Qu'est-ce-que le mind control ?

 

L'article qui suit est un condensé d'une publication de SOTT que vous pouvez lire et visionner ici : CIA - Qu'est-ce que le mind control ?

 


 

L'une des premières apparitions du mind control (contrôle mental, Mind Kontrolle, MK) dans la culture médiatique grand public est un roman intitulé The Manchurian candidate (le candidat mandchou), écrit par Richard Condon et publié en 1959. Il fut adapté deux fois au cinéma avec le même titre : en 1962, avec Frank Sinatra dans le rôle principal ; en 2004, avec Denzel Washington et Meryl Streep, sorti en France sous le titre Un crime dans la tête.

[…]
Qu'est-ce que le mind control (MK) ? Dans l'éventail des méthodes de contrôle social scientifique qui sont apparues au XXe siècle, il s'agit probablement de la plus radicale. Au-delà des bonnes vieilles techniques d'hypnose connues et appliquées depuis l'Antiquité et déjà très efficaces pour conditionner des comportements, le MK rajoute les phénomènes de choc et de traumatisme ; dans un premier temps, on étudie leurs effets sur le comportement, puis, dans un deuxième temps, sur la base de la typologie définie, on provoque intentionnellement des chocs dirigés et des traumatismes contrôlés afin d'obtenir la modification comportementale escomptée.

[…]

Dans les territoires occupés de Gaza et de Cisjordanie, véritables laboratoires à murs fermés du mind control de masse, les effets du stress de guerre à long terme, subi dès la naissance, sont testés sur les Palestiniens et examinés attentivement par les psychologues des renseignements israéliens depuis des décennies.

[…]

Le MK consiste donc à détruire autrui, mais de façon méthodique et rationnelle, car il est essentiel de garder le contrôle de la situation. Il s'agit donc de la forme scientifique et mise à jour de ce que l'on appelait jadis la magie, soit l'emprise totale sur autrui et sa transformation à volonté. L'ethnographie des rituels occultes et de magie noire de différentes cultures, occidentale, vaudou, asiatique (« voie de la main gauche »), etc., met en évidence les mécanismes psychologiques sur lesquels ils reposent : à chaque fois, il s'agit d'infliger des traumatismes émotionnels à la sensibilité, de sorte à repousser les limites de ce que le sujet peut supporter. La transgression des limites est recherchée pour son efficacité en termes de conduite du changement par le stress. Quand cette modification planifiée et agissant sur l'infra-conscient du comportement est mise en œuvre au niveau des groupes, on parle même d'ingénierie sociale, qui est du MK de masse. Le traumatisme visant à faire bouger les lignes pour les recomposer ensuite peut être conçu pour être spectaculaire, par exemple un grand attentat terroriste lourdement médiatisé.

[…]

Si le vocable de mind control n'a que quelques décennies, la philosophie dont il procède est donc ancestrale. Il s'agit d'une énième déclinaison du « Dissoudre et coaguler » maçonnique, d'origine cabalistique et hermétique : dissoudre toutes les formes solides (en l'occurrence psycho-comportementales) pour les amener à l'état liquide et plastique, de sorte à pouvoir les recomposer selon une nouvelle coagulation, un nouvel agencement solide mais piloté de l'extérieur. Le principe illuministe « Ordo ab chao » de la démolition contrôlée des structures préexistantes au bénéfice d'un nouvel ordre à venir est donc au cœur de cette méthodologie.
[…]

Conférence « Mind control hors de contrôle » avec Cathy O'Brien et Mark Phillips (1996)

Cathy O'Brien, qui se présente comme rescapée du projet Monarch, branche du programme MK Ultra, témoigne et explique avoir subi différentes expériences de contrôle de l'esprit, incluant son esclavage sexuel. En 1996, elle a donné une conférence intitulée « Mind control hors de contrôle » avec Mark Phillips, ex-agent de la CIA.

 


 

Commentaire du Réseau LEO :

 

Le témoignage ci-dessous de Cathy O'Brien (ancienne victime du mind control des hautes sphères) illustre bien la réalité de la dissociation, des fractales d'âmes ou alter que nous développons parallèlement sur le Réseau LEO. Elle explique, à l'aide de son vécu, la mise en place du fractionnement permettant la programmation d'un individu, tout en faisant le rapprochement avec le processus de contrôle des masses.

 

Pour saisir les informations qui suivent de manière plus constructive, il est important de visionner cette vidéo en gardant à l'esprit que la programmation qu'elle décrit nous habite tous à divers degrés, puisque c'est la logique même du système de contention qu'appliquent les entités de 4ème densité SDS à l'humanité.

 

Pour s'extraire totalement de cette emprise, il n'est donc pas approprié de tourner en dérision un programmateur MK qui se qualifie lui-même d'alien, et encore moins de lutter contre cette programmation (comme il pourrait être encourager dans ce témoignage)... mais s'en informer, oui !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    bonhomme (dimanche, 05 novembre 2017 13:14)

    impossible d'auditionner la vidéo

  • #2

    L'équipe LEO (dimanche, 05 novembre 2017 16:20)

    @ Bonhomme :
    Bonjour, cela fonctionne très bien de notre côté. Peut-être s'agit-il d'une mise à jour quelconque à faire ? Bonne journée.