Réflexions scientifiques de Gé (Mr Leureux) concernant l'électromagnétisme et son influence sur notre réalité

Ce texte est issu d'une réponse de Gé à la demande d'éclaircissement d'Hélène concernant la nature de l'électromagnétisme survenue dans l'expérience de "l'accidenté au camping-car" relatée dans la 3ème partie du chapitre X.

 

 

Dans un cadre général, l'électromagnétisme se définit par les phénomènes électriques et magnétiques. Ces fréquences s'expriment en hertz - Hz -. Nous savons que les champs électromagnétiques exercent sur la matière des actions mécaniques.

 

Qu'ils soient d'origine naturelle ou artificielle, les champs électromagnétiques sont omniprésents dans notre quotidien : téléphone portable, ordinateur, wifi, télé, sans oublier les orages, la foudre et autres conditions météorologiques. Des champs de hautes fréquences voire très hautes fréquences peuvent être mis en action. Ils touchent la physique quantique.

Nous savons par expérience que cette énergie peux se déplacer, exemple la foudre, les orages, les éclairs par temps très chaud. Tous ces phénomènes sont connus et bien expliqués scientifiquement dans une gamme de fréquence très large de 1 Hz a 500 MHz.

 

Les véhicules possèdent une masse électromagnétique importante. C'est la raison "du mal des mer", de la fatigue quand on roule. Si en plus on augmente cette masse électromagnétique par une conduite très rapide – frottement de l'air sur le véhicule – ou un temps orageux, un freinage important, on augmente de façon considérable cette masse électromagnétique.

 

Ce qui est important de comprendre, c'est l'interaction entre le champ électrique et le champ magnétique qui est d'autant plus forte que leur fréquence est élevée.

Tout véhicule est "une cage de faraday", c'est à dire isolé par les pneus (donc accumulant du magnétisme), tandis qu'à l'intérieur nous avons des batteries, des condensateurs, des relais et un micro ordinateur (donc source d'énergie électrique). Mais il y a surtout un appareil très spécial "le pilote automatique" qui peut être commandé à distance grâce à cet ensemble électromagnétique par le réseau HAARP par exemple…

 

Le réseau HAARP – électromagnétisme dirigé – est un projet américain à la fois scientifique et militaire composé de 180 antennes et situé en Alaska (et une partie bien plus importante de se situerait sur la face cachée de la lune). Ce réseau hertzien permettrait d’interrompre toute forme de communication hertzienne, de détourner des avions ou tout autre véhicule par ce fameux pilote automatique, mais aussi d'influencer les comportements humains et animaux. Il y a eu par exemple le cas de conducteurs de voitures, qui sur l'autoroute, avaient actionné le pilote automatique et qui en arrivant au péage ne pouvaient plus le désactiver !

Les Cassiopéens en parlent ouvertement depuis 1994 et aussi cette année 2017, Laura Knight est fortement ciblée par ce réseau. La région de l'Aude est également étroitement surveillée. Le ciblage se fait sur des zones très précises qui se retrouvent avec des surcharges de hautes fréquences.

 

Dans le tome 2 de l'Onde, les Cassiopéens parlent à plusieurs reprise de la connaissance qui permet de se protéger de ce genre d'attaque – je l’expérimente actuellement.

 

Nous savons que l'humain et l'animal sont des condensateurs et des émetteurs d'énergie, et que les émotions amplifient les signaux émis positivement ou négativement. On peut donc supposer que des personnes avec leur énergie qui se trouve décuplée par un choc émotionnel peuvent créer une surcharge électromagnétique dans leur environnement. Donc partout où nous passons, nous laissons notre trace et nous prenons au passage les charges laissées par nos prédécesseurs. Et comme tout ce petit monde est lui-même perturbé par la prédation hyperdimensionnelle (qui depuis la 4D dirige le projet HAARP), on peut se douter que l'emprise électromagnétique est omniprésente...

 

Pour conclure, si vous ne connaissez pas la fréquence de la note "La" en 432 Hz, vous pouvez vous amuser à écouter La pastorale de Beethoven en 432 Hz sur Youtube. Cette fréquence régénère les cellules animales, végétales et humaines. Des expériences sont régulièrement réalisées avec le son dans les trois mondes minéral, animal et humain.

Joël Sternheimer chercheur et physicien français et Jean Pierre Petit astrophysicien que j'ai connu lorsque j'étais à Marseille, sont deux chercheurs hors du commun et qui vivent dans cet univers des fréquences. Jean Pierre Petit à d'ailleurs observé avec un oscilloscope, des champs électromagnétiques fortement perturbés durant plusieurs jours sur les lieux d'apparition d'OVNI...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0