Question 147 - Marie-Odile C - Physiquement éprouvée, est-ce possible de vous rencontrer ?

 

Bonjour à tous,

 

Voila bien longtemps que je ne vous ai pas contactés. J'en avais pourtant bien envie mais les choses se déroulent à un tel rythme pour moi que je n'ai pas le temps de comprendre ce qui se passe et que déjà arrive une autre vague de déstabilisation. En 18 mois, ma vie a été chamboulée de fond en comble dans tous les domaines : santé, relations familiales et amicales. Il y a tant à dire qu'il me faudrait un livre entier pour l'aborder !

 

Vous serait-il possible de nous rencontrer en vrai, moi et mon pire prédateur fumeur de cigarettes et de joints. Je peux me déplacer sans problème et mettrai la main à la pâte de l'Ecoléo avec beaucoup de plaisir si ma cruralgie le permet.

 

Je me rends compte que je suis en train de me plaindre, moi qui croyais avoir un coeur de lion ! Les illusions que j'avais sur moi-même sont en train de tomber les unes après les autres et j'en suis bouleversée jusque dans mon squelette ( je souffre actuellement d'une cruralgie depuis trois semaines, qui fait directement suite à une tendinite de l'épaule qui a duré au moins trois mois, après avoir coupé une courge ! La courge, c'est moi, j'ai bien compris...)

Découragement, c'est le mot qui me vient à l'esprit, je dois sortir de cette situation où je suis une courge.

 

La tendinite m'a menée sur les traces de Tupac Amaru II, rebelle et dernier Inca péruvien que l'on tenta d'écarteler et qu'il fallut finalement décapiter. J'avais en effet l'impression d'être écartelée et me suis rappelée que lorsque j'étais jeune mère de mes deux filles, j'avais fait un dessin intitulé la femme écartelée, moi en l'occurence, écartelée entre mes enfants, leur père, ma vie professionnelle et moi-même.

Parlons du rappeur Tupac Amaru Shakur, né un 16 juin (même jour que ma mère) et qui a reçu les balles qui vont le tuer 6 jours plus tard un 7 septembre, jour de naissance de mon père ! Il était le chanteur préféré de ma fille aînée et j'ai entendu le nom de Tupac très souvent à la maison.

De plus, je suis une rebelle, tout comme ces Tupac I, II et Shakur.

 

j'ai donc vraiment l'impression de vivre un écartèlement, mais seulement du côté droit, côté maternel car la cruralgie comme la tendinite se manifestent à droite. Qu'ai-je à comprendre, je n'arrive pas à tirer le fil d'Ariane de tout cet imbroglio auquel se rajoutent d'autres éléments très impactants comme les bouffées délirantes qui ont amené Atlande, mon aînée, à l'hôpital psychiatrique cet été, et la dépression de Myzane, mon autre fille, dans le même hôpital en décembre.

 

Voilà ce que je voulais vous exprimer. J'aimerais vous rencontrer bientôt.

 

Marie Odile

 


 

Bonjour Marie-Odile,

 

Nous avons bien pris connaissance de ta requête.

Pour nous également, le rythme de nos expériences qui s’enchaînent nous fatigue énormément et parfois, comme c'est le cas pour Hélène en ce moment, nous handicape à un point à peine pensable.

Tu n'es donc pas seule à vivre ce processus qui participe à des changements génétiques profonds. Nous te conseillons donc d'abord de traverser ce processus, en t'accordant le plus de repos possible, avant de vouloir venir nous voir.

 

Toi et ton prédateur fumeur de cigarettes et de joints, t'offre l'opportunité de comprendre quelque chose. Il n'est donc pas à rejeter.

Par contre, fumer du tabac OGM (le pire poison du commerce) dans des joints ou dans des cigarettes, t’empêche visiblement de retrouver ton plein potentiel, puisque ces substances contiennent des produits qui te maintiennent enchaînée dans des fréquences de 3ème densité.

 

Pour le moment, il serait plus judicieux que vous puissiez parler de vos problèmes en famille, sans vous juger les uns les autres, car probablement que les crises d'identité de ton fils et ta fille, sont liées à cette problématique de mémoires non résolues entre vous, que tu as magistralement soulevée.

 

Pour terminer, le prénom Odile (Oh dis-le !) signifie généralement que la personne qui le porte (toi en l'occurrence), n'arrive pas à exprimer à ses proches, des sous-entendus en rapport avec des choses essentielles qu'elle transporte dans ses mémoires. Et cela serait pour le moment, le travail le plus important à réaliser au sein de votre famille.

 

N'hésite pas à entrer en contact avec d'autres personnes du cénacle et à travailler en groupe !

 

A bientôt.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0