Je parle à mes "programmes" - par Denis C

 

Après m'être présenté voilà peu sur votre réseau, je veux dire que je parle à mes programmes depuis un peu plus de 2 ans. Je dis programmes car c'est comme ça que je disais avant de vous rencontrer. Je ne connaissais pas prédateur. Mais j'avais pris conscience que j'avais, comme tout le monde, des programmes implantés. Implantés par des entités invisibles. Je veux raconter comment j'ai découvert ça.

 

Ah oui, chose importante, depuis très longtemps j'avais une espèce de "boule" dans le ventre qui me bouffait beaucoup d'énergie, qui m'empêchait de me sentir tranquille. Vous comprendrez plus loin pourquoi signaler cette "boule" est importante.

 

Début 2013 les aléas de la vie font que je me retrouve à habiter seul. Je fais l'acquisition d'un ordinateur, je redécouvre internet que je n'avais jamais trop exploré. Je suis un peu comme un enfant, il n'y a qu'à demander on trouve des réponses. Ma quête est surtout d'avoir des réponses aux questions existentielles que je me pose.

 

J'ai commencé par aller voir du coté de la religion chrétienne. J'ai acheté la bible. Pour commencer j'ai lu le nouveau testament, je voulais savoir ce qu'était ce personnage de Jésus. Mes parents étaient communistes donc j'ai été élevé hors religion. En même temps je regardais sur internet plein de sites et vidéos qui parlaient de Jésus. Je dois dire que j'ai vraiment été attiré par ce personnage. Et puis un jour, en 2014, alors que je me promène avec une amie dans sa ville, je passe devant une église dite évangéliste. Je note le nom et, de retour chez moi, je tape le nom de cette église. Ils ont un site. Je lis tout et je décide de les contacter. On se rencontre quelques jours plus tard, je suis convaincu que je suis sur le bon chemin. Peu de temps après je me fais baptiser dans cette église. Je suis bien dans ma peau, je participe aux lectures de la bible. Puis un soir, le pasteur sachant que je fume, me dit : je vais te guérir de ton addiction au tabac. Il met ses mains au dessus de ma tête, sans me toucher, et commence à dire des choses dans un espèce de langue inconnue. Je me dis, mais qu'est-ce qu'il raconte ? Et voilà que d'un coup je me mets à reculer malgré moi. Je recule jusqu'au mur à 10 m derrière moi. Là il me présente une chaise pour que je m'assois, j'avais perdu le sens de l'équilibre. Une fois assis j'ai eu envie de vomir. Il m'a donné un petit sac plastique dans lequel j'ai craché plusieurs fois.

 

Ensuite il m'a dit, ta réaction est normale, j'ai fait sortir un démon qui te fais fumer. Je rentre chez moi, et ça cogite dans ma tête. Que s'est-il passé ? Je trouve tout ça étrange, j'ai une impression qu'on me trompe. La semaine suivante j'y retourne, on lit Matthieu. Dans un verset il est dit : large est la porte qui mène à la perdition, étroite est celle qui permet de se sauver, un truc comme ça. Et là, j'ai entendu dans ma tête : personne ne sera sauvé ici. J'ai regardé en l'air, cette voix avait l'air si réelle, ce n'était pas la mienne.

 

C'était la dernière fois que je participais à leur réunion. Quelques jours plus tard je téléphone au pasteur pour lui dire stop, je ne viendrais plus. Ma recherche dans la religion a durée 7, 8 mois. Par contre le côté christique m'intéressait toujours.

 

Me voilà retour à la case départ. Mais cette expérience avec les mains du pasteur m'interpelait. Pourquoi ai-je autant reculé, quelle est cette force invisible qui m'a dominé ? J'ai vécu deux ans avec cette question. Pendant ces deux années j'ai pris conscience que quelque chose d'inconnu pouvait exister bel et bien. Comment ? Toujours par l'intermédiaire de mon cheminement sur internet. Je me suis mis à lire des articles sur la physique quantique, sur les "légendes" (Anton Parks), sur la génétique, sur l'astrologie, sur l'ufologie et d'autres sujets comme l'alimentation, l'histoire, la géologie etc etc... Je ne comprenais pas tout ce que je lisais ou entendais. Mais la graine était plantée.

 

Et puis fin 2016 je tombe sur un article où en gros ça disait qu'on avait des programmes (peurs, émotions et pensées) et qu'il fallait leur parler. Sur le coup je me suis dit, ben vlà ! il faut parler à des programmes !!!???... c'est quoi ce truc ?

 

Et finalement je l'ai fait. A chaque fois que je sentais poindre une émotion qui allait m'envahir je disais : STOP, c'est moi le patron, tu n'as pas le droit d'empiéter sur mon territoire mental. Au début ça me faisait sourire de parler comme ça. Ben oui, je me disais, mais à qui tu parles Denis ? A force de faire ça c'est devenu comme un réflexe, et en même temps ça fonctionnait presque tout le temps. J'ai commencé à m'analyser avec plus de profondeur, à regarder mes programmes. Des fois je disais à cette émotion, que ce soit colère, tristesse, jalousie, envie, besoin etc : tu sais, tu m'empêches de vivre là alors arrête, je n'ai rien contre toi mais reste là où tu es. Et des fois j'avais des pensées à la con, alors je disais, pfff quelle pensée à la con, allez file c'est débile de penser ça...

 

Début 2017 je découvre l'existence du réseau Léo. Je me souviens avoir lu un peu et puis j'ai zappé. Maintenant je sais pourquoi. Ma guidance m'avait dit, ce n'est pas encore le moment, tu ne comprendras pas tout encore.

Je continue donc à m'informer sur plein de sujet. En août 2018 je me réveille un matin, et là je sens que cette fichue "boule" n'est plus là. C'était assez bizarre comme sensation mais je me sentais enfin tranquille. et une paix nouvelle s'est installée en moi.

J'ai commencé à tout relativiser, à lâcher du lest sur mes soucis, à vivre plus sereinement, à ne plus m'inquiéter pour un rien. Et j'ai commencé à m'aimer. Et aussi et surtout j'ai compris que tout pouvoir était en moi, plus exactement en ma conscience. Je peux faire changer les choses en moi. Pas besoin de chercher ailleurs, mais il faut déjà s'aimer, s'accepter tel que l'on est, pour avoir confiance.

 

Mais je m'interrogeais encore beaucoup. Donc l'invisible existe bel et bien. J'ai accepté ce fait et me suis laissé guider sans rien forcer. Je savais que les réponses viendraient d'elles-même quand le moment serait venu. Moi qui était plutôt impatient, je me suis mis à cultiver la patience. Les choses arrivent ou pas, pas la peine de se prendre la tête, quand c'est le moment je le saurais.

 

Alors je me suis mis à relire certains articles, à visionner de nouveau des vidéos. En deuxième lecture tout prenait un nouveau sens, plus profond. Et bien sûr je lisais de nouveaux articles, toujours sur des sujets que j'avais du mal à comprendre. Je n'ai jamais fait de physique, de biologie, j'ai une culture restreinte alors je rame parfois. Mais bon, pas grave, je faisais des liens avec le monde invisible. La graine est plantée. Si ma guidance me dit lit, je lis. J'ai même lu des trucs new age. Mais ça ressemble trop à la religion. Je me suis fait piéger une fois, ça me sert de leçon. Y a qu'à prier, allumer des bougies, mettre des fleurs sur la tête, prendre un caillou dans la main, danser autour d'un pneu en chantant les feux de l'amour, et voilà j'ai tout compris au pourquoi je suis sur terre. (c'est mon alter moqueur qui parle, il me fait me souvenir de mon passage chrétien). Bref...

 

Un petit mot sur l'alimentation me concernant. J'ai expérimenté entre 2017 et 2018 le régime végétarien, j'ai pris aussi beaucoup de jus de légumes, d'orties, jus de fruits. J'ai pris de la vitamine C, de la spiruline, de la maca, de la vitamine D. J'ai aussi jeûné, 1 semaine tous les 4 mois, soit 3 fois sur an. Si j'ai fait ça c'est à cause d'un problème de prostate, je me levais 2, 3, 4 fois voir plus les nuits pour uriner très peu en volume. Un jour j'ai eu une boule sous les fesses, pas loin de l'anus. Elle était grosse comme une noix, j'avais du mal à m'asseoir. Tout a percé quelques jours plus tard. Depuis ma prostate va mieux. Et j'ai repris une alimentation plus classique ensuite, en limitant les sucres (j'avais vu une vidéo où des chercheurs faisaient une expérience avec des rats. Ils ont mis de l'héroïne, ensuite ils ont mis du sucre. Plus tard ils ont mis les deux produits ensemble. Les rats prenaient du sucre. Conclusion : le sucre est une drogue plus puissante que l'héroïne. Message reçu)

 

Janvier 2020, alors que j'avais oublié l'existence de votre réseau, ma guidance me représente votre site : maintenant tu es autorisé à aller sur le réseau Léo, tu as les infos pour comprendre.

Alors je lui ai dit, Merci !!! Et elle a rajouté: Tu peux même écrire. J'ai dit, tu crois??? Elle a rigolé et dit : tu as les cartes en main, c'est toi le patron sur terre. 😊.

 

Avec vous je comprends que je parlais à mon prédateur, que j'appelais programmes, et je lui parle toujours. Prédateur ça fait un peu peur sur le coup, programmes c'est moins connotation négative. Mais en fait prédateur est le mot juste, il se nourrit de nous donc prédateur ça sonne vrai. Et il utilise des programmes implantés en nous par le biais de manipulation génétique pour obtenir sa nourriture.

 

Je comprends ce que je lis sur votre réseau, pas toujours du premier coup. Je peux rester longtemps bloqué sur une phrase, un mot, mais je comprends l'essentiel avec mon intuition. Lire un cahier peut me prendre plusieurs heures. Des fois je lâche l'affaire, et j'y retourne le lendemain. Il faut que je comprenne. Comprendre pour moi ça veut dire que je suis capable de l'expliquer à quelqu'un clairement. Ah oui, il y a aussi la mémoire. Des fois je me souviens plus, c'est terrible ça, ils doivent nous reprogrammer la nuit non ? Mais comme ça me passionne je replonge dans les écrits ou les vidéos.

 

Je n'ai vécu qu'une seule passion avant, c'était quand j'ai découvert l'harmonica. Je pouvais y passer des journées entières, j'en étais devenu harmonica moi-même presque lol.

Avec vos écrits je peux dire que je vis aussi une passion. Ça colle avec toutes les infos que j'ai pu récolter, avec mon intuition. En plus il y le côté vivant du fait de vos expériences diverses.

 

Je sais que j'ai encore plein de choses à apprendre à comprendre et à vivre. Je sais aussi qu'il me manque des gens pour partager en direct. Je vous ai entendu parler de l'auto-suffisance, alors étant seul je prends conscience de ce fait.

 

Voilà, tout ça pour dire que parler avec ses programmes, oupsss, son prédateur, m'a permis de trouver une paix intérieure. Je SAIS maintenant que tout est CONSCIENCE. C'est l'enseignement principal que je tire de mes recherches et de mon vécu. Je n'aurai jamais cru que ce soit possible. Paradoxalement le chemin s'est ouvert devant moi sans que j'en ai réellement conscience, du moins au début. Avec vous je continue mon apprentissage et, je me sens moins seul.

En route vers ÊTRE...

 

Merci de m'avoir lu. Respectueusement,

Denis C (cénacle 54)

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0