Question 208 - Corinne A - Comment pourrais-je avoir une place parmi vous ?

Cher Réseau Léo,
Je reviens vers vous afin de vous remercier de tout cœur d'avoir publié mon témoignage dans vos archives. Il me faut vous dire que je traverse depuis quelque deux - trois ans, beaucoup d'épreuves au niveau strictement relationnel.
Raison pour laquelle, échaudée comme je le suis, j'ai craint une fois de plus d'avoir subi cette sorte de disqualification dont je "serais victime".
En tout cas, je consulte depuis quelques jours vos archives afin d'intégrer votre philosophie et l'ensemble de vos actions qui l'accompagnent.
Or, j'aimerais vous confier que tout cela est nouveau et inédit pour moi. Ainsi, je me pose une foule de questions. Comment de telles révélations vous sont-elles venues ? Qui étiez-vous avant de les avoir ? Quelles dispositions préalables deviez-vous posséder ? Car enfin, on ne tombe pas dans la marmite par hasard !
D'autre part, le souci de fond qui m'habite est de savoir dans quelle mesure quelqu'un comme moi, pétrie à priori à partir d'autres ingrédients, pourrait-elle être audible, en somme avoir une place parmi vous ? Comprenez que votre monde est pour moi tout-à-fait inédit, c'est comme si on m'indiquait un nouveau continent sur cette planète que je croyais bien connaître et, parachutée dans des dimensions hors champ, je doive opérer un travail d'ajustement pour intégrer cette nouvelle donne. Bousculer mon puzzle personnel afin d'y insérer toutes ces pièces, si étranges pour moi.
Cependant, malgré ma position de béotienne en la matière, je dispose d'une qualité particulière : je sais remettre en question mes conceptions... c'est un exercice que j'ai souvent pratiqué en réalité. Faire et défaire 
Dans un premier temps, ce que j'aimerais faire c'est vous dire qui je suis et comment jusque-là j'ai pensé le monde. Même si cette présentation ne serait pas publiée, mais parce que j'en ressens l'urgente et vitale nécessité. Qu'une oreille ou des yeux amis parmi vous accepterait d'accueillir les quelques paragraphes servant à me définir, je serais très heureuse. Etes-vous d'accord ?
Merci de votre attention et je vous assure de ma sincérité et que je ne souhaite pas vous faire perdre votre temps précieux et utile par cette demande. Ainsi, je vous laisserai juge de la manière dont vous me recevrez, et libres de vos avis.
A bientôt,
Amicalement,
Corinne A
*. *  *

Réponse de l'équipe LEO :

 

Bonjour Corinne,

 

Au fil de tes lectures sur le Réseau LEO, et en particulier en parcourant l’Histoire de Jenaël, l’Histoire de Sand, Notre rencontre, l’histoire d’Hélène dans L'Épopée de la Conscience et la rubrique Les En-Quêteurs Leo, bon nombre de réponses à tes questions à notre sujet se dévoileront très certainement ! Nous partageons en effet, nos vécus en toute transparence, ainsi que les compréhensions que nous en tirons, au fur et à mesure de nos cheminements.

 

Le Réseau LEO et son cénacle ont été créés à cet effet : nous mettre en lien, partager nos recherches et informations respectives, aussi diverses puissent-elles être ! Ainsi, "quelqu'un comme toi" y a tout à fait sa place dès lors qu'il ou elle souhaite apprendre et faire grandir sa conscience en rejoignant l'expérience du travail en réseau : parler de soi avec sincérité, se questionner, chercher et enquêter pour comprendre le sens de sa vie.

Alors, puisque telle semble être ton aspiration, nous ne pouvons que t'encourager en ce sens ! Tes partages serons les bienvenus !

Une fois tes expériences partagées, puisque tout est apprentissage, mieux vaut lâcher prise et faire confiance !

 

Alors, bonne quête et à bientôt !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0