Retrouvailles - Le Réseau LEO à Graulhet (81)

 

Rencontre à Graulhet avec Yakout, Fred, Ysis-Marie, Eliane, Nicole (Amatsunico), Gégé, WE du 25-09-2017

 

Thèmes de la PARTIE 1 :

- Les alter archétypes

- Accepter sa polarité SDS pour s'offrir la transformation

- Anguille sous roche ?

- Mémoires sémites – mémoires atlantes

- Réveiller sa génétique sémite

- Camion, mon compagnon !

- Sortir du rêve de la princesse

- Un jeu invisible

- Monter en fréquence

- "Commun-niquer" pour se libérer

- La MHD (Magnéto Hydro Dynamique)

- Pré-faire

- Sabotage transdimensionnel

- Nous entrons dans l'ère du "quantique"

- Les nouvelles perspectives énergétiques de l'hydrogène

- Les inflammations, une caractéristique du changement de densité

- Superposition de densités de réalité

 

Thèmes de la PARTIE 2 :

- Ancrer la force de l'Ange

- Être avant de faire

- L'âme-à-tiers

- Les effets des ondes cosmiques sur le corps

- Les portails organiques omniprésents

- L'importance d'oser s'affirmer

- Briser les liens d'attachement et de culpabilité est primordial !

- Couper les pailles de son propre prédateur

- Extorsion d'énergie dans les rapports familiaux

- Arrêter de manger des cailloux

 

Thèmes de la PARTIE 3 :

- Table rase pour le renouveau

- L'art par les lézards

- Les nouvelles du Québec

- La prospérité n'est pas l'abondance

- Etude du Cahier de l'Ange n°10

- Qu'est-ce qu'une réalité alternative

- La circulation de l'argent dans le Nouveau Monde

- Les Kachinas

- Lorsque des portes dimensionnelles s'ouvrent par le nucléaire

- Quand le génome s'adapte pour changer de densité

- Lorsque les SDS positifs nous saluent des trois doigts

- Enseignants et enseignés

 

Thèmes de la PARTIE 4 :

- Etude du Cahier de l'Ange n°10 - 2ème partie

- L'envers des rituels

- Quand le désenvoûtement coûte bonbon !

- Détruire le génome sémite, cause première des guerres !

- La migration atlante

- Nazis et Sémites, les origines de leur conflit

- Sortir de la vision linéaire pour apprendre

- Jésus le sémite et le divin César

- Se libérer en collectivité

- Le plafond du monde SDS


Thèmes de la PARTIE 5 :

- Etude du Cahier de l'Ange n°10 - 3ème partie

- Pressé ou pas pressé ?

- Neurofeedback

- La structure du temps

- Le silicium organique, amplificateur de fréquences

- Expériences avec les alter animaux

- Une idée émergente !

- Une collectivité de conscience

 

Thèmes de la PARTIE 6 :

- Cas pratique : comprendre ses élans du service de soi

- L'alerte d'un mal au ventre

- Pleurer pour l'autre

- Le mécanisme des prises d'énergie

- Oser pour être dans la Vérité

- Déjouer les tentations

- Lorsque le principe prédateur dévie les programmes SDA

- Vivre plus longtemps grâce au détachement

- Traverser ses pires peurs

- Liens transdimensionnels et mémoires coloniales

- Lorsque la lutte débouche sur la mort

- Un jeu d'alter

- Monter dans le train à destination de la Nouvelle Terre

- Le "katana" de l'archange Mickaël 

 

Thèmes de la PARTIE 7 :

- Sète, sept, Seth

- Les signaux d'appel lancés par les entités transdimensionnelles

- Apprendre à cheminer sans regrets

- Est-ce que mes bottes suivent mes babines ?

- Autopsie de l'attachement

- S'investir pleinement dans sa voie !

- Signer son autonomie

- Ecrire pour dénouer ses nœuds

- Les rêves, des réalités potentielles

- S'aligner à nos convictions en coupant les cordes invisibles

- L'Ange à propos de la mort (cahier n°15)

- Conséquences d'une ouverture de vortex

- Les différentes possibilités de réalité

 

Thèmes de la PARTIE 8 :

- Quand les synchronicités se jouent de nous

- Plus on se protège, plus on est attaqué

- La mort n'existe pas !

- La médecine de Hamer

- Trans-former ou trans-morpher ?

- Changer ses croyances

- Les animaux et les enfants dans le nouveau monde

 

Thèmes de la PARTIE 9 :

- Les messages subliminaux de l'âme

- Liens d'attachements destructeurs ou évolutifs ?

- Trouver l'équilibre entre les mondes matériels et spirituels

- Apprendre à ne pas faire

- L'incohérence du mode de pensée du prédateur

- L'alimentation en collectif et l'incohérence des repas partagés

- Adapter le Lugol à ses besoins

- Ecoute toi et tu t'entendras !

- Exemple d'une love bite transdimensionnelle avec Basile

- La libido aryenne et sa symbolique 

 

Partie 1

Partie 3

Partie 5

Partie 7

Partie 9

Partie 2

Partie 4

Partie 6

Partie 8



Écrire commentaire

Commentaires: 20
  • #1

    muriel.soustre@laposte.net (lundi, 25 juin 2018 23:30)


    Bonjour à tous, je fais un petit retour sur la vidéo que je n'ai pas encore fini de visionner.

    Nous sommes partis quelques jours en Espagne, nous avions un gros besoin de soleil, de mer et de balades. Sur l'autoroute espagnole au retour, je vois sur un portique « accident sur la SDA 9 », la phrase me percute, j'en parle à Georges, il ne fait pas de lien sur le moment, moi oui tout de suite! Mais je ne comprends pas ce que ça peut vouloir dire.

    Le lendemain je découvre la newsletter du réseau Léo et je commence à visionner la rencontre à Graulhet. Vers la 50ème minute Yakout parle de sa vie de couple en disant à un moment « moi j'ai envie de mordre jusqu'à la fin ! », et je me mets à pleurer. Dans tout ce qu'elle explique je me reconnais tellement, et dans ce qu'elle explique du comportement de Fred, je reconnais Georges à la différence que lui ne demande pas un temps de pause, il reste plutôt dans le silence en attendant que l'orage passe...et cette phrase « accident sur la SDA 9 » qui tourne en boucle depuis la veille dans ma tête, j'arrive enfin à la décoder : si je n'abandonne pas « le rêve de la princesse » l'orientation nouvelle (neuve-9) en SDA qui se dessine pour le binôme Georges-Muriel dans ses nouvelles fondations (voir le dernier paragraphe du témoignage « cela en vaut véritablement la peine ») va connaître un « accident », petit, moyen, gros, peu importe.

    Le lendemain je lui montre l'extrait ( qui dure de la 50ème minute à 1h04 environ), il sourit et me dit qu'effectivement, il nous reconnaît bien dans ce qui est décrit, et ça nous permet de décortiquer nos propres « full fight ».

    Pour lui, c'est tout nouveau, donc les synchronicités, les signes ou les messages que la vie place devant nos yeux concernant le couple en particulier, il n'arrive pas encore à les voir clairement, mais en écoutant les explications d'Hélène , Sand et de Jénaël nous comprenons mieux comment la prédation nous manipule et le comportement à adopter dans ces moments. Je lui dis que régulièrement son attitude zen ou sa fausse passivité me pompe de l'énergie, je le sens. Et que quand je me débats, m'énerve, ou me mets carrément en colère à vouloir être entendue et comprise, là c'est moi qui lui pompe de l'énergie, plutôt nos prédateurs respectifs, et on s'épuise mutuellement...
    Comme Yakout, je vois ce qui se passe entre nous et la danse de la prédation tout en n'arrivant pas à sortir de cette danse fatigante.

    Et comme dit Hélène, il me faut juste le laisser aller à son rythme, au fur et à mesure de ses prises de conscience et de ses compréhensions, ce qui va nous permettre de co-créer. Et ça aura également un impact sur la relation avec Léo avec qui je vis aussi des full fight régulièrement.
    En conclusion je lui ai dit « prends le risque de pointer la prédation en moi quand tu la perçois, quelle que soit ma réaction sur le moment, je recevrai l'info. Comme je le fais avec toi, même maladroitement. C'est de cette façon qu'on va avancer ensemble, parce que ça n'a rien de prétentieux, si nous voyons la paille dans l’œil de l'autre, nous apprenons à ne pas oublier la poutre dans notre propre œil ». Son rythme n'est pas plus lent que le mien en fait, mais il a pris le train en marche et il étudie attentivement les cahiers d'Un Futur Différent, tandis que je relis les Dialogues Avec Notre Ange.

    Allez, je retourne à la suite du visionnage de cette vidéo très enrichissante .

    A bientôt

    Muriel S.

  • #2

    Layla (vendredi, 29 juin 2018 21:06)

    Merci pour ce retour en vidéos, merci de partager l'utile et l'agréable à travers vos rires, avec nous. Je suis comme ce personnage de jeu vidéo qui avance, se cogne contre un mur, recule un peu sonné puis avance de nouveau, se cogne et recule, et ce sans fin.

  • #3

    normande.cote@gmail.com (lundi, 02 juillet 2018 06:03)

    Bravo pour l’enregistrement,je le considère comme parfait en comparaison avec ceux de 2016. Jenaël peut enfin s'exprimer sans être interrompu, et ainsi de suite ...
    L'expérience d'Hélène avec son camion et de la voiture de Gégé m'ont bien fait saisir l'importance de tout l'influence que nous pouvons avoir sur la matière et les prises de conscience que quelque chose veut nous dire ce que nous avons à transformer ou intégrer.

    Gégé me fait voir que les scientifiques peuvent aussi s'ouvrir au monde invisible et sortir de leur boîte.

    Nous avons aussi saisi que les êtres de la 4e densité et + peuvent corriger leurs expériences de leur passé pour vivre autre chose dans leur futur.

    Sand tu as l'art d'exprimer clairement les expériences de notre 3D.

    Merci à tous et j'ai bien hâte d'un partage suite au retour de Nicole au Québec.

  • #4

    Genevieve M. (vendredi, 06 juillet 2018 20:26)

    ILLUMINATION !
    Lors de la partie 2 des "Retrouvailles de Graulhet", une déclaration de Jenaêl a vraiment provoqué chez moi, une formidable compréhension de ce qu'est le cheminement SDS/SDA.
    Non pas que , depuis que je lis et visionne les communications du Réseau LEO , je n'en avais pas une petite idée, mais là ce fut presque une illumination: tout est devenu si simple et si concret!
    Voici la retranscription de ce passage ( à 1H30 de la vidéo):
    "Pour aller vers l'Amour d'Autrui, il faut d'abord être dans l'Amour Propre, l'Amour de Soi. Se respecter. Fermer tous les canaux d'Energie de Soi envers l'Autre, et des Autres vers Soi. Là c'est une bulle de protection du Soi. Quand on est dans ce Soi là , là on peut aller dans le Service à Autrui, on peut s'ouvrir aux Autres, mais d'une autre façon, ce n'est plus une prise d'Energie, c'est un Echange...."
    Et bien là, oui, tout est devenu plus limpide, un peu comme une feuille de route qui se présentait à moi, claire et précise.
    Deux prises de conscience principales:
    - d'abord, expérimenter l'Amour de Soi: j'ai été programmée plus ou moins consciemment à m'oublier, pour faire passer l'Autre en priorité. C'était la preuve que l'on est évoluée , que l'on est une "belle personne" selon l'expression consacrée! Eh bien , non, il faut d'abord s'aimer et se respecter soi-même. Et fini également le sentiment de culpabilité lorsqu' on se faisait passer avant l'Autre.
    - prise de conscience de ma propre prédation: jusqu'à présent, je percevais bien la prédation de l'Autre, cette sensation d'être harponnée et vidée. Or dernièrement, en prenant livraison de ma voiture chez le carrossier, je me suis rendue compte que ce n'est pas une paille, mais un véritable pipe-line que j'ai jeté sur ce dernier: certes je lui posais des questions apparemment tout à fait légitimes sur la sécurité de ma voiture , fortement endommagée. Mais en" sous-mains", j'ai bien vu la tentative de séduction menée pour accaparer l'intérêt de ce représentant du sexe masculin. C'est la première fois que je prends conscience de ma prédation personnelle et surtout aussi de sa puissance, notamment dans le rapport Homme/Femme. Aucune envie de me flageller, mais au contraire , satisfaction devant cette prise de conscience majeure.
    J' ai le sentiment d'avoir fait un grand pas dans la compréhension de certains de mes programmes. Ceci devrait m'éviter de "rechuter", au moins dans ces schémas, car je sens bien que des systèmes d'alerte se sont implantés en moi.
    Merci à l'ensemble des participants, dont l'Energie cumulée a permis cette avancée.
    Geneviève (56)

  • #5

    Armelle (mercredi, 11 juillet 2018 19:58)

    Bonjour les Léos,
    Je visionne toutes vos vidéos; certaines me parlent plus que d'autres mais toutes me permettent de comprendre des choses que je n'avais pas forcément intégré ou de valider certaines compréhensions. Elles sont en quelque sorte la partie pratique des dialogues. Toutefois, j'avais ressenti un gros malaise suite au partage avec Nita et Loris et je n'avais pu visualiser toutes les vidéos tellement je me sentais ....énervée. S'en est suivi un gros travail qui m'a permis de regarder l'ampleur de mon énoooorme prédateur. Pas très agréable sur l'instant comme à chaque prise conscience!! Pour cette seconde partie à Graulet c'est exactement l'inverse qui s'est produit. J'avais la sensation d'une connexion profonde avec vous tous, avec des émotions très fortes suite au témoignage d'Eliane mais, du début à la fin, j'ai littéralement frissonné (avec les poils qui se dressaient) et j'ai compris que là, il se passait vraiment quelque chose au plus profond de mon être. Alors... encore Merci à vous pour ce travail, pour vos textes, les magnifiques photos et les musiques inspirantes.

  • #6

    ChristelleM (samedi, 14 juillet 2018 23:02)

    bonjour à tous,
    En relisant mon cahier de notes à la date de ce week-end de "retrouvailles"(28/29 mai) évoquant la Nouvelle Terre, je m'aperçois que j'ai fait un rêve qui m'a beaucoup marqué par ses symbolismes concernant les changements.
    Le rêve : je suis chez mes parents. Il y a des aurores boréales. La télévision parle de ce phénomène comme normal. J'explique aux personnes autour de moi que ce n'est pas normal : la magnétosphère terrestre se modifie.
    Puis je suis dans ma chambre de la maison familiale, un vent fort dégonde les volets de ma fenêtre. Et je vois comme une énorme vague grise de nuage, rose orangé à l'intérieur, qui avance rapidement en rasant le sol.
    Ensuite, je suis avec les enfants dans la pièce centrale (un des enfants vient se blottir contre moi, l'autre ne veut pas). La foudre frappe le coin de la pièce et ça sent le brulé. je me pose la question : qu'est ce que j'emporte avec moi avant de partir ? je prends mon sac (avec papier d'identité) et des clés.
    Une fois le gros nuage parti, ma sœur et moi nous apercevons d'une toile transparente d'un très grand parapluie dans le ciel. Notre père a rajeuni. Fin.

    J'ai beaucoup pleuré sur une photo d'un gris qui nous salue de ses 3 doigts, c'est un autre moi (que je rejetais fortement) reconnaissant du travail de transformation de chacun qui permet à lui et à ses congénères sds de pouvoir changer de trajectoire.
    Christelle (24)

  • #7

    Noel Georges (mardi, 17 juillet 2018 17:35)

    Je visionne vos videos avec le plus grand interet et attention afin de mieux comprendre le jeu de la prédation.(entre-autres)
    Je débute cette dernière vidéo avec la présence d'un enfant qui me perturbe et me déconcentre totalement au point de devoir arrêter le visionnage .Et de me poser la
    question quel est le prédateur en action? Le mien certainement étant seul à réagir à
    ce que je considère comme perturbant.
    Merci infiniment pour votre travail.

  • #8

    Armelle (mardi, 24 juillet 2018 20:56)

    Moi aussi je suis toujours en train (en 2 mots) de me dire que je vais rater le coche (pour ne pas dire le train!), que je ne suis pas prête et suis souvent dans le manque de confiance d'être reliée à ma guidance. Dire que les propos d'Hélène me parlent est un euphémisme....Force pourtant est de constater que le travail se fait en accéléré avec la silice vu tout ce qui arrive actuellement dans ma vie m’obligeant sans cesse au quotidien à me confronter à mes programmes et anciennes mémoires. Dans la chaleur alsacienne mon cerveau fume tant que je met de la glace sur ma tête dès que je peux. On peut dire que ça dépote et que la longue sieste est obligatoire tant la fatigue est intense..

  • #9

    Layla (mercredi, 25 juillet 2018 17:18)

    Pour ceux qui l'ignorent, il y a un accès gratuit des dialogues avec les Cassiopéens ici
    https://cassiopaea.org/forum/threads/seances-des-cassiopeens-par-date.39906/

  • #10

    omayo (vendredi, 27 juillet 2018 18:04)

    Il y a 15 ans de cela,j'ai rencontré sur mon chemin une femme, avec laquelle j'ai sympathisé; en me racontant sa vie,elle m'a parlé de son regret de ne pas avoir assez d'argent pour faire construire à son mari une petite maison en bois pour sa famille.
    Lorsque j'étais gamine,un de mes grands souhaits a été que chaque etre humain aie un toit pour y abriter sa vie intime et personnelle sans intrusion extérieure; alors lorsque j'ai entendu le reve de Gina, j'ai répondu au quart de tour, sans réfléchir qu'à nous deux ,nous arriverons à trouver assez d'argent pour faire une jolie petite maison...J'ai donc été en quete d'argent auprès des habitants de mon village etc..;Gina a queté dans sa tribu, et puis ,comme la somme récoltée ne suffisait toujours pas , j'ai complèté par mes deniers personnels ,ayant reçu une somme de l'état de rappel RSA dont je n'avais pas besoin à ce moment là.
    Puis Gina a eut peur; ses enfants lui avaient dit qu'il ne fallait pas accepter mon aide, car il y aurait forcément une contrepartie à fournir..;quelle serait la contrepartie?
    alors nous avons discuté et je lui ai répondu que la contrepartie n'existait pas et que c'est juste l'histoire de deux femmes dont les reves se superposent .Aujourd'hui la jolie maison est toujours leur centre de recentrage et nos relations sont distantes, nous avons fait ce qu'il y avait à faire ensemble.
    Si je raconte cette anecdote,c'est par rapport au commentaire de Gégé qui ne donnerait plus d'argent aujourd'hui, conséquence de son cheminement.C'est à, mon avis présenté de façon un peu abrupte...
    Je crois que tout est encore une fois une histoire d'intention....si je donne sans me sentir pour autant le sauveur, ce qui m'eut paru bien prétentieux d'ailleurs,mais juste parce que les synchronicités sont telles que la suite "naturelle" de l'histoire est celle qui s'impose,il n'y a ,à mon avis aucun soutirage d'énergie; j'appelle ça"l'attitude juste" et ça se ressenst jusque dans notre corps, le doute et l'hésitation sont absents!
    Les heureux occupants de la petite maison ont appelé ça "un miracle"; en ce qui me concerne,je veux laisser une place "aux miracles" car ça donne des couleurs à la vie.

  • #11

    Layla (mercredi, 01 août 2018 12:38)

    C'est une sixième partie que j'ai trouvé très riche d'enseignements. Merci. Il m'est très utile de voir et revoir avec exemples concrets le rôle du prédateur et ses-nos ruses pour nous maintenir dans une satisfaction de nous mêmes mais aussi dans une souffrance. Mon regard au cours des 5 premières parties fut attiré par Nicole et ses nombreux rôles dont celui d'attraper les mouches et Fred qui semble ne pas être présent non plus sauf lorsque Yakout fut pointé du doigt (sixième partie) où il me semblait jubiler (même que cela me donne envie de chialer), sa présence trop "collante" avec Ysis-Marie m'a aussi gênée, en lien aux mémoires que j'ai à libérer-accepter, c'est sûr. (Je suis aussi têtue que toi Nicole, c'est dur dur).

  • #12

    Marcelle B. (mercredi, 01 août 2018 17:01)

    Bonjour à tous,

    Je viens de terminer de visionner la vidéo 6, qui, pour moi, est celle qui m’a touché le plus, et je voulais vous dire un grand MERCI. Grâce à vous, j’ai pu enfin me libérer de certains programmes et surtout le plus gros (à mon avis), c’est vers la fin, juste quelques instants avant que Yakout pleure une dernière fois, je me suis mise à pleurer, parce que c’est exactement comme cela que je suis, tranchante, comme elle, je ne laisse pas la place à l’autre… Alors, merci, merci à vous pour toutes ces précisions.

    Marcelle

  • #13

    Régine (mercredi, 01 août 2018 18:29)

    La vidéo 6 est pour l'instant celle qui me chamboule le plus. Je me suis retrouvée en miroir avec Nicole pour la culpabilité et le "non acte", Yacout et Sand pour les mémoires de persécution du masculin. Des larmes sont venues, j'ai donc bel et bien contacté quelque choses. Une bonne compréhension également que le prédateur peut devenir notre allié et aussi que l'Autre n'est pas son prédateur...Je le savais intellectuellement mais dans la vie de tous les jours j'avais tendance à bien l'oublier ! Cela n'était pas bien clair encore. En vacances à la fin de semaine, je vais beaucoup vous relire, vous ré-écouter et vous revisionner. Merci pour tous vos partages qui sont de véritables cadeaux.

  • #14

    Marie-Odile C (mercredi, 01 août 2018 19:23)

    Bonjour ,
    Je suis aussi touchée par la vidéo 6, comme si j'arrivais à faire des liens entre toutes les démarches que j'ai entreprises jusqu'à présent et qui semblaient des erreurs:la rigueur de vos analyses concrètes m'aident !
    Et je remercie Nicole d'être venue . Les résistances de son prédateur m'aident à voir les miennes
    C'est impressionnant comme le fait de m'exprimer réveille le prédateur mais je le vois , je le sens. Alors j'y vais quant même.
    Je voulais ajouter que je ne partage pas l'enthousiasme de Gégé concernant les écovillages de Théo Bondolphi que j'ai rencontré lors d'une soirée repas près de Lausanne. Je n'ai pas donné suite même si je reçois encore la newletter de la Smala.J'y ai ressenti du pouvoir, du sauveur et il y est pas mal question d'argent..
    Le Quorum , je le vois autrement .
    Merci à vous
    Pour ceux que cela interesse voici des liens concernant la Smala et Ecopol
    https://www.youtube.com/watch?v=DisEDJZEpO8
    https://www.youtube.com/watch?v=bsRAO1YJmqk
    marie-odile C

  • #15

    Armelle (jeudi, 09 août 2018 18:27)

    Bonjour à tous,
    Vous évoquez au début de la vidéo7 un petit souci de micro.... Je ne sais pas si le micro a quelque chose à voir dans ce ressenti; en effet depuis le début des différents visionnages j'étais très embêtée par ce que je vis comme des interférences permanentes avec la petite Ysis Marie qui est très présente. Pour cette vidéo là, cela m'a tellement perturbée que j'ai du stopper plusieurs fois pour reprendre pied et réussir à me concentrer. Je suis d'autant plus perturbée que je me sens bien seule (victimisation!) dans ce vécu et comme j'ai parfois encore des difficultés à reconnaître les canaux de prédation (ou pas) me voilà un peu....larguée.

  • #16

    CECILE Bekmezian (mardi, 14 août 2018 15:09)

    Nous avons travailler pendant nos vacances a etel Bretagne sous la tente , chaque soir une video mon amie m a fait la remarque suivante ...
    c est comme les Harry potter , " on attendrait 5 h du matin pour connaitre la prochaine sortie".
    Du pain béni
    on vous suit ,on integre, on diffuse
    nous sommes en route pres de vous et avec vous.
    merci , merci , merci
    Cecile et Huguette Drome Valence

  • #17

    jakline (samedi, 18 août 2018 12:17)

    <bonjour,
    Merci pour toutes ces infos, car cela fait des années que j'ai des problèmes avec mes voitures, elles sont toujours agées et au niveau mécanique, je ne vais voir le mécanicien que lorsque que je ne peux plus rien faire, sinon ce n'est pas nécessaire, et la seule neuve que j'ai eut, j'ai perdu mon travail et elle m'a été saisie.
    Je n'aime pas la technologie, et j'ai un vieux téléphone, donc avec toutes les explications je comprend mon problème, car depuis 2 semaines j'essaie de changer mon vieux véhicule, (22 ans) pour une plus récente, et j'ai beaucoup de difficultés, il y a toujours une souci.
    Merci

  • #18

    Bruno (mercredi, 22 août 2018 19:26)

    Bonjour à toutes et tous,
    Une réflexion pour revenir sur les animaux de compagnie dans les eco villages ou autres lieux partagés, je dirais que le comportements de ces animaux "trahissant" l'état d'être de leurs "propriétaires", cela est plutôt très aidant pour voir ce qu'il se passe en vérité chez chacun d'eux.
    C'est une possibilité pour porter au grand jour ce qu'il se joue entre les co villageois et donc d'en parler non ?
    A mon sens, ce qui semble être le plus gênant, c'est l'instinct de "propriété et d'attachement" lié aux animaux, des personnes, dans ce lieu que vous souhaitez mettre en place... Mais là encore, les animaux de compagnie permettraient de travailler le lâcher prise sur ces instincts de propriété et autres attachements, et de voir si le comportement des animaux de compagnie changent réellement... et donc d'acter le changement réel de leur "maître".
    Je n'ai pas de chien ni de chat :-)
    Merci à vous tous pour ces travaux pratiques d'été !

  • #19

    Ghislain (lundi, 27 août 2018 21:27)

    Sujet développer par jénael lors de la vidéo retrouvailles à Graulhet partie 8...
    Livre corroborent les propos de jénael sur la capacité de l'être humain à devenir immortel !
    Enquête d'immortalité
    Bernard Martino
    Édition aventure secrète j'ai lu
    Imprimer en 2000.
    Je l'ai lu il y a peu prés 15 ans, je n'ai pas pris le temps de le dépoussiérer.
    De mémoire il est assez complet et utilise des termes qui m'ont casser la tête à l'époque.
    Journaliste et reporter, il à mené une enquête assez profonde sur le sujet.
    Il traite des cellules souches de leur dégénérescence, cancer, vieillissement...
    Bon je ne sais pas si je suis dans l'ingérence mais je me jette, autres sujets abordés par Hélène au sujet de son programme d'attachement aux animaux... Blabla le lézard écrasé sur la route... Bon, peut être es ce de la faignantise mais je ne me vois pas reprendre pratiquement quatre ou cinq des derniers livres de Carlos Castaneda!
    Dans un extrait Carlos ramasse un escargot qui est sur la route pour lui éviter d'être écrasé.
    Don Juan lui fait le reproche d'avoir vider l'escargot de son pouvoir personnel!
    Personne ne pouvait prédire ce qui allait lui arrivé...
    L'escargot assume ces conditions de vie et son destin. Il a été vidé de sa substance !
    Bien à vous l'équipe et encore merci pour tout ce travail.
    Ghislain

  • #20

    jakline (mercredi, 29 août 2018 13:30)

    Bravo à l"équipe Leo, pour la 6ème video.
    J'adore, car cela a commencé avec Nicole, qui est metisse, cache ses émotions, ne veut pas entendre les choses. Moi je suis martiniquaise, metisse, je cache mes émotions, je refuse de pleurer, peut-être parce que j'ai été une enfant battue, et à force d'avoir pleuré sous les coups tous les jours, un jour je me suis dit plus jamais je ne pleurerais à cause de quelqu'un, et bien cela a fonctionné. J'ai vécu en direct le dénie de la femme noire par un grand-père blanc envers la grand-mère noire, et tout cela me parle, me parle que je n'en revient toujours pas, mais je suis tellement heureuse de pouvoir mettre le doigt sur ses souffrances.
    Lorsque la video a commencé, je l'ai mis arrêt momentané, j'ai couru prendre mon cahier et j'ai pris des notes, pour me souvenir du prédateur chaque jour, le le "pourquoi" à chaque fois.

    Merciiiiiiiiiiiiiiiiii merciiiiiiiiiiiiiii, un millions de fois, j'avance, et je dors chose qui ne m'était pas arrivé depuis, heu§ je sais plus, des années, et cela depuis que j'ai pris conscience de me brancher avec mon ange et être dans l'instant présent.

    Bises au trio, Charlie et ses 2 drôles de dames

    Jakline