Je ne suis pas seulement Ange : mes erreurs et puis les apprentissages - Par Kirsten (Emma)

 

Bonjour les Leo’s

 

La réponse de Geneviève a notre partage/prise de conscience sur l’orientation SDA, confirme bien ce que nous avons découverte avec Johannes en cheminement ver une orientation SDA ensemble.

 

J’aimerai clarifiée ma position ici car c’était moi à la base du questionnement du terme SDA. Pas Johannes. J’ai tourné le phrase SDA dans toute les sens, sans pouvoir voir comment le phrase en lui-même pouvait résonner avec l’orientation à laquelle j’aspirée. Vous avez peut-être pu voir le programme derrière ma confusion en lisant notre texte. Mon histoire d’enfance illustre bien le forme de manipulation transdimentionnelle qui formée en moi une résistance profonde de voir l’ombre qui m’habitée. Il fallait seulement être un ange lumineuse et puis rayonnante pour amener l’équilibre dans le monde de conflit qui m’entourer. Je ne voulais surtout pas ajouter des difficultés à la vie de ma mère qui sembler devoir toute porter C’est une histoire tissé des multiple couche de culpabilités, loyauté, et puis en gros le sacrifice de moi-même pour crée l’harmonie et puis l’équilibre a l’extérieur.

 

Le travail du réseau Leo est depuis des années une source pertinente et puis inspirante pour Johannes et puis donc aussi pour moi. C’est surtout Johannes qui avait le soif de connaissance pour les premiers 8 années de notre aventure ensemble. Je suivis comme je pouvais et puis m’essouffler en même temps, car le plus part du temps j’étais déjà dépasser avec les tache simple et puis quotidiens de la vie en famille avec des petites enfants et nos problématiques personnelle.

 

J’ai tapé mon tête contre le même mûr à répétition : "Ser-le-vice-au-truie" dans le langage des oisons donne sur : "serve-the-vice-of-pig" en anglaise.

Quand Geneviève dis que c’est gonfler de mettre en question le phrase SDA (voir Pourquoi avoir transformé les termes SDA et SDS - par Emma et Johannes), je ne peux pas dire que c’est ça. Ma prédateur m’a bien eu à travers des habitudes d’une vie entière à ne pas servir mes vice à moi, en étant toujours très serviable a l’extérieure. Je m’effacer pour pouvoir etre au service d’autrui ! J’étais l’esclave-victime-bourreau-sauveur parfait !! C’était prévu comme ça depuis bien avant mon naissance pour que je reste dans les mêmes chemins que ma mère et puis mes grands-mères pour pouvoir continuer à provisionner le monde de prédation avec leur nourriture.

 

Je ne peux pas dire que c’était « gonfler » de mettre le phrase SDA en question car en disant ça c’est comme dire à quelque que il est fautive intentionnellement. Par contre toute être apprendre par ses erreurs. Les erreurs, comme la prédation, nous sert dans notre apprentissage. Ma mise en question de la phrase SDA était un cheminement, un apprentissage. Ma conscience était bien enfermer et puis des monstres crises de Vie, des évènements écrasent, des années de grande difficulté, ont toutes était nécessaire a une libération graduelle d’une conscience bien encrassée.

 

Pourquoi est-ce-que c’est que Johannes à construire toute une table pour l’orientation de la conscience sous le titre de Présence a la Vie ? Parce que chaque fois il utilisée le phrase Service d’Autrui, j’étais en opposition. C’était moi qui voulais trouver une autre formulation. Bien sûr que la responsabilité est pour chaque un, donc Johannes prend responsabilité pleinement pour sa part.

Je peux prendre entièrement la responsabilité d’une attaque transdimentionnelle sur les Leo’s car c’est les partis non-conscientisée et puis destructrice de mon être qui joue leur jeux malheureuse, à mon insu.

 

Les attaques transdimentionnelle que nous ressentons avec Johannes après chaque écrit, chaque prise de conscience, est aussi inévitable car nos prédateurs ont très peur de ne plus avoir de nourriture. Chaque fois nous avons les prises de consciences important, il y a nos contre-forces qui viennent nous tester pour voir si nous avons vraiment envie de libérer notre conscience !

Quand on expose notre histoire personnelle de couple aux autres on s’expose encore plus aux attaques. Depuis long date, sur cette ligne temporelle, Johannes porte le mauvais rôle (bourreau-sauveur) et puis acte comme bouclier pour me protéger. Je sens que je n’ai plus besoin de cette protection car je suis le plus en plus dans ma souveraineté personnelle avec le génétique kiristi qui se réveille en moi.

 

Notre histoire linéaire de couple n’est pas seulement glorieuse mais derrière il y a une vraie appelle d’âme. Cette appelle d’âme était incarner est exprimer cette fois plus à travers Johannes jusque a présent. Sur d’autre ligne temporelle c’était moi qui porter la flamme. Nous avons une forme d’accord sur plusieurs ligne temporelle de se rappeler entre nous la vraie essence de notre existence dans l’aspiration continuelle de se libérer de nos conditionnements limitative et puis enferment. Sur certaines lignes temporelles, nos souffrances nous avons plongé ver une destruction entropique. Par contre je sens aujourd’hui que les partis de nous déjà réalisé dans notre future SDA accomplit arrive le mieux en mieux à communiquer avec nous.

 

Récemment un fleuve d’énergie commencé à me traverser pour nettoyer et débloquer toute forme d’anesthésie en moi. C’est aussi parce que je suis en demande que ça arrive. Nous réalisons aussi avec Johannes que chaque fois il abandon toute forme de contrôle sur moi, je me libère encore plus de mes limitations, j’applique mieux mes connaissances, et puis je me prendre mieux en charge.

 

Je suis aussi porteuse des qualités qui ont pu soutenir et puis stabilisée notre dynamique pour permettre aux avancements et puis aux libérations graduelles. Johannes amène le percé avec une épée qui plonge au cœur des choses. Sa force est dans les éléments de feu et air. Je stabilise avec l’élément terre et puis mes forces d’adaptation et flexibilité nous amène l’élément eau. Par contre avec les années les éléments sont mieux partager entre nous pour qu’on puisse les deux intégrée les polarités féminine et masculin chaque un en nous. C’est un travail d’équipe. C’est un travail de deux âmes qui dépasse nos esprits bien enchainée par plusieurs problématiques et puis nous sommes mises bien à l’épreuve tous les jours.

 

C’est l’esprit perçante de Johannes qui a pu mieux nommé le problématique a la base de mon mise en question de phrase SDA. C’est lui qui a pu voir clairement alors que mon esprit simple a du ramer encore pour pouvoir comprendre et puis changer mes idées. Cette fois, il m’a laissé venir à la compréhension seule sans me donner les réponses tout fait. Et encore, mon prédateur travaille avec ardeur à me maintenir en sommeil car tous les jours je dois me rappeler pourquoi le phrase « Service d’Autrui » est parfaitement associée à l’orientation qui m’appelle : la conscience Christique qui opére pour le plus haute intérêt de moi-même, et puis pour le plus haute intérêt de toute ceux qui m’entoure (les autres moi-même).

 

Donc je conscientise toute les jours pourquoi je sers le vice d’autrui en réalisant que je le faire pour le plus haut intérêt. Ces Autres avec leur « vices » ne sont que les autres partis de moi qui demande à être intégrer pour que je puis mieux communiquer avec mon parti SDA déjà réalisée sur d’autre ligne temporelle.

 

Service d’autrui implique ainsi une forme de vigilance. Etre juste avec moi-même est aussi juste pour l’autre. La vigilance est de répondre plus tôt que réagir, d’écouter mon intuition, de placer un vrai « oui » ou un vrai « non », d’être authentique jusque au bout, de m’interroger constamment sur les formes-pensées et puis les émotions qui me traversent et puis subséquemment de m’interroger sur mes mots et puis mes actes. Toute forme d’auto-contemplation ou suffisance endorme l’esprit en laissant la place au prédateur.

 

En conclusion, mes résistances à la phrase « Service d’Autrui» m’ont amené avec Johannes sur des chemins qui semble être «gonfler», mais en faisant le grande détour par erreur, nous avons toute les deux libéré beaucoup des choses. Les apprentissages comme ça nous avons aidé à voir et puis intégrer les alter-nous associée aux résistances !

 

Voilà ma position exposée en plein jour. Je ne peux plus garder le silence sur les partis de nos partages en réseau avec vous dans laquelle je suis acteur. Johannes n’ait plus la seule d’avoir le sale rôle.

 

En transparence, avec gratitude,

Kirsten

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Geneviève M. (vendredi, 07 septembre 2018 07:41)

    J'apprécie la démarche de Kirsten, qui s'avance de plus en plus sur le devant de la scène.
    C'est très vivifiant pour la lectrice que je suis.
    "C'est gonflé!" est une exclamation qui peut aussi traduire la pointe d'admiration que l'on ressent devant quelqu'un qui prend sa vie "à bras le corps", ose regarder son ombre et en livrer le plis et replis aux Autres.
    Geneviève