Question 100 - Alicia-Atmaja - Parler de quelqu'un en son absence

Je me suis trompée d’adresse mail en vous écrivant ceci, je prends donc l’initiative de vous renvoyer ce que je vous avais écrit en date du 8/8 après visionnage de Vic des sos.
De votre expérience, parler du passé où des personnes non présentes sont impliquées, non pour en témoigner (démarche de prise de conscience et de connaissance orientée vers ce que nous avons tiré de l’expérience des vécus avec ces personnes) mais pour en « bavarder », nous amène-t-il potentiellement à rouvrir des canaux de prédation ? via le mental ? via l’ego qui nous oriente vers les faits et l’histoire des autres ?

Cela nous soutire-t-il de l’énergie et si oui, pourquoi ?

Avez-vous des vécus en ce domaine ?

Il se trouve que moi, OUI ! Et ma réponse à mes questions étant oui, je souhaiterais vraiment que vous me donniez aussi votre éclairage !

 

Pour résumer : la prédation était à l’oeuvre et son brouillard envahissait mon cerveau (lent ! oui !) jusqu’à ce que je décide de contacter les Léos, et là, légèreté, clarté et joie me reviennent : je redis donc que, là où l’un(e) est au travail, chacun(e) des léos en profite, et que le contact se fait par-delà la parole, mais, aussi, par l’intention de la pensée, assujetie à la conscience supérieure qui nous guide, au service les uns des autres… et cela en dépit des erreurs (manipulations de nos prédateurs) que nous pouvons commettre, soit en nous mentant, en trichant, en trahissant, en nous laissant manipuler à l'insu de notre conscience éclairée… etc…) :

 

 

Message suite au visionnage des films :

Bonsoir les Léos

 

Oui, juste bravo pour le beau travail accompli chez François K et dont j’ai visionné qq vidéos (j’ai évoqué mon rejet des… "interminables causeries"(LOL), dont celle où la discussion se perd et dérive en anecdotes sur l’alimentation, et, enfin, aujourd’hui, le final magistral 8 et 9 ! Touchée… 

 

Surtout, Sand, par tout ce que tu exprimes car c’est EXACTEMENT cela que je vis, avec les manifestations corporelles si je n’écoute pas mon Amasutum veilleuse-veilleuse… Je ne vais pas en dire plus car je viens d’écrire une tartine à François et j’aspire au silence des mots.

Silence qui m’habitait à la fin de la vidéo 9. 

Silence au sein duquel peuvent remonter mes mémoires et programmes (a)variés…larmes douces qui coulent en mes cellules et de mes yeux… reconnections… morsures d’amour en remontées… peuples anéantis par le corpus SDS… bref, y a du monde !

 

J’ai eu envie de vous contacter juste après l’écoute, pour partager, sur le vif : mais j’ai choisi de ne pas me couper de ce que je vis là en le noyant dans les paroles, et j’ai juste écrit à F, car, là où ils passent, lui et sa parentèle, j’y suis passée, et j’ai guéri de ces programmes, tombés en désuétude, inopérants, obsolètes, etc ! et il se trouve qu’entre Léos, lorsque l’un parle de lui/elle, il/elle parle en fait de NOUS. Cela est beau. Nous retrouvons cette connection que les archontes & co ont voulu supprimer de nos mémoires. 

 

Bises rugissantes léonines.

Alicia-Atmaja

 


Réponse de l'équipe LEO :

 

Bonsoir Alicia-Atmaja,

 

Effectivement parler de quelqu'un d'absent peut parfois réactiver des canaux prédateurs si nous ne sommes pas assez vigilants. Mais ils peuvent difficilement nous atteindre si nous parlons de cette personne en révélant simplement la vérité à son propos et que nous ne soyons pas colporteurs de fausses informations à son sujet. Dans ce cas là, les canaux prédateurs sont toujours d'origine transdimensionnelle et ne passent donc ni par le mental, ni par l'ego.

 

En ce qui concerne les vidéos à Vicdessos, le prédateur de François s'est probablement mis en action après la diffusion des vidéos. Malgré l'impact que la diffusion de ces enregistrements ont eu sur la libération émotionnelle des lecteurs/auditeurs et malgré le magnifique travail réalisé par tous (surtout par Lydie, Suzanne et Jeanne), François (ou plutôt l'entité SDS qui gouverne ses pensées) n'a apparemment pas apprécié que son jeu de "love biteur" ait été démasqué.

 

Nous n'avons donc plus aucune nouvelle d'eux et François a disparu du réseau LEO.

Évidemment, il n'est facile pour personne (surtout pour le masculin), d'encaisser que la vérité apparaisse au grand jour, surtout si nous autorisons la conscience prédatrice à continuer à gouverner notre vie quotidienne.

 

Nous te souhaitons une bonne quête de la connaissance !

Écrire commentaire

Commentaires : 0