Petit partage impromptu avec un chercheur-scientique

Il y a quelques temps de cela nous avons eu la visite inopinée d'un monsieur, qui se rendait à Font Romeu étudier la tour Thémis qui pour des raisons de discrétion, sa véritable identité ne sera pas divulguée. Nous en comprendrons les raisons, après le compte rendu de l'entrevue que nous avons rédigé. 

 

Nous l'appellerons Mr Leureux. 

D'origine bourguignonne, il étudia à l'université les mathématiques physique chimie. Devenu professeur dans une école de cadre de Toulouse durant quelques années, il continua à exercer ses compétences comme inspecteur général pour le ministère du travail en charge de la région Méditerranée. Il démissionna après quelques années pour se consacrer à sa passion la recherche dans les énergies renouvelables.

 

Son cursus

 

Il participa dans les années 1970 au lancement de l'agriculture biologique en France avec l'association Nature et Progrès. Il participa au développement de différents appareils fonctionnant avec l'énergie gratuite et renouvelable. 

Mais philanthrope dans l'âme et à cause de la publication de ses recherches sur les énergies gratuites, il a à plusieurs reprises été "accidenté ",  ce qui à l'époque eut pour conséquence, une tumeur au cerveau post traumatique et un arrêt de maladie avec un pronostic de survie de 3 mois. 

Toutefois expérimentant le processus de cétose, Mr Leureux n'est jamais décédé et vit désormais de ses recherches.

 

Suite à cet accident grave, il quitte sa fonction d'inspecteur et s'achète une propriété agricole et devient paysan dans le sud de la France où il cultive du Bio et devient l'un des fondateurs de salons BIO de grande renommée "Marjolaine".

 

Désormais, se consacrant essentiellement à l'étude de la molécule d'eau, il partage ses recherches et découvertes avec plusieurs groupes à travers le monde (allemands, suisses, russes, italiens, quelques français et américains...). 

Mais là encore, l'objectif de ce monde est de se faire une renommée et de l'argent !

 

Autrement, ce monsieur Leureux prend beaucoup de plaisir à échanger dans le domaine des énergies. C'est un passionné du site quanthomme qu'il suit et participe depuis l'origine.

 

Naturellement au service de l'humain, Monsieur Leureux a découvert son orientation au Service d'Autrui, en s'interrogeant sur son penchant altruiste et désintéressé ainsi qu'en parcourant nos sites internet et dévorant les œuvres de Laura Knight.

 

Depuis des années, les travaux de Victor Schauberger l'inspirent. Il reprend même et continue les recherches de ce "maître de l'eau et des vortex", comme il le nomme. Co-inventeur du moteur à implosion et des turbines, rappelons-le, Victor Shauberger hélas, a été réduit au silence après son retour des EU en 1958.

 

Mr Leureux en tant que passionné de recherche sur l'eau, admet qu'en tant qu'élément le plus courant de notre planète, elle possède une structure instable que personne ne comprend. Car personne n'est réellement capable de dire ce qu'est l'eau. Nous pouvons l'observer, l'analyser, mais personne ne peut la comprendre, car elle est de nature inconstante. 

 

De même, l'homme est effectivement constitué à 80 % d'eau, mais rares sont les personnes qui se posent la question de savoir quelles sont les propriétés de l'eau contenues dans le corps humain ! Cette question est pourtant l'une des clé révélant et orientant l'évolution de l'humanité, nous avouait-il !

Il nous laissait entendre qu'en phase vapeur, d'autres composants se rajoutent pour devenir un composé "hydrogène". 

 

Selon lui, "l'humanité va vers l'hydrogène" car à l'instar de l'eau dans notre actuelle 3ème densité, l'hydrogène constituera l'élément majeur du monde où nous allons. Nous allons disparaître du monde carboné visible, pour glisser vers un état beaucoup plus gazeux ou éthéré, affirmait-il !

Car ce chercheur nous avait rencontré après que nous ayons publié le cahier 6.1 

- L'enseignement de ECK : Le rôle de l'ADN et de l'eau dans les incursions et les communications trans-dimensionnelles.

 

Partant de ses découvertes parallèles aux Dialogues avec notre Ange, il avait compris qu'il existerait une correspondance certaine entre notre changement de densité – "oxygène à l'hydrogène" –, la transformation de notre vaisseau humain, un être de carbone devenant un être de silice. 

 

Nous sommes encore dans cette  3ème densité pour le moment, dans une phase où nous glissons douloureusement – ou pas selon les individus –, vers la prochaine densité d'existence, nous avoua-t-il.

 

Il nous confiait aussi que certains scientifiques avaient constaté des changements dans la structure moléculaire de certains éléments et avaient connaissance d'un futur changement de densité. Mais ils ne savaient pas encore comment allait se faire le passage vers cette nouvelle densité. 

 

Nous le ferons probablement lors des bouleversements planétaires, peut-être une apocalypse nucléaire naturelle ou artificielle ? C'est mon souhait ! Car notre civilisation a été trop loin dans le service a soi, nous confessait-il !

 

Il sait également, de part sa collaboration avec des chercheurs de différents pays, que pour des raisons ésotériques très précises, l'élite politicienne américaine cherche à déclencher une guerre nucléaire avec la Russie.

 

"Leurs supérieurs" (les entités de 4ème densité) ont besoin de semer le chaos pour survivre et ils cherchent des alliés. Probablement réussiront-ils à rallier également le gouvernement français en autre pour les aider à y parvenir ? Toutefois, ni le gouvernement russe, ni les chinois, n'ont les mains propres dans cette histoire. Ils sont tous impliqués car chacun veut tirer son épingle du jeu !

 

Il affirmait aussi que le moindre raz de marée en Europe anéantirait des régions voir des pays, car les centrales nucléaires sont principalement construites sur les fleuves et les côtes océanes et méditerranéennes, comme c'est le cas au Japon.

 

Il lui arrive parfois d'être projeté sur d'autres plans – des probabilités passées ou futures – sur lesquels en traversant certaines contrées françaises, il peut distinguer toute une région ravagée par le souffle nucléaire. Plus aucune maison debout, aucun survivant ! Il est donc parfois obligé de faire des efforts pour revenir à la réalité actuelle. 

 

Et c'est en tant que chercheur au courant des risques nucléaires et de la contamination de l'atmosphère depuis La catastrophe nucléaire de Tchernobyl, qu'il prend lui aussi de l'iode sous forme de Lugol. Les chercheurs avec lesquels il relationne, – et comme semblait le révéler à demi-mots Mr Macron dans son slogan de campagne présidentielle – savent que l'humanité actuelle avance  ! Oui on avance tous... cela est certain. Mais droit dans le mur ! 

 

Le monde scientifique est déjà au courant que l'humanité s'enfonce dans l'impasse. Mais elle est tellement corrompue par l'argent et le pouvoir qu'elle a peu de chance de s'en sortir !

 

Dans un rêve récent, il nous raconta comment il observa des écoliers qui devaient élire leur chef de classe. Il avait perçu la manière dont le "scrutin" allait avoir lieu. Car ni les enseignants, ni le directeur d'école, ni personne n'avaient que faire du dépouillement de ces élections. Les résultats étaient simplement appliqués comme le leur demandait le rectorat. 

 

Notre système politique actuel est une copie conforme de l'école dans mon rêve car en réalité les scrutins politiques ne servent strictement à rien, affirmait-il ! Au dessus de ce système pyramidal tout est déjà géré, et comme l'ont fait tous ses prédécesseurs, notre président obéira à ce qui lui sera dicté pour amener la France vers de nouvelles expériences voir le forum de Laura Knight-Jadczyk.

 

L'autre face de cette horrible perspective est que "l'énergie positive" avance et augmente dans le monde. Et c'est elle qui nous "transportera" dans d'autres mondes.

Le carbone transmigrera en silice et l'oxygène sera remplacé pas l'hydrogène. 

 

L'Ange ne nous avait-il pas appris que certaines races d'aliens "respirent" de l'hydrogène, mais peuvent s'adapter pour une courte période à métaboliser l'oxygène lorsqu'ils pénètrent dans notre 3ème densité humaine ?

 

Nous apprenions aussi qu'un professeur d'université le professeur Rossi de l'Université de Bologne avait découvert le principe de l'énergie faible. C'est à dire qu'avec un peu de nickel chauffée à 450° avec une molécule d'hydrogène, la température passe subitement à 1200° sans production de radioactivité. Il dépose un brevet qui fut immédiatement racheté par les Etats-Unis. Et à partir de là, plus aucun bruit sur cette affaire. 

 

Depuis, plusieurs groupes de recherche dans le monde travaillent actuellement sur la moyen de fournir de l'énergie à partir d'un procédé de fusion froide au nickel (non nucléaire), basé sur la fréquence de dissociation de l'hydrogène. Il existe même en France une société qui fabrique des pastilles d'hydrogène pour faire fonctionner des piles à hydrogène  sans aucune pollution. La société Pragma de Biarritz.

 

À la fois résigné mais optimiste, M. Leureux nous avoua enfin que même en communiquant les avancées scientifiques le plus rapidement possible (en les rendant publiques), vouloir révolutionner le monde en lui fournissant d'autres moyens énergétiques, est désormais bien faible. 

 

Beaucoup trop de scientifiques, de physiciens, de médecins, de chercheurs ont été réduits au silence. Même les humains ne sont pas prêts à recevoir le cadeau de l'énergie gratuite. Ils sont encore beaucoup trop préoccupés à se demander comment gagner de l'argent avec l'énergie gratuite.

 

Nous savons désormais que par l'élévation de la fréquence vibratoire globale, cette humanité peureuse, cupide et avide de pouvoir est en train de disparaître.

L'énergie nucléaire forte va probablement détruire la 3ème densité, pour l'aspirer dans un vortex – un trou noir – mais au même moment, l'énergie nucléaire faible va remplacer le "vide entropique" qui se crée à ce moment-là. Et à ce même instant, l'âme et la conscience vont être "transportées" dans un nouveau corps physique.

 

Après cette mise en commun de nos connaissances, nous apprîmes également que lors d'une libération cellulaire, le taux de sel et la composition lacrymale se modifie, car les hormones émotionnelles se mêlant aux larmes, changent leur composition. 

 

De plus dans le langage des oiseau, l'oxygène oxyde les gènes ou occis les gènes ! Effectivement soumis à un atmosphère "oxygène", notre organisme vieillit n'est-ce pas ?
L'Ange nous avait déjà dit que dans notre prochaine densité d'existence, l'oxygène sera supplanté par l'hydrogène, car notre métabolisme de 4ème densité y sera adapté.

 

De la matière solide de 3ème densité nous commençons progressivement – par dissociation moléculaire de l'oxygène –, à passer à une phase plus aqueuse et glissons doucement vers la phase "hydrogène". Le moment venu, nous disparaîtrons alors de la 3ème densité actuelle. Notre génétique va passer de la métabolisation de l'oxygène à celle de l'hydrogène car les gènes du "futur" commencent à se réactiver en notre génétique.

 

Cette métabolisation a lieu dans la moelle osseuse, surtout dans la colonne vertébrale. Le message neurologique de la reconstitution des brins d'ADN se transmettant par la moelle épinière, depuis le cerveau.

 

Les anciens initiés parlaient de kundalini, ce qui n'a strictement rien à voir avec une montée de kundalini telle que décrite par les gurus New Age. (Il s'agirait plutôt dans ce cas d'un signal électrique descendant.)

 

Dans notre corps, la colonne vertébrale surmontée du cerveau est une antenne extraordinaire constituée de 33 vertèbres et disques intervertébraux qui agissent en série et travaillent comme des condensateurs. Et justement, pour qu'ils puissent fonctionner correctement, les disques intervertébraux, tels des condensateurs, doivent être irrigués par de l'eau très propre.

 

Le cerveau fait alors office de terminaison décodeuse pour cette antenne qui capte les informations de l'énergie faible de l'univers. Et parmi ses informations, sont contenues les clefs des codes génétiques de notre transformation.

 

Les révélations de ce chercheur nous apprenaient également d'autres mystères de la science. Tel ce prêtre à Dijon Stanislas Bignan, envoyé en Égypte par son évêque pour évangéliser les égyptiens. Mais au lieu d'évangéliser le peuple, il y découvre des êtres hors du commun qui lui enseignent les lois cosmiques et les lois des fréquences. 

 

Revenu en France dans les années 1950, il commence alors à guérir ses patients. Il avait en sa possession un appareil, une sorte de condensateur à cire d'abeille qui enregistrait les fréquences vibratoires des planètes. 

Monsieur Leureux avait eu le bonheur de voir et pouvoir étudier l'appareil.

 

Il nous rapporta que de l'appareillage, constitué d'une quarantaine de plaques de cire d"abeille, partaient deux fils qui arrivaient sur des petits condensateurs à air. 

Lorsque l'une des neuf planètes lourdes approchait de la terre, le prêtre de Dijon qui avait appris à calculer leurs trajectoires, sortait deux antennes de ce montage et mettait tous les condensateurs à air à ouverture maximum pendant quelques heures, afin d'enregistrer sa fréquence énergétique. 

 

Ainsi lorsqu'un individu mal au point ou malade venait le voir (il ne le touchait pas), il mesurait au pendule le code énergétique planétaire du patient (sur une échelle de 1 à 9) et calculait l'état de santé parfait de la personne. Puis par soustraction, il réglait alors ses condensateurs en fonction du résultat (probablement en fonction de la valeur de la contre partie vibratoire manquante).

 

Il donnait un petit condensateur bilame à la personne en lui donnant comme consigne de le brancher sur une prise électrique de la maison, et souvent la personne guérissait ou du moins allait mieux.

 

Évidement, comme les gens guérissaient, il avait été poursuivi par l'ordre des médecins et des pharmaciens. Mais relaxé, puisqu'il ne touchait pas les gens, ni leur donnait aucun médicament, il a cependant du quitter les "ordres", retourner à la "vie civile" et s'acquitter de la plainte pour une valeur symbolique de 1 franc. Il meurt peu après dans sa cave près de Dijon, lui aussi dans des circonstances plus que douteuses.

Mais comme il avait laissé des copies de ses travaux, ceux-ci ont été utilisés par d'autres scientifiques pour purifier et encoder l'eau... Dont l'ingénieur Marcel Violet.

 

Pendant ces deux heures d'entrevue, nous avons aussi parlé des abeilles et ce de grand savant Grebennickov, qui fut un naturaliste et entomologiste Russe, qui fit des découvertes sur l'énergie quantique à partir de l'observation du vol des abeilles.

 

Notre échange s'acheva sur le récit de ses expériences extraordinaires avec les aborigènes d'Australie et leur don d'observation.

 

En se présentant ce jour là à notre porte, Mr Leureux nous a fait une belle surprise ! Car nous ne nous doutions pas que des chercheurs puissent s'intéresser aux transmissions de notre Ange. Et pourtant !…

 

Les compétences d'un chercheur qui se définit comme un chercheur amateur associées aux transmissions de notre Ange, marqueraient-elles le départ d'une enrichissante collaboration pour accroître la Connaissance ? 

 

Peut-être de nouvelles aventures à venir…

 

L'équipe LEO

Écrire commentaire

Commentaires : 0