Morsure d'amour et interférences paranormales dans les relations amoureuses humaines

Évaluation du réseau LEO

SDS SDA

Commentaire :

Cette évaluation prend spécifiquement en compte cette vidéo, c'est à dire la nature de l'échange et des informations qui y sont divulguées.

 

Nous vous proposons de découvrir un partage d'expériences par un groupe anglophone dans lequel des chercheurs mettent en commun leurs connaissances à propos des interférences hyperdimensionnelles dans la sexualité, dans leurs rencontres amoureuses, et dans leur vie de couple... le tout basé sur du vécu ! (la vidéo est sous titrée.)

Ce qui transparaît dans leur discussion et qu'ils mettent à profit leurs expériences afin que d'autres puissent y voir un peu plus clair dans le bourbier de conditionnements émotionnels que représente parfois une relation de couple.

Le sujet des relations sentimentales dont ils ont été "victimes", des "love bites" (morsures d'amour) est d'ailleurs traité de manière très objective.

 

Prenant en considération le 1er facteur provocant la "relation amoureuse programmée" - les manipulations transdimensionnelles de l'univers SDS - ils en parlent ouvertement et les décortiquent.

 

Ainsi, les sujets abordés sont bien ceux que l'humain endormi n'a aucune envie d'entendre, mais ils deviennent éminemment profitables à celui qui désire ardemment percer le voile.

 

Ce groupe témoigne de "l'Aaaamour" qui est le plus grand "trucage-illusioniste" entretenu par le programme de Mind Contrôle Hollywoodien afin de maintenir l'humanité dans l'illusion du couple.

Il relève aussi les ravages du New Age par l'entretien et la mystification de l'aspect fusionnel d'une relation, notamment grâce à l'attraction magique (et on pourrait même dire grâce au "parc d'attraction") dénommé "flammes jumelles" !

 

Ce partage vidéo témoigne également comment, pour susciter de telles croyances, les techniciens prédateurs de 4ème densité usent de leurs pouvoirs sur l'interface qu'est notre système hormonal afin de créer de véritables feux d'artifices intérieurs. Il explique comment des conduits de prédation s'instaurent au travers "d'individus portails" pour soutirer de grandes quantités d'énergie, grâce à l'hypnose hyperdimensionnelle – la morsure d'amour –, à celui qui cherche la sortie, d'autant plus s'il fait partie d'un groupe qui œuvre au service d'autrui.

 

Les prédateurs transdimensionnels se délecteraient des émotions les plus intenses en augmentant leur pouvoir de manipulation, car effectivement, une personne qui vit le coup de foudre ne peut qu'y croire et donner son consentement. En tant que chercheurs et expérienceurs, ils mettent en évidence les limites de la psychologie et des thérapies pour soigner de tels cas de "morsures d'amour" puisqu'il s'agit d'entités qui agissent à travers la psyché.

 

Pour s'en sortir, ils insistent sur l'importance de contacter sa propre force intérieure afin de chercher l'information par soi-même tout en discernant les pièges New Age, puis d'expérimenter. Ce qui revient à appliquer la Connaissance.

 

Eve Lorgen dit : "Je pense que c'est la raison pour laquelle de nombreuses personnes ne guérissent pas : parce qu'elles n'atteignent pas le niveau le plus élevé qui est de savoir qu'est-ce qui les contrôle réellement".

 

Ce travail de groupe est complémentaire avec celui du Réseau LEO. En effet, la notion de prédation de 4ème densité est clairement abordée et par leurs expériences ils constatent qu'ils ont eux-aussi été vecteurs de cette énergie prédatrice, ce qui est toutefois extrêmement rare dans des supports d'informations que l'on trouve sur le net traitant des manipulations transdimensionnelles ! L'information qu'ils diffusent, ayant été expérimentée, est bien plus profitable et compréhensible. Bien qu'ils aient comme nous tous une part reptilienne en action, ce travail dénote d'une véritable motivation à servir autrui.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Isa (samedi, 29 juillet 2017 02:20)

    Merci merci merci d'avoir partagé cette vidéo. Je viens de comprendre que tout ne vient pas de moi, ce qui me permet de lâcher la culpabilité. Ce faisant, ça libére de l'espace dans la tête et je dirais que je peux garder la tête froide car toutes les enquêtes à la Sherlock Holmes ne sont plus nécessaires pour comprendre comment j'en étais arrivée là.
    Je suis déjà et de + en + intuitive, mais ça ne fonctionnait pas au niveau émotionnel. La compréhension acquise là me permettra d'anticiper pour ne pas basculer immédiatement dans l'émotionnel, en contactant mon intuition.
    Comme ils disent, le fait de s'aimer soi-même, c'est à dire de se remplir, permet de sortir du manque. Et donc de la prédation -de ce qui nous manque- chez autrui.
    Encore merci.

  • #2

    Mila (dimanche, 12 novembre 2017 16:53)

    Quel bonheur d'écouter toutes ces personnes. Je comprends mieux aujourd'hui ce qui m'est arrivé en 2012, c'était ça et je me sentais tellement seule et "anormale".
    Merci infiniment
    La vie est belle aujourd'hui ! :)