pas la véritable intelligence, croyant déjà l’avoir.

 

 

F- Conclusion.

 

Nous faire croire que l’intellectualisme est de l’intelligence est une illusion savamment entretenue par le corps SDS.

Notre monde est-il intelligent ? Assurément pas !

Les technocrates, décideurs, gens bardés de diplômes, gouvernants et population incluse sont-ils véritablement intelligents ?

 

Je n’arrive pas à percevoir la plus petite parcelle de véritable intelligence parmi nos gouvernants, administrations et institutions.

Si cela était vrai, nous vivrions en parfaite harmonie.

 

Ainsi, nous faire croire que l’intellectualisme est de l’intelligence est encore une profonde illusion nous empêchant de retrouver notre véritable intelligence, croyant déjà l’avoir.

Nous pouvons nous reconnecter à cette véritable intelligence par notre soi supérieur et c’est cela, la bonne nouvelle.

L’intelligence du cœur ne prendrait-elle pas naissance en empruntant cette voie SDA ?

 

François Y. (Inscrit au cénacle dépt 09)

Écrire commentaire

Commentaires : 0